18    fév 20147 commentaires

Centenaire 14-18 : la Grande Guerre en direct

A quelques mois du centenaire du début de la Première Guerre mondiale, les journaux de l’époque sont une des sources les plus intéressantes pour mieux connaître cette époque qui a marqué l'histoire de nos familles.

Le Temps est un quotidien français, fondé par l’alsacien Auguste Nefftzer, qui fut publié à Paris entre le 25 avril 1861 et le 29 novembre 1942. C’était le journal le plus important sous la Troisième République, avec un tirage de 22000 exemplaires en 1880 et de 30 000 exemplaires en 1914.

Dans notre moteur de recherche SuperSearch, vous pouvez suivre au jour le jour les nouvelles de la guerre.

Le Temps, 18 février 1915 (cliquez pour agrandir)

Lire la suite "Centenaire 14-18 : la Grande Guerre en direct" »

12    déc 20130 commentaire

Exposition : ‘1913, l’année d’avant’

Certes, nous sommes ces semaines-ci déjà pris dans le tourbillon des fêtes. Certains d’entre nous (comme moi) doivent encore commencé à faire leurs achats de Noël. Mais arrêtons-nous un instant et remontons dans le temps. Destination : 1913. C’est ce que nous proposent en ce moment les Archives départementales du Gers dans le cadre de l’exposition ‘1913 ; l’année d’avant’.

Depuis le 14 novembre et ce jusqu’au 28 février 1914, l’initiative nous plonge dans le Gers d’il y a 100 ans.

Lire la suite "Exposition : ‘1913, l’année d’avant’" »

13    nov 20131 commentaire

Grande Guerre : hommage à Pierre Glorieux, 15 ans en 1914.

Avant-hier, nous avons commémoré l’armistice du 11 novembre 1918 dans les pages de ce blog en publiant les photos de soldats de la Grande Guerre.

Au lieu d’une photo de son ancêtre soldat, Philippe Glorieux, originaire du Douaisis,  nous a envoyé un article relatant les mésaventures de son grand-père, qui avait 15 ans en 1914.  En hommage à Pierre Glorieux, qui sans en porter l’uniforme, a traversé les épreuves de la guerre avec le courage de son jeune âge, voici son témoignage qui fut  publié dans le Grand Écho du Nord le 9 février 1938.

Pierre Glorieux avec son épouse et son fils, après la guerre.

L’héroïque odyssée d’un jeune Douaisien de quinze ans pendant la guerre.

Pierre Glorieux habite 168 rue de Lambres à Douai. Âgé aujourd’hui de trente-huit ans, il est employé dans une maison de transports. C’est un fervent sportif ; il est sous délégué de l’U.V.F, membre du cyclo-club Douaisien où il dirige et soutient avec assiduité les jeunes qui se lancent dans le sport cycliste. C’est un garçon sympathique, dont l’héroique odyssée pendant la guerre, mérite d’être contée. Je suis allé l’interviewer et voici ce qu’il m’a déclaré :

Lire la suite "Grande Guerre : hommage à Pierre Glorieux, 15 ans en 1914." »

11    nov 20138 commentaires

Commémoration 14-18 : hommage à nos ancêtres soldats

En cette journée de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 marquant la fin de la Première Guerre mondiale, c’est une page essentielle de l’histoire de France que nous voulons marquer aujourd’hui dans les pages de ce blog.

C’est avec beaucoup d’émotion que je pense souvent à mes arrière-grands-pères qui se sont battus dans les tranchées. Le premier, Léon, a combattu pendant tout le conflit, en passant les derniers mois de la guerre en captivité en Allemagne. Le second, plus jeune, n’a connu l’épreuve des tranchées que durant les neuf derniers mois du conflit. Les deux ont eu la chance de revenir. Mes deux autres arrière-grands-pères étaient dans l’armée du Royaume d’Italie. Angelo est rentré chez lui à la fin des hostilités. Amadio, en revanche est mort le 8 juin 1918, laissant une veuve et deux petits enfants.

Montrez les photos de vos ancêtres soldats aux jeunes générations, racontez-leur ce que vous savez d’eux.  Ne les oublions pas. Que cette journée de commémoration soit plus qu’un simple jour férié, mais bien l’occasion de se souvenir de ceux qui ont connu l’enfer des tranchées.

Je vous ai demandé il y a une semaine de nous envoyer les photos de vos ancêtres soldats. Vous avez été nombreux à nous envoyer vos photos pour rendre hommage à un grand-père, un arrière-grand-père, ou un grand-oncle, qui a vécu cet épisode meurtrier de notre histoire. Je regarde ces visages et je pense à tout ce qu’ils ont subi. Je leur laisse la place. Les voici.

François Bedaine :

Mon arrière-grand-père Arthur Barbottin, 232 RI, tué à l'ennemi le 28 août 1918 à Chavigny, à l'age de 34 ans.

Arthur Barbottin

Lire la suite "Commémoration 14-18 : hommage à nos ancêtres soldats" »

3    nov 20137 commentaires

Grande Guerre : en hommage à nos ancêtres soldats

En ce début du mois de novembre, nous nous apprêtons à commémorer la fin de la Première Guerre mondiale. Le proche centenaire de cet événement qui a durablement marqué l’histoire du XXe siècle, comme celle de chaque famille, est omniprésent dans les médias.

Mon arrière-grand père Léon Dubuc (1e rangée à gauche) et ses compagnons . Reconnaissez-vous un de vos ancêtres soldats ?

Faites-vous des recherches à ce sujet en ce moment ? Avez-vous des reliques de cette époque que votre famille conserve jalousement ? Avez-vous fait des découvertes étonnantes dans les registres matricules ?

Lire la suite "Grande Guerre : en hommage à nos ancêtres soldats" »

29    sept 201325 commentaires

Grande Guerre : les registres matricules

Le centenaire approche à grands pas, et les initiatives et les projets se multiplient déjà.

Si comme moi vous voulez retracer le parcours d’un ancêtre soldat durant la Seconde Guerre mondiale, l’annonce du projet du Centenaire de la Grande Guerre consistant à mettre en ligne un portail des registres matricules est une bonne nouvelle.

Mon arrière-grand-père Adrien Mascarade

Mais voilà, seulement une cinquantaine de départements sont concernés, et sachant que les archives du département qui m’intéresse, le Gers, ne sont pas en ligne, mon enthousiasme est vite retombé.

Lire la suite "Grande Guerre : les registres matricules" »

4    août 201318 commentaires

Grande Guerre : racontez-nous l’histoire de vos ancêtres soldats

Le centenaire de la Première Guerre mondiale approche et déjà les initiatives, projets et autres manifestations se multiplient.

Sur notre page Facebook, vous êtes toujours nombreux à nous laisser des commentaires sur les membres de votre famille qui ont combattu dans les tranchées.

Qu’il s’agisse d’un grand-père, d’un oncle ou d’un grand-oncle, le souvenir, cent ans après les faits, des épreuves et des souffrances de nos ancêtres restent vifs dans la mémoire de chaque famille.

C’est pourquoi nous vous invitons à participer à notre série ‘La Grande Guerre.’

Lire la suite "Grande Guerre : racontez-nous l’histoire de vos ancêtres soldats" »

13    jan 20132 commentaires

Gaston Simonet, soldat de la Grande Guerre

Il y a quelques jours, nous avons annoncé une dérogation générale concernant les registres matricules du recrutement militaire de la Première Guerre mondiale des classes 1912 à 1921. Le centenaire de la Grande Guerre approche, et aujourd'hui nous inaugurons une nouvelle rubrique dédiée à la Première Guerre mondiale. Voici le témoignage d'un de nos utilisateurs, Patrick Mathie, sur son grand-père Gaston Simonet.

Portrait de Gaston Simonet à Albi, fin 1915

Le 1er août 1914 l’ordre de mobilisation générale a été lancé en France comme en Allemagne.

Le 4 août, dans un message aux assemblées, le Président de la République Raymond Poincaré annonce que : « dans la guerre qui s'engage, la France [...] sera héroïquement défendue par tous ses fils, dont rien ne brisera devant l'ennemi l'union sacrée. » On pense alors que la guerre sera courte et les soldats qui embarquent dans les wagons de chemin de fer partent « la fleur au fusil ». Ils se voient déjà à Berlin dans les semaines qui suivent ! Aveuglement des états-majors, impréparation seront à la source d’une cruelle désillusion. La jeunesse de France sera emportée dans une tourmente qui durera plus de cinq longues années avant que l’armistice du 11 novembre 1918 ne mette un terme à cet  immense carnage que fut « la grande guerre ».

La veille, le 3 août, l’Allemagne a déclaré la guerre à la France.

Lire la suite "Gaston Simonet, soldat de la Grande Guerre" »

7    jan 20133 commentaires

A la recherche d’un soldat de la Grande Guerre

Il y a quelques jours un article paru dans le blog ‘Sources de la Grande Guerre’ a annoncé une dérogation générale concernant les registres matricules du recrutement militaire de la Première Guerre mondiale des classes 1912 à 1921.

A la veille du centenaire du début de cette tragédie humaine, beaucoup se réjouiront de l’accès anticipé de ces registres.

L’article renvoie à un autre blog qui traite de la Grande Guerre : Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918. En le parcourant, et notamment la page ‘Parcours pas à pas’, je me suis dit qu’il était temps que je m’occupe sérieusement des recherches concernant mon arrière-grand-père maternel qui fut soldat durant toute la guerre.

Léon Dubuc, né en 1886

Lire la suite "A la recherche d’un soldat de la Grande Guerre" »

11    nov 20123 commentaires

Vos histoires : en hommage aux soldats de la Grande Guerre

Aujourd'hui, nous commémorons la fin de la Premiere Guerre mondiale, survenue avec l'armistice du 11 novembre 1918.

Soldats français lors d'une charge à la baïonnette.

Vous avez été nombreux à nous envoyer un message pour commémorer vos ancêtres diaparus durant cette guerre et nous vous en remercions.

En voici quelques uns. Publier ces histoires signifie les préserver de l'oubli, afin que le souvenir de ces hommes qui ont donné leur vie pour leur patrie perdure.

François Clément

Mon arrière-arriere-grand-père appartenait au 87ème régiment d'Infanterie  de l'armée française. Originaire de Saint Quentin, dans Aisne, il a été tué le 2 octobre  1914 au Four de Paris, dans l'Argonne. Son décès a été enregistré dans le journal tenu par le commandant du régiment. Quelques pages avant, on peut lire qu'il avait été cité à l'ordre du régiment pour bravoure au combat.

Ses camarades  l'enterrèrent dans la forêt d'Argonne, et comme ils le dirent à mon arrière-arrière-grand-mère, ils marquèrent l'arbre près duquel il était enterré. La forêt d'Argonne fut détruite par les bombardements et le corps de mon arrière-arrière-grand-père, Louis Jules François, repose encore dans cette terre de l'Argonne.

Lire la suite "Vos histoires : en hommage aux soldats de la Grande Guerre" »

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved