21    sept 20140 commentaire

L’histoire familiale de Jacques Tripier

Dans le cadre de notre rubrique ‘Vos histoires’ dédiée aux témoignages des membres de MyHeritage, nous accueillons aujourd’hui Jacques Tripier, qui nous raconte avec verve son histoire familiale. Il dresse un beau portrait de son grand-père maternel qu’il n’a pas connu mais qui, sous sa plume, revient à la vie.

Jacques Tripier

Je suis un retraité âgé de 72 ans, veuf, père de 4 enfants, qui se sont coalisés pour faire de moi un grand-père (6 petits-enfants), et, ne s'arrêtant pas en si bon chemin, ils m'ont propulsé au grade d'arrière-grand-père grâce à un petit benjamin, né au début de cette année 2014 ! J'attends la suite avec philosophie... Mes goûts sont orientés vers l'aéronautique, la généalogie, et l'histoire.

Augustin, mon grand-père maternel…

Je n'ai pas connu mon grand-père maternel Augustin, décédé une quinzaine d'années avant ma naissance, mais maman parlait parfois de lui d'un ton plutôt critique, qui laissait tout de même percer quelque nostalgie. Au fil des années, elle nous a peu à peu révélé des détails sur la vie et la mort de son père, qui l'avaient fortement marquée au début de son adolescence. Dans un premier temps j'avoue avoir eu une opinion médiocre de ce grand-père Augustin, parce que son comportement eut des conséquences graves, pour lui-même et pour sa famille. Pourtant une belle photo de lui semblait contredire le sentiment défavorable produit par les confidences maternelles : Augustin, dans la force de l'âge, montrait un visage ouvert au regard malicieux et franc, qui me faisait regretter de ne pas l'avoir connu. Maman nous parlait du métier de son père, qui n'était pas de tout repos. Employé aux Contributions Indirectes, il parcourait à pied (c'était à la fin du 19ème siècle) un secteur qui lui était attribué, pour vérifier si les patrons de bistrots respectaient les limitations de leurs licences, et si les paysans bouilleurs de cru ne dépassaient pas les quotas pour la distillation de l'alcool. Il percevait aussi certaines taxes et amendes, ce qui l'incitait à ne jamais partir en tournée sans emporter sa canne-épée. Il fut un jour menacé dans un endroit isolé par des malfrats, qui heureusement prirent la fuite à l'arrivée non prévue d'autres personnes !

Lire la suite "L’histoire familiale de Jacques Tripier" »

18    sept 20140 commentaire

Greta Garbo, de Stockholm à Hollywood

Greta Garbo fut une star adulée, autant dans son pays d’origine, la Suède, qu’à l'étranger. Lorsqu’elle mit fin à sa carrière en 1941, à l’âge de 36 ans, elle était en pleine gloire.  Elle se retira alors complètement de la vie publique, alimentant ainsi le mythe de la ‘Divine’.

Elle est née à Stockholm le 18 septembre 1905, au 32 de la Blekingegatan. Ses parents Karl Alfred et Anna Lovisa Gustafson étaient de condition modeste.

Elle était la plus jeune de la famille ; son frère Sven était né en 1898 et sa sœur Alva en 1903.

Greta n’avait que 14 ans lorsque son père mourut.  Dès cette époque, elle commença à travailler comme vendeuse de chapeaux dans un grand magasin du centre de Stockholm. Elle posa comme modèle pour plusieurs publicités pour ce grand magasin et sa première apparition sur l’écran fut un court métrage publicitaire.

A 17 ans, elle entra à l'Académie royale d'art dramatique de Stockholm, le Dramaten. Elle y rencontra le réalisateur suédois Mauritz Stiller. Elle tourna quelques films, dont le grand succès ‘La Légende de Gösta Berling’ en 1924, avant que Stiller ne l’emmène à Hollywood l’année suivante. Elle y trouva rapidement la gloire. Lui, moins chanceux, retourna en Suède en 1928 et mourut peu après.

Lire la suite "Greta Garbo, de Stockholm à Hollywood" »

14    sept 20140 commentaire

Un grand merci à nos bénévoles : MyHeritage prend en charge 40 langues

MyHeritage s'enorgueillit d'être un réseau familial international disponible en 40 langues.

Dès le début, nous nous sommes engagés à fournir nos outils et nos fonctionnalités dans les langues maternelles de nos usagers. Cet effort a été rendu possible grâce à nos nombreux bénévoles.

Ces usagers sont toujours prêts à donner de leur temps et nous leurs sommes donc très reconnaissants.

Toutefois, certaines de nos traductions sont encore incomplètes. De nouveaux bénévoles sont toujours nécessaires et bienvenus.

Si vous souhaitez nous aider et rejoindre notre groupe de bénévoles, envoyez un courriel à translate@myheritage.com.

Lire la suite "Un grand merci à nos bénévoles : MyHeritage prend en charge 40 langues" »

9    sept 20146 commentaires

MyHeritage sous les projecteurs à une heure de grande écoute

Le week-end dernier, Gilad Japhet, le fondateur et PDG de MyHeritage, a été interviewé par une des principales chaînes israéliennes au sujet de MyHeritage et de certains de ses projets bénévoles. Ceux-ci comprennent  notamment la recherche des héritiers de biens non réclamés confisqués durant la Seconde Guerre mondiale, pour restituer les œuvres spoliées à leurs propriétaires légitimes ainsi que notre projet international de crowdsourcing avec BillionGraves pour préserver numériquement les cimetières du monde entier.

Nos technologies aident des millions de familles dans le monde entier à en savoir plus sur leur histoire. Nous sommes heureux de renforcer notre mission grâce au lancement et à l'exécution de projets importants qui peuvent rendre le monde meilleur. Regardez le clip vidéo avec les sous-titres français ci-dessous. Si vous ne voyez pas les sous-titres français, veuillez cliquer sur la vidéo et cliquez sur CC en bas à droite, puis sur la flêche du menu déroulant et enfin sur 'French'.

Lire la suite "MyHeritage sous les projecteurs à une heure de grande écoute" »

7    sept 201415 commentaires

Généalogie : le livret de famille

Parmi les documents les plus convoités en généalogie se trouve le livret de famille. Ce document vaut la peine de fouiller les tiroirs et les greniers ! En effet trois générations y figurent, délivrant de précieux renseignements.

Le livret de famille fut institué en France le 18 mars 1877 à la suite de la destruction totale de l’état civil parisien en 1871 dans l’incendie de l’hôtel de ville. Une circulaire précisait que ‘les livrets de famille constitueront en quelque sorte un troisième dépôt des actes d'état civil confié à la garde des intéressés et seront une source de renseignement précieux pour le cas où les registres viendraient à être détruits.’

livret de famille, 1910

Lire la suite "Généalogie : le livret de famille" »

2    sept 20144 commentaires

Sondage : généalogiquement êtes-vous satisfait de votre été ?

En cette journée de la rentrée des classes, nous voulons vous demander si généalogiquement parlant, vous avez profité de l’été pour agrandir votre arbre et /ou mieux connaître vos ancêtres. Vous avez peut-être même entrepris un voyage généalogique ou organisé une cousinade. Répondez à notre sondage et dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.


28    août 20147 commentaires

Paris-Berlin, être un enfant en 1910

Récemment je suis tombée, à quelques minutes d’intervalle, sur deux photos qui m'ont laissées songeuse. Les deux photos montrent des enfants faisant du patin à roulette. Sur les deux, les garcons tiennent les filles pareillement comme si elles ne pouvaient pas patiner seules. Tous les enfants sont chapeautés et habillés de façon semblable. Les deux photos ont été prises la même année.

Mais les similitudes s’arrêtent là. Sur la première photo, les enfants qui patinent se trouvent sur les Champs Élysées à Paris. Sur la deuxième ils sont à Berlin.

Paris 1910

Berlin 1910

Lire la suite "Paris-Berlin, être un enfant en 1910" »

25    août 20143 commentaires

Il y a 70 ans Paris était libéré

Il y a 70 ans le général de Gaulle, chef du Gouvernement provisoire de la République française, déclarait lors d'un dicours à l'Hôtel de ville : 'Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré, libéré par lui-même, libéré par son peuple, avec le concours des  armées de la France, avec l'appui et le concours de la France toute entière !'.

La capitale francaise venait d'être libérée après quatre années d'occupation allemande. La bataille de Paris, commencée le 19 août 1944 avait pris fin le 25 août.

Les alliés n'avaient pas prévu de libérer Paris avant le mois d'octobre 1944 mais la résistance française et la population parisienne en décidèrent autrement.

Une grève générale avait éclaté le 18 août, à la suite de la mise en grève des cheminots le 10 août, du métro et de la gendarmerie le 13, de la police le 15, des postiers le 16. Des barricades avaient été dressées et des combats avaient suivi entre les résistants et les forces allemandes, épaulées par les miliciens.

La 2e division blindée française du général Leclerc fut la première unité alliée à entrer dans Paris le 24 août, suivie par la 4e division d'infanterie américaine le 25 août.

Voici cet épisode de la Seconde Guerre mondiale en quelques photos :

Défilé sur les Champs-Élysées, le 26 août 1944

Lire la suite "Il y a 70 ans Paris était libéré" »

24    août 201447 commentaires

Concours : trouvez un titre pour cette photo et gagnez !

Les photos de famille sont un trésor pour les générations futures, et les regarder est toujours une source de grande émotion.

En cette fin de mois d'août, nous vous proposons un petit jeu dont le vainqueur recevra un abonnement annuel PremiumPlus.

Pour participer à ce concours, il suffit de nous proposer un titre original pour la photo ci-dessous. Le gagnant  remportera un abonnement PremiumPlus de MyHeritage pour un an !

Lire la suite "Concours : trouvez un titre pour cette photo et gagnez !" »

20    août 20140 commentaire

Le Grenier de nos Ancêtres : Entretien avec Guillaume Chaix

Aujourd'hui dans le cadre de notre rubrique sur les acteurs de la généalogie, nous avons le plaisir d'accueillir  Guillaume Chaix, généablogueur du Grenier de nos Ancêtres. Voici le portrait d'un généalogiste de 24 ans qui allie sa formation d'historien à sa passion de la généalogie.

Guillaume Chaix

Présentez-vous en quelques lignes.

Je m’appelle Guillaume Chaix. J’ai 24 ans. Je suis originaire de Saint-Jean-de-Maurienne, une petite ville savoyarde. J’ai effectué mes études à Lyon, où j’ai obtenu un Master II Recherche en Histoire.

Mon mémoire avait pour sujet : Européens et Juifs dans la société coloniale algérienne (milieu du XIXe-début du XXe siècles). Trajectoires familiales à partir de Sidi-bel-Abbès. En d’autres termes, je me suis intéressé à l’histoire des populations en Algérie coloniale, en particulier l’histoire sociale et familiale des populations européennes, mon ascendance maternelle en étant d’ailleurs issue. Pour ce faire, j’ai dépouillé pas moins de 1268 actes de mariage concernant la commune de Sidi-bel-Abbès, sur la période 1850-1902. Cela m’a alors permis d’établir une base de données conséquente, à partir de laquelle j’ai ensuite travaillé. J’ai ainsi pu coupler une approche à la fois quantitative et qualitative en adoptant une « méthode généalogique » chère à Jacques Dupâquier, historien-démographe connu et reconnu. C’est à lui qu’on doit l’introduction d’une méthode généalogique en histoire. N’est-ce pas lui qui écrivait : « Ces généalogistes participent à des travaux d’intérêt collectif et ne se contentent plus d’aligner des noms et des dates. Une bonne part d’entre eux sont devenus de vrais historiens, des historiens de leur famille, ou, mieux encore, des explorateurs de l’espace social où ont vécu leurs ancêtres. » (Source : Introduction : Pour une nouvelle histoire sociale, dans DUPAQUIER, Jacques, KESSLER, Denis (dir.), La société française au XIXe siècle, Tradition, transition, transformations, Paris, Fayard, 1992, pp. 10-11)

Lire la suite "Le Grenier de nos Ancêtres : Entretien avec Guillaume Chaix" »

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved