A 55 ans, il retrouve sa famille

Commentaires

Bernard, habitant dans le Finistère, a été élevé par sa mère qui n’a jamais voulu lui révéler le nom de son père. Il ne savait qu’une chose : en 1963 il avait été surveillant au lycée Colbert de Lorient.

Après des recherches infructueuses, sur les conseils de sa fille cadette, il fait un test ADN MyHeritage mais ne reçoit d’abord que des correspondances ADN très faibles. Il lui faudra attendre un an pour recevoir la notification inespérée de MyHeritage l’avertissant qu’il avait reçu une nouvelle correspondance ADN… de 25,3% avec une demi-sœur ou une nièce.

Gaëlle, qui de son côté est abasourdie par cette correspondance, cherche aussitôt le nom sur Facebook et réalise qu’il est le portrait caché de son père ! C’est elle qui le contacte sur MyHeritage. Bernard, qui digère la nouvelle, attend trois jours pour lui répondre. Gaëlle lui apprend alors qu’elles sont 3 sœurs, et que leur père est toujours vivant !

La rencontre entre Bernard et ses demi-soeurs

C’est dans un café parisien qu’ils rencontrent d’abord Gaëlle et ses sœurs. La complicité est immédiate, comme une évidence. Gaëlle se charge d’annoncer la nouvelle à leur père, qui confirme qu’il l’avait bien été surveillant à Lorient en 1963. Il déclare aussitôt : ‘Je veux le voir !’

Bernard et Gaëlle descendent à Biscarosse où réside Jacques. Il accueille son fils à bras ouverts. Trois heures à se raconter leur parcours, à se découvrir des points communs au-delà de leur ressemblance physique évidente.

La rencontre entre Bernard et son père Jacques

Et parce que leur histoire est décidément très belle, cerise sur le gâteau, trois mois après leurs émouvantes retrouvailles Bernard a eu la joie d’assister au mariage de son père, qui a 79 ans, a convolé avec sa compagne de longue date.

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché