Secrets de guerre révélés par MyHeritage ADN

Commentaires3

André Gantois n’a jamais connu son père. Il savait seulement qu’il était un enfant de la guerre, né d’une histoire entre sa mère et un GI américain. Sur les conseils de son fils et de sa belle-fille il a fait un test ADN avec MyHeritage, et lorsque les résultats sont arrivés, André est resté sans voix : il avait un frère aux Etats-Unis !

Son demi-frère Allen Henderson, qui habite en Caroline du Sud, a lui aussi fait un test ADN de MyHeritage, tout simplement pour découvrir ses racines et explorer ses origines ethniques. Il n’aurait jamais imaginé trouver un frère en France ! L’immense base de données internationale de MyHeritage permet des découvertes comme celle-ci.

Regardez leur émouvante rencontre :

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le père d’André, Bill, était un soldat américain basé en Normandie. C’est là qu’il rencontra une française nommée Irène (la mère d’André). A la fin de la guerre, Bill voulut emmener Irène avec lui aux États-Unis, mais celle-ci décida de ne pas quitter sa famille. Le frère d’Irène, membre de la Résistance française, était mort dans le camp de Buchenwald. Sa mère était inconsolable, et Irène resta en France. Elle ne voulait pas que sa mère perde un autre enfant. Bill repartit sans savoir qu’elle était enceinte. Irene mourut lorsqu’André avait seulement 15 ans ; elle lui apprit alors que son père était un soldat américain, mais sans lui révéler son identité.

Irène, la mère d’André

Le père d’Allen commença une nouvelle vie aux États-Unis après la guerre et épousa la mère d’Allen. Il est décédé en 1997, en ignorant tout de son fils en France.

Après avoir vu à la télé des présentateurs découvrir leurs résultats ADN avec MyHeritage, Allen a également fait un test pour en savoir plus sur ses origines et origines ethniques. Peu de temps après avoir reçu ses résultats ADN, Allen a reçu un courrier électronique de la femme d’André, via MyHeritage, lui apprenant qu’il avait un demi-frère vivant en France !

C’était très surréaliste, raconte Allen, parce que je n’en avais aucune idée. Je me suis demandé comment je pouvais avoir un frère en France, puis je me suis souvenu que mon père avait combattu pendant la Seconde Guerre mondiale à Omaha Beach et en Normandie. Il y était entre juin 1944 et novembre 1945. J’ai alors compris que c’était possible.

Le père d’André et d’Allen

Dès leurs premières conversations sur Facetime, André et Allen ont été choqués de voir qu’ils se ressemblent autant.

André et Allen se ressemblent beaucoup

En plus de posséder des chats presque identiques et de porter tous les deux des chemises à carreaux et des gilets en tricot, ils ont mené une vie similaire. Comme Allen, André a travaillé comme pasteur évangélique à temps partiel, ce qui est assez remarquable compte tenu de la place du ministère évangélique en France par rapport à celui des États-Unis.

Il y a quelques semaines, André a accueilli Allen et sa famille chez lui à Nancy.

André et Allen se rencontrent pour la première fois

Des retrouvailles extrêmement émouvantes sous le signe des couleurs franco-américaines.

Allen (à droite) montre à André des photos de leur père et de la famille

Allen a déclaré : « C’est une expérience qui change notre vie à tous les deux. »

Ils sont tous deux extrêmement reconnaissants que MyHeritage ADN leur ait permis de se retrouver. Allen est ravi d’accueillir André et ses enfants dans la grande famille Henderson. André est ravi de découvrir enfin la famille de son père.

Avez-vous déjà passé un test ADN de MyHeritage ? Allez sur MyHeritage.fr/dna pour commander un test ADN aujourd’hui

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché

  • EICH Patricia


    16 novembre 2018

    Bonjour
    Belle histoire que celle de ces retrouvailles ! Comme j’aimerais vivre la même chose avec un Père
    soldat américain également dont je ne connais que le nom !
    Mon test ADN ne m’a pas permis de trouver trace directe de ce papa… je poursuis mes recherches avec espoir !
    Patricia Gawel-Eich

  • Belilos


    20 février 2019

    The same happened to Remy who looked where his father was and found me living at 10 Minutes
    Drive from my PARIS apartment ! He initially contacted my second cousin Chloé was in Tel Aviv telling her
    We have very close ADN particulars she contacted her father Charles Pinto in Miami my first cousin
    and we shared Remy’s mother name Fancoise Naulais whom I met in London in the early 60’s
    He is 57 I am 79 and I am 80 and from the moment we met I did the test Something told us that he was my son ! We did a parent test in Geneva where I reside and 99.9 pct was positive we are father and son
    Confirmation with all details arrived on my screen on Valentine’s Day
    From 2 grand children I jumped to….10 the happiest Father and grand pa I am Jewish and always have been a great God believer but a lousy practicant !

  • Francoise Brou


    7 juin 2019

    J’aimerais que cela m’arrive….
    Peut-être qu’un jour quelqu’un de proche fera le test… Wait and see