27    juil 20160 commentaire

Les 9 bonnes raisons de consulter les sites d’archives départementales

Ceci est un guest post écrit par Guillaume de Morant, journaliste spécialisé en généalogie depuis plus de 20 ans. Dans ses articles pour La Revue française de généalogie (RFG) et pour le site Web du magazine, il se consacre à l'actualité de la généalogie et des nouvelles technologies utiles à la recherche d'ancêtres. Il est l'auteur de nombreux hors-séries de la RFG (Votre ancêtre Poilu sur InternetArchives en ligne, mode d’emploiLe meilleur des bases de données), de plusieurs guides dans la collection généalogie des Editions archives et Culture (Les mormons et la généalogieRetrouver un ancêtre français parti à l’étranger) et de livres. Guillaume de Morant publie également ses articles dans la presse magazine grand public (Paris-Match, VSD, Le Point, Sang-Froid, le Canard Enchaîné).

Connaissez-vous toutes les richesses des sites Web des archives publiques ? Savez-vous que la plupart des départements français proposent au moins une collection de documents numérisés, disponible gratuitement sur Internet ? Ces portails Web contiennent également de très nombreux autres documents en ligne dont l'intérêt généalogique est certain. Et de multiples informations qui donnent envie de se rendre sur place !

1. Chercher directement des actes concernant mes ancêtres

Retour aux sources de l'information ! Des documents originaux concernant vos ancêtres se trouvent peut-être conservés par un département français, celui dans lequel vos aïeux ont vécu. Chaque département dispose en effet d'un service d'archives et le site Internet de cette institution regorge d'informations. Vous y trouvez à la fois des informations pratiques sur les fonds conservés, mais aussi un accès direct à certains documents numérisés. Attention, le numérique ne représente pas plus de 1% des collections conservées par les départements. Une carte des portails publics d'archives est publiée par le Service interministériel des Archives de France. Quelques départements ne proposent pas encore d'état civil sur le Web (ou une collection très lacunaire) : le Doubs, le Finistère (79 communes), le Gard, le Gers, le Jura (4 communes), la Moselle (seuls les registres paroissiaux) et la Seine-Saint-Denis.

Lire la suite "Les 9 bonnes raisons de consulter les sites d’archives départementales" »

24    juil 20160 commentaire

Nos bénévoles : Du Liban à l’Equateur

Elias Faour, ingénieur en électronique de 68 ans, est traducteur bénévole en espagnol pour MyHeritage, depuis 2011. Né dans le village de Hadeth el Joubbe dans le Nord du Liban, il vécut ensuite à Batroun. À l'âge de 28 ans, en 1975, au début de la guerre civile, Elias partit à Guayaquil, en Équateur.

Elias Faour

En 1976, il épousa sa cousine Cecilia. Ils ont deux enfants, Daniel et Monica, et trois petits-enfants.

La famille de ses grands-parents paternels, Yousef Faour et Adél Corban, est peu nombreuse alors que la famille de ses grands-parents maternels, Hanna Saab et Rosa Andery, est une grande famille, de même que la famille paternelle de sa femme, Chedraoui (Chedrawi)-Sfeir.

Dans son pays natal, Elias était toujours entouré par de nombreux oncles, tantes, cousins ​​et cousines. En Équateur, il retrouva la sœur de sa mère et sa famille qui vivaient déjà à Guayaquil.

Elias et ses frères et sœurs. Debout (de gauche à droite) : Aimée, Antoinette, Daniel, Edith et Wadih; assis: Zeina, Elias, sa mère Hilene, Layla et Jeanine

En Equateur, il a voulu créer un arbre généalogique du grand-père de sa femme, Antonio Chedraoui (Chedrawi), qu'il connaissait personnellement.

Lire la suite "Nos bénévoles : Du Liban à l’Equateur" »

19    juil 20160 commentaire

Nouveau : les Alertes SuperSearch

Nous sommes ravis d'introduire une nouvelle fonctionnalité, les Alertes SuperSearch ™.

Une alerte SuperSearch est une notification vous permettant de savoir que de nouveaux résultats sont disponibles pour une recherche effectuée précédemment dans SuperSearch, résultats qui n’existaient pas lorsque vous aviez effectué la recherche.

Lire la suite "Nouveau : les Alertes SuperSearch" »

18    juil 20161 commentaire

Centenaire 14-18 : le journal des marches et opérations (JMO)

Ceci est un guest post écrit par Jérôme Malhache, généalogiste professionnel installé en région parisienne. Il partage son expérience des archives à travers des articles et des cours dans lesquels il analyse sources et méthodes de recherche. Son précédent guest post portait sur la fiche matricule.

Sur la piste d’un combattant de la Première Guerre mondiale, le généalogiste n’arrête pas son travail une fois la fiche matricule trouvée. Au contraire. La découverte de ce document lui pose de nouvelles questions, tout en lui fournissant des clefs. Cette citation due à la bravoure dont le soldat a fait preuve tel jour à tel endroit ou la blessure reçue tel autre jour donnent envie d’en savoir plus. Dans quelles circonstances ces événements se sont-ils produits ? Des dates, des lieux, cela suffit pour collecter des informations dans des sources documentaires sur la Grande Guerre. Mais ça reste un point-de-vue général. Le généalogiste voudrait zoomer au cœur de l’action. Il peut le faire en consultant le journal de l’unité où servait son ancêtre, le journal des marches et opérations (JMO). Même si le soldat n’y est pas nommément désigné, l’analyse du contexte va permettre de saisir les détails de son parcours de guerre.

La recherche est simple puisqu’il suffit de connaître l’unité (numéro et intitulé du régiment ou du bataillon) et cette donnée a été trouvée dans la fiche matricule (ou tirée du livret militaire, ou même d’une fiche « mort pour la France »). Elle est d’autant plus simple que les JMO ont été numérisés et qu’ils sont consultables sur le site Mémoire des Hommes. On aurait tort d’hésiter. En gardant quelques notions à l’esprit quand même.

Lire la suite "Centenaire 14-18 : le journal des marches et opérations (JMO)" »

12    juil 20160 commentaire

Vos histoires : partons en voyage avec Stéphanie Metsers

Aujourd'hui nous vous emmenons en voyage. Lisez le témoignage de Stéphanie Metsers, française de naissance, résidente au Canada, qui nous entraine entre autres en Hongrie et en Sibérie.

Je suis née dans le nord de la France. À l’âge de quatorze ans, en effectuant un devoir scolaire, j’ai découvert l’amour de l’écriture. Mais cet amour a réellement pris son essor dans ma vingtaine. J’ai commencé la rédaction de mon premier roman qui a été édité en 2002. Le second, autoédité, en 2006. Depuis je consacre ma vie à l’écriture. Tous les emplois et formations que j’ai effectués par la suite n’avait qu’un but, m’enrichir dans mon métier. Quelques années après mon installation au Canada, j’ai intégré l’université Laval pour préparer un certificat en création littéraire, dans l’optique de m’ouvrir à d’autres formes d’écriture. À présent, je consacre mon temps à la rédaction de romans et nouvelle, aux études littéraires et à la perpétuelle recherche de mes racines.

Stéphanie Metsers

Lire la suite "Vos histoires : partons en voyage avec Stéphanie Metsers" »

3    juil 201644 commentaires

Sur les traces d’un prisonnier de guerre français en Allemagne

Longtemps j'ai espéré retrouver la famille allemande qui avait tant marqué la vie de mon grand-père. Roger Dubuc, mon grand-père maternel, je ne l'ai pas connu. Il a choisi de partir alors que je n'avais que quatre mois.

Je ne me souviens pas lorsque j'entendis son histoire pour la première fois mais très vite ce fut un mystère qu'il me fallait résoudre.

L'histoire commençait comme celle de nombreux autres soldats français.

Mon grand-père, à gauche, et la famille allemande finalement retrouvée à Sandstedt

Roger a été capturé à Vannes sans avoir combattu le 22 juin 1940. Il avait 20 ans. Lorsqu'il quitta le sol français, il n'imaginait certainement pas qu'il n'allait pas revenir avant cinq longues années. Son père Léon avait été lui aussi prisonnier de guerre en Allemagne mais il était revenu au bout de 7 mois. Le père avait été fait prisonnier à la fin de la Première guerre mondiale, le fils au début de la Seconde.

Lire la suite "Sur les traces d’un prisonnier de guerre français en Allemagne" »

1    juil 20160 commentaire

Présentation de FamilyMap : une carte interactive de votre histoire familiale

Nous sommes heureux d'annoncer le lancement de FamilyMap, une façon novatrice de visualiser votre généalogie. FamilyMap cartographie les événements de votre arbre généalogique comme les naissances, les mariages et les décès, ainsi que des photos numériques et numérisées sur une carte du monde interactive.

Vous-êtes-vous déjà demandé si vos ancêtres vivaient près les uns des autres ? Où est née exactement votre grand-mère? Voir les événements importants du passé de votre famille sur une carte vous permet d'obtenir une image plus claire des parcours de votre famille. Cartographiez les emplacements de vos ancêtres et obtenez de nouvelles connaissances géographiques et historiques de l'histoire de votre famille. Vous pouvez soudainement réaliser que tous vos grands-parents viennent d'une petite région en Europe; ou que tous vos cousins ​​sont en fait vos voisins.

FamilyMap affiche toutes vos photos et événements regroupés par pays et par lieu, vous permettant de filtrer facilement la carte pour la voir selon une personne, un groupe de famille, un type d'événement, et une période de temps. Si vous avez une tablette, comme un iPad ou une tablette Android, FamilyMap s’affichera de façon optimale. Vous serez en mesure de voir en panoramique et de zoomer, et de profiter pleinement des cartes.

Lire la suite "Présentation de FamilyMap : une carte interactive de votre histoire familiale" »

30    juin 20162 commentaires

Présentation de la nouvelle galerie de photos améliorée de MyHeritage

MyHeritage est l'endroit idéal pour conserver vos souvenirs de famille. Désormais, le stockage de votre bibliothèque de photos de famille avec MyHeritage devient plus facile.

Nous venons de terminer la mise à jour de la section des photos sur MyHeritage avec un tout nouveau look et une fonctionnalité améliorée. Toutes vos photos, vidéos et fichiers audio sont maintenant regroupés dans une seule vue, bien organisée.

Nouvelle section de photos (cliquez pour agrandir)

Pour voir la nouvelle section photos, connectez-vous à MyHeritage et cliquez sur "Photos" dans le menu principal de votre site familial.

Lire la suite "Présentation de la nouvelle galerie de photos améliorée de MyHeritage" »

28    juin 20160 commentaire

25 questions généalogiques à poser absolument

Aujourd'hui, il est très simple d’interroger les membres de votre famille. La fonctionnalité des Enregistrements audio dans l'application mobile de MyHeritage permet facilement de documenter et de préserver votre histoire familiale.

Mais comment s’assurer de ne rien oublier ? Comment tirer le maximum de chaque interview ?

Nous avons recueilli 25 questions généalogiques qui sortent de l’ordinaire et que vous ne devriez pas hésiter à demander : Lire la suite "25 questions généalogiques à poser absolument" »

21    juin 20160 commentaire

Les premiers selfies de l’histoire

Le selfie n’a de nouveau que le nom. Ce mot qui s’est imposé récemment et qui est rapidement devenu très populaire est tout simplement un autoportrait photographique, pris avec l’appareil photo frontal d’un smartphone ou un appareil photo numérique. Il est le plus souvent partagé sur les réseaux sociaux.

Si le terme selfie est relativement nouveau - il a été ajouté au dictionnaire d’Oxford en 2013 et dans le Larousse en 2015 - cette pratique narcissique ne l’est certainement pas.

Le premier selfie connu est l’œuvre de Robert Cornelius, un pionnier américain de la photographie. Son daguerréotype datant de 1839 est considéré comme le premier autoportrait photographique. Le temps de pose était alors considérable mais il avait su le réduire suffisamment pour rendre possible la prise de son portrait.

Robert Cornelius (Bibliothèque du Congrès)

Lire la suite "Les premiers selfies de l’histoire" »

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2016 MyHeritage Ltd., All rights reserved