4    mar 20134 commentaires

L’histoire familiale de Djamel Boumahdaf, utilisateur algérien de MyHeritage

Aujourd’hui MyHeritage vous emmène en Algérie, pour découvrir l’histoire familiale de Md Salah dit Djamel Boumahdaf, que nous remercions chaleureusement. Djamel est issu d’une famille Amazighe (Berbère) algérienne, implantée dans la belle ville d’Annaba. Ancien professeur de sport reconverti dans le secteur de la pétrochimie, et père de quatre fils et d’une fille, il a établi un arbre généalogique de près de 500 personnes.

Djamel Boumahdaf

Comment vous êtes-vous intéressé à votre histoire familiale ?

C’est un projet que j’avais depuis longtemps pour le bien de notre famille, éparpillée de part et d’autre de la planète. J’ai voulu la rassembler virtuellement, afin de rendre possible la connaissance et la recherche des parents éloignés les uns avec les autres, ainsi que de leurs enfants qui ne se connaissent même pas.

Comment procédez-vous ?

À chaque fois que je me déplace pour assister à un mariage, un enterrement ou tout autre événement familial, mon cahier est toujours sur moi afin de collecter des informations qui peuvent m’aider  pour la construction de mon arbre généalogique.

Petit à petit mon arbre a pris de l’ampleur et je l’ai montré aux membres de la famille qui m’ont encouragé.

Actuellement j’utilise une autre possibilité qui me facilite la tâche : le téléphone portable. Une technologie plus rapide pour récolter les informations qui me manquent afin d’éclaircir les liens entre nos familles.

Djamel enfant

C’est en faisant une recherche  sur internet que j’ai choisi MyHeritage, ce site merveilleux qui me plaît beaucoup et qui m’a permis de construire mon arbre généalogique depuis novembre 2007. Notre arbre s’agrandit de jour en jour grâce à votre excellent travail.

Djamel avec sa soeur

En tant qu’ancien peuple colonisé, il est très difficile d’avoir des dates, même au niveau des structures de l’état civil.

C’est par le bouche à oreille que j’ai pu remonter ainsi : moi-même Md Salah né en 1952, mon père Hocine né en 1919, mon grand-père paternel Md Salah en 1878, mon arrière-grand-père Djellal, peut-être né en 1848, mon arrière-arrière-grand-père Abdallah en  1820, et le père de ce dernier qui serait né  en 1795.

Mon arrière-grand-père Djellal a eu  cinq enfants, dont mon grand-père Md Salah, et  Tahar, Abdallah, Reghisse, et Cheikh.

Ma grand-mère paternelle, née en 1906, est morte presque centenaire. C’était une femme charmante malgré son âge et elle était très amusante avec son humour et son tempérament. Elle ne parlait pas l’arabe couramment ; elle parlait beaucoup le berbère. J’ai une petite photo d’elle comme souvenir.

'Annaba ma ville natale que j’aime avec ses plages et ses montagnes aux multiples variétés d’arbres, comme le jujubier qui a donné son nom à la ville.'

Mes grands-parents étaient agriculteurs, mais mon père et mon oncle préférèrent partir pour la ville, car à cette époque loin des chefs- lieux beaucoup de chose manquaient.

Mon père quitta donc sa ville natale Khenchela pour Annaba, où il put, avec un travail stable et un logement adéquat, avoir sa propre famille.

Il s’est marié  avec ma mère en 1949. Il avait 30 ans, elle en avait 20. Je suis le premier né, puis ma sœur naquit en 1954, et les autres suivirent en 1956, 1959, 1963, 1969. Nous sommes tous mariés avec des enfants.

'L'acte de décès de mon grand-père (décédé à l’âge de 45 ans), en français puisqu'il fut établi par les autorités coloniales en 1930 dans la commune de Duzerville.'

L'acte de décès de mon père (en arabe), décédé le 29 juillet 2010.'

Dans quels pays se trouve votre famille ?

Une partie vit en France, une autre partie en Allemagne, une en Tunisie et bien sûr la plus grande partie se trouve en Algérie.

Pourriez-vous partager avec nous une histoire de votre histoire familiale ?

Une histoire un peu banale mais vraie. Un de mes cousins qui a vécu longtemps en France avait beaucoup de terre en Algérie. Lors  d'une visite au bled, la guerre des terres éclata. Il modifia son nom. Il a enlevé carrément le 'Bou'  pour  ne laisser que 'Mahdaf', pour se différencier de notre nom. Ainsi plus personne n’a le droit de réclamer quoi que ce soit pour l’héritage.

Quelles recommandations pouvez-vous donner à ceux qui commencent leur recherche ?

Rechercher le plus d'informations auprès des parents les plus âgés de la famille, et des amis de nos parents, et s’armer de  patience et de courage.

Commentaires (4) Trackbacks (0)
  1. superbe travaille comme pour vous j aime retrouve mais racines la famille les decendances
    bonne recherche
  2. Merci Elisabeth ainsi que qu'au staff de MyHéritage pour l'importance que vous donnez aux utilisateurs de ce superbe site.
    Encore merci.
  3. Par la même occasion je remercie aussi nadine pour son commentaire.
    Je te souhaite bonne chance pour tes recherche et ne te décourage pas.
  4. merci djamal pource bon travaille

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved