27    sept 20102 commentaires

La petite histoire de la poignée de main

Un geste, plusieurs significations

On pense que la poignée de main est tout d'abord apparue en tant que symbole de paix indiquant qu'aucun des protagonistes ne possède une arme dans la main.

Si deux hommes se rencontraient, chacun ayant la main droite vide, cela impliquait un niveau basique de confiance et qu'aucun des deux ne poignarderait l'autre.

Un autre version de cette histoire veut que la poignée de main ait évolué et provienne en fait d'une palpation du coude au poignet afin de détecter d'éventuels couteau dissimulés sous les vêtements.

Pour d'autre, le mouvement crée par la poignée de main était supposé découvrir tout objet aiguisé contenu dans les manches.

Des ruines archéologiques ainsi que des textes anciens indiquent que la poignée de main était pratiquée dans la Grèce antique au V siècle avant JC, l'image de deux soldats se serrant la main a ainsi été retrouvée sur une stèle funéraire de cette époque, cette même stèle est d'ailleurs exposée au Pergamon Museum de Berlin (qui vaut vraiment le détour au passage).

Une autre stèle funéraire représentant ce même geste, datée du IV siècle avant JC cette fois, a été découverte : on y voit Thrasea et sa femme Euandria se serrant la main (voir image ci-dessous).

D'autres spécialistes ont également suggéré que la poignée de main aurait été introduite en occident par Sir Walter Raleigh, au service de la Cour britannique à la fin du XVIe siècle ...

Quelle que soit son origine, la poignée de main est désormais ancrée dans notre culture et couramment utilisée lors de rencontres, pour exprimer une salutation, des félicitations, de la gratitude, la bienvenue, l'appartenance à un groupe ou pour conclure un accord.

En sport ou dans d'autres activités de compétition, la poignée de main est aussi considéré comme un geste de fairplay. La poignée de main porte désormais les valeurs de confiance, d'équilibre et d'égalité.

Pour la petite histoire, Joseph Lazarow, maire d'Atlantic City, dans le New Jersey aux États-Unis, fut reconnu par le Guinness Book des records pour un coup médiatique de juillet 1977 lors duquel il serra plus de 11 000 mains en un seul jour. Le président américain Theodore Roosevelt détenait le records précédent avec 8513 poignées de mains lors d'une réception de la Maison Blanche le premier janvier 1907 !

Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. bonjour moi j'aimerais connaitre si la poignée de main n'aurait pas une origine mystique où cabalistique...
  2. A norer que la poignee de main n est pas hygienique et pourvoyeuse de transmission de maladies contagieuses

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved