A 76 ans, Françoise, élevée en fille unique, découvre 8 demi-frères et sœurs !

Commentaires2

Françoise, professeur d’allemand à la retraite de la Rochelle, a vécu toute sa vie sans trop se poser de questions sur ses origines. Née sous X en 1943, et adoptée à 6 mois, ce n’est qu’a l’âge de 60 ans qu’elle a commencé à se poser des questions.

Dans son dossier à la DDASS, elle n’a trouvé qu’une note écrite par sa mère qui déclarait être dans l’impossibilité de s’occuper de sa fille et vouloir la confier en adoption. Puis Françoise a continué sa vie, jusqu’à ce qu’en novembre 2018, elle ne découvre l’existence des tests ADN généalogiques.  Lorsqu’elle reçoit ses résultats, les 81,6 % d’origines Asiatique de l’Ouest la laisse perplexe.

Françoise raconte :  J’ai fait le test MyHeritage en novembre 2018 comme on jette une bouteille à la mer. J’ai reçu le résultat  et ne l’ai pas pris au sérieux, n’ayant retenu que Asie  et non Asie de l’Ouest.’

Quelques mois plus tard cependant une correspondances ADN de 12,7 %  va lui permettre de retrouver sa famille maternelle. Anthony et Françoise entre aussitôt en contact sur la messagerie de MyHeritage. Et Anthony lui demande si elle est arménienne car sa grand-mère paternelle l’était. L’origine de l’Asie de l’Ouest se précise alors.

‘Là, j’ai commencé  à me poser des questions, surtout que ma fille avait aussi fait le test et avait en partie les mêmes résultats que moi, elle  m’a poussée  à rechercher plus sérieusement.’

Deux autres correspondances ADN, une de 8,3 % (Sacha) et une de 26 % (Alexandre), vont aider Françoise à assembler tous les morceaux du côté paternel. Alexandre, d’origine arménienne, qui partage suffisamment d’ADN avec elle pour être son demi-frère lui confirme qu’elle est d’origine arménienne, et qu’avec 81,6 % d’Asie de l’Ouest, ses deux parents étaient Arméniens !

Ginette, la mère de Françoise

Retour en arrière

La mère biologique de Françoise se faisait appeler Ginette mais son vrai prénom était Virginie. Née en 1924 à Toulon de parents arméniens, ces derniers décèdent lorsqu’elle a 2 ans. A 18 ans, elle rencontre Sarkis, lui aussi d’origine arménien. Il est marié, a déjà des enfants. De leur histoire va naître Françoise (que Ginette voulait en réalité appeler Renée Claire). Quatre ans plus tard, elle se marie et fonde une famille avec trois filles et un garçon. Anthony est un de ses petits-enfants !

Sarkis, le père de Françoise

Quant à Alexandre, il est un des quatre enfants de Sarkis. Alexandre a reçu le kit ADN de MyHeritage en cadeau de Noël l’an dernier. De la part de ses deux filles Astrig et Chouchane ; un cadeau qui a permis à Alexandre de retrouver une demi-sœur ! Sacha est un arrière-petit-fils de Sarkis et un petit-neveu d’Alexandre.

Françoise, qui a grandi en fille unique, se découvre ainsi 4 demi-frères et sœurs du côté paternel et 4 autres du côté maternel !

Regardez Françoise et Alexandre raconter leur histoire à Ça commence aujourd’hui :

‘Mon histoire est si étonnante que je suis fière de la faire partager. Merci à MyHeritage, merci d’exister.’ a déclaré Françoise

La prochaine réunion familiale aura lieu le 6 janvier pour fêter le Noël arménien.

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché

  • francoise Aubret


    17 décembre 2019

    C’est très bien résumé, merci à Elisabeth, merci à MyHeritage
    Bonnes fêtes de fin d’ année à Tel aviv.
    Avec toute ma reconnaissance et mon amitié.

  • LEPAGE DANIELLE


    23 janvier 2020

    bonjour
    c est super de retrouver ses origines !!! j’ai fait un test ADN en nov 2019…mais pour l instant rien de précis ! Je suis née sous X le 3/9/1951 à la maternité d’Oran : Olga Orcantis …adoptée bébé par René et Marie ALIAGA devenue Danielle Aliaga. J’ai vécu 34 rue Maupas à Oran ; rentrés en France en mai 1962 .J’ai appris en 2003 mon histoire mais mes parents adoptifs étaient décédés et je n’ai rien pu savoir malgré de multiples recherches ! Mon test ADN suite à une émission a été un espoir….j ai écris à plusieurs personnes partageant un peu de mon ADN mais rien de concret. J’espère ! Merci de m’avoir lue et qui sait de m’aider !