J’ai trouvé une photo de mon arrière-arrière-grand-mère grâce à une Smart Match sur MyHeritage

J’ai trouvé une photo de mon arrière-arrière-grand-mère grâce à une Smart Match sur MyHeritage
Magali Schüssler

Magali Schüssler

Magali Schüssler, une utilisatrice francaise de MyHeritage, a partagé récemment sur les réseaux sociaux sa joie de voir pour la première fois une photo de son arrière-arrière-grand-mere grâce à une Smart Match sur MyHeritage. Voici son témoignage.

Mon arbre, relié aux tests ADN de mes parents, se trouve sur MyHeritage depuis quelques années déjà. De temps en temps, je reçois des notifications pour des Smart Matches.

Il y a deux semaines, une personne prénommée Hélène, avec qui j’avais des correspondances, m’a contactée via la messagerie interne pour me demander si Irma CAMMAN et Louis Fidel BERNARD étaient mes ancêtres directs car elle avait quelques documents les concernant. Irma et Louis sont mes arrière-arrière-grands-parents!

Quelques minutes plus tard, Hélène m’envoyait cette photo prise entre 1921 et 1925 :

On y voit Irma CAMMAN (1852-1930) assise au centre, veuve de Louis BERNARD (1845-1921). Derrière elle, son fils Germain (1880-1936) et sa belle-fille Rosalie CALISTROUPAT (1879-1962). Le jeune garçon à gauche est mon grand-père Robert (1909-1967), celui de droite son grand frère Claude (1907-1990).

La photo colorisée et sublimée par Magali avec les outils photo de MyHeritage

La photo colorisée et sublimée par Magali avec les outils photo de MyHeritage

Hélène est une descendante d’une sœur d’Irma. C’est pour cela qu’elle possède cette photo magnifique, vieille de 100 ans.

Irma est originaire de Pardailhan. Chose assez rare, ses parents sont cousins germains. C’est la seule occurrence d’une relation si proche dans mon arbre. Dans ce village, la plupart des familles se nomment DÉCOR, CAMMAN, CATHALA. Pendant son enfance, Irma déménage à Quarante avec sa famille. Louis est originaire de Puisserguier. C’est là que le couple s’installe et met au monde 5 enfants dont seuls deux survivent: Germain et Louise.

La famille vivait donc dans l’Hérault. Germain, qui était instituteur, part s’installer en Algérie française dès 1902. Il s’y marie en 1906 avec Rosalie, originaire de Haute-Garonne. Personne ne sait comment Rosalie a bien pu se retrouver en Algérie.

Une réunion des « Enfants de l’Hérault » (amicale) en Algérie dont mon arrière-grand-père Germain était le président

Une réunion des « Enfants de l’Hérault » (amicale) en Algérie dont mon arrière-grand-père Germain était le président

Dans les 3 années qui suivirent, Irma et Louis ayant perdu leurs terres à Puisserguier ont rejoint leur fils Germain avec leur fille Louise à Oran.

Mon grand-père Robert naît en 1909 et grandira donc avec ses parents, son frère et ses grands-parents. Sa tante Louise décède jeune en 1915. Après le lycée, il part étudier à SUPELEC à Paris avant de revenir travailler comme ingénieur pour le gouvernement à Alger. Son frère Claude fait ses études de vétérinaire à Toulouse.

Mes grands-parents Robert et Jeanne, jeune couple

Mes grands-parents Robert et Jeanne, jeune couple

Juste avant de mourir, mon grand-père obtient la légion d’honneur pour tout le travail accompli en faveur de l’Algérie.

Mes grands-parents avec 3 de leurs enfants sur leur balcon à Alger (ma mère est la petite fille)

Mes grands-parents avec 3 de leurs enfants sur leur balcon à Alger (ma mère est la petite fille)

Irma, Louis, Germain et Rosalie sont enterrés à Alger. Robert et son frère Claude rejoignent la métropole avec leur famille respective en 1962.

Vous pouvez lire davantage sur l’histoire généalogique de Magali Schüssler en vous rendant sur son blog ‘Mes découvertes généalogiques’