Notions de base de l’ADN, chapitre 1 : Une nouvelle série de notre blog

Commentaires20

Ce billet est une traduction du billet rédigé en anglais par notre collègue Yael.

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous commençons aujourd’hui une nouvelle série de billets sur les notions de base de l’ADN. J’ai obtenu mon doctorat de recherche en neurobiologie médicale à l’Université hébraïque de Jérusalem où j’ai également enseigné la physiologie à l’école de médecine. Je suis fière de rejoindre MyHeritage, où nous aidons des millions de personnes à trouver de nouveaux membres de leur famille et à découvrir leurs origines ethniques.

Beaucoup de gens me demandent comment tout cela fonctionne. Que regardons-nous vraiment lorsque nous analysons votre échantillon dans notre laboratoire ? Cette nouvelle série de billets sur les bases de l’ADN répondra à certaines des questions les plus fréquemment posées par les utilisateurs de MyHeritage ADN sur les tests d’ADN pour la généalogie.

Cette série va expliquer l’ADN pour les non-scientifiques. Voulez-vous en savoir davantage sur l’ADN en général, sur vos propres résultats d’estimation ethnique, ou voulez-vous en savoir plus sur comment cet outil peut faire avancer vos recherches généalogiques ? Si la réponse est oui, la série des notions de base ADN est pour vous.

Génétique 101

Notre corps est composé de cellules. Le siège de chaque cellule est le noyau. À l’intérieur de chaque noyau se trouve une copie identique du manuel d’instruction unique pour VOUS, écrit dans l’ADN. Il y a plus de 30 billions de cellules dans notre corps et, dans chaque noyau, se trouve une copie de votre ADN.

Aucun autre ADN n’est identique au vôtre. Donc, si vous savez lire votre ADN, vous pouvez en apprendre beaucoup sur qui vous êtes vraiment.

Hériter de l’ADN

50% de notre ADN vient de notre mère et 50% vient de notre père. Ils ont chacun reçu 50% de l’ADN de leur mère et 50% de leur père. Donc, lorsque nous examinons votre ADN, nous examinons la moitié de votre mère et la moitié de votre père, soit environ 25% de chacun de vos grands-parents, ou 12,5% de chacun de vos arrière-grands-parents. En d’autres termes, en regardant votre ADN, nous pouvons voir des petits morceaux de tous vos ancêtres qui, ensemble, vous ont donné la combinaison exacte d’ADN que vous avez aujourd’hui.

Source :  Université Sciences de la santé de l’Arizona

Partager de l’ADN

Il s’ensuit que deux personnes, qui ont hérité de l’ADN de la même source, auront un ADN commun. Par exemple, une fille qui a reçu 50% de l’ADN de sa mère et 50% de l’ADN de son père, partagera une partie du même ADN que son frère, qui a également hérité de la moitié de l’ADN de chaque parent. Les frères et sœurs peuvent avoir hérité 50% diffèrent de l’ADN de chaque parent ; ainsi les frères et sœurs n’ont pas un ADN identique mais ils ont environ 50% en commun.

 

Cela signifie que vous avez 50% de votre ADN en commun avec votre mère, 50% en commun avec votre père, et 50% en commun avec chacun de vos frères et sœurs. Deux échantillons d’ADN anonymes avec un chevauchement de 50% peuvent montrer une relation frère et sœur, ou un enfant et un parent. Pour identifier la relation, nous examinons d’abord le sexe des échantillons. Les hommes ont un chromosome Y dans leur échantillon d’ADN que les femmes n’ont pas. Ensuite, nous regardons l’âge du donneur d’échantillon, si nous le connaissons. Cet élément n’est pas écrit dans l’ADN lui-même. Connaître ces trois éléments d’information – la quantité d’ADN en commun entre les deux échantillons (dans notre exemple 50%), les sexes et l’âge des personnes testées – suffit à donner une bonne estimation de la relation entre les deux échantillons. Par exemple deux personnes ayant 50% d’ADN en commun, étant toutes les deux de sexe féminin avec une différence d’âge de 30 ans, sont très probablement mère et fille.

L’ADN et vous

Votre ADN est votre propre code – la couleur de vos yeux, la couleur de vos cheveux, votre taille, même le fait que vous détestez le goût de la coriandre, sont écrits dans votre ADN. C’est pourquoi deux personnes ayant un ADN commun ont des caractéristiques communes. Plus d’ADN vous avez en commun, plus nombreuses seront les caractéristiques que vous pouvez avoir en commun. Si on vous a toujours dit que vous ressemblez à votre mère, ou que vous avez le nez de votre père, ou que des personnes qui n’ont jamais rencontré vos frères et sœurs savent que vous êtes apparentés dès qu’ils les rencontrent, vous savez maintenant pourquoi !

L’ADN et votre famille

Alors que vous avez une grande partie d’ADN en commun avec vos parents proches, vous avez également une plus petite partie en commun avec les parents plus éloignés. Deux cousins ​​éloignés qui ne se sont jamais rencontrés mais ont un ancêtre commun auront en commun un petit fragment d’ADN hérité de cet ancêtre. C’est la base de l’utilisation des tests d’ADN pour découvrir des parents que vous ne connaitriez pas autrement.

La quantité de l’ADN en commun dépend du nombre de générations vous séparant de l’ancêtre commun. Combiné avec notre énorme base de données d’arbres généalogiques où nous avons les types d’indices discutés ci-dessus (tels que le sexe et l’âge), MyHeritage ADN réunit des familles dans le monde entier. Découvrez les histoires d’utilisateurs ici sur MyHeritage Stories.

L’ADN et le passé de votre famille

Autrefois, les gens ne se déplaçaient pas autant que nous le faisons aujourd’hui. Souvent les gens se mariaient et mouraient là-même ou ils étaient nés. C’est parce qu’ils ont épousé des personnes de leur région, et ont eu des enfants qui se sont ensuite mariés dans la même région, qu’une corrélation peut être observée entre l’ADN et l’emplacement géographique. Cela est particulièrement vrai pour les endroits géographiquement isolés comme l’Irlande.

Parfois, cet héritage d’ADN insulaire n’est pas nécessairement géographique – il peut être culturel. Par exemple, les juifs ou les chrétiens mennonites se sont mariés et ont eu des enfants au sein de leurs propres groupes, génération après génération, créant une corrélation entre l’ADN et l’identité culturelle.

Lorsque vous faites un test ADN de MyHeritage, nous comparons votre ADN à nos modèles d’ADN de différentes ethnies pour voir à quelles ethnies vous correspondez. L’estimation ethnique de MyHeritage comprend 42 ethnicités.

Soyez à l’écoute

Les billets sur les notions de base de l’ADN apparaîtront régulièrement. Nous espérons que vous suivrez cette série pour mieux savoir ce qu’est l’ADN et pour mieux comprendre comment les tests d’ADN peuvent vous aider à en apprendre davantage sur vous et votre famille.

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché

  • Huberdeau


    21 juillet 2018

    Bonjour,
    Après lecture de cet exposé intéressant, pouvez vous me dire:
    Où, par qui, comment faire ces tests?
    Quel est le prix?
    Faites vous des rapprochements avec d’autres individus ayant une partie de notre ADN?
    Merci d’avance

    • Elisabeth


      23 juillet 2018

      Voici notre page ADN où vous trouverez toutes les informations : https://www.myheritage.fr/dna
      Nous faisons en effet le rapprochement avec les personnes qui ont en commun avec vous une partie de leur ADN.

  • Courty


    21 juillet 2018

    interessant

  • STRACHER


    21 juillet 2018

    Bonsoir,
    Je vous remercie beaucoup de ces renseignements cela est très instructif
    Cordialement
    Catherine Stracher

  • sinnesael


    21 juillet 2018

    tres interessant

  • Sophie


    21 juillet 2018

    Grand merci, je trouve tout cela vraiment passionnant !

    Pourriez-vous nous dire sur combien de générations en arrière vous pouvez aller ?

    • Elisabeth


      23 juillet 2018

      Le test autosomal de MyHeritage analyse l’ADN hérité de votre mère et père, vos quatre grands-parents, huit arrière-grands-parents, etc. afin de vous fournir une analyse détaillée de votre origine ethnique en pourcentages et vous mettre en relation avec des parents descendants de l’une des lignes ancestrales des six dernières générations.

  • Joannès


    21 juillet 2018

    Très intéressant et expliqué de façon compréhensible. Merci.

  • Franck


    21 juillet 2018

    Ayant fait le test ADN, je voudrais savoir si les zones géographiques representées sur la carte des résultats représentent les zones de peuplement de l’ethnie à laquelle j’appartiens , ou les zones où serait passée ma propre famille , oû encore des zones où j’ai actuellement des parents ? Merci d’avance.

    • Elisabeth


      23 juillet 2018

      Les zones géographiques montrent les régions des origines ethniques qui sont révélées dans votre ADN ; où certains de vos ancêtres ont donc vécu.

  • Guendouz


    21 juillet 2018

    Est ce que , dans les recherches effectuées sur mon ADN J’aurai tous ces résultats.
    Cordialement

    • Elisabeth


      23 juillet 2018

      Les analyses ADN de MyHeritage vous fournissent deux types de résultats :
      Une estimation de vos origines ethniques – un détail complet de votre composition ADN unique. Vous découvrirez d’où provient votre héritage et quel est le pourcentage de chaque origine ethnique sur la totalité de vos origines ancestrales.
      Des Correspondances ADN – Cette technologie compare les données entre les résultats de votre test ADN autosomal et les résultats des autres utilisateurs qui ont fait le test ou qui ont téléchargé leurs résultats sur MyHeritage, et ce pour identifier des correspondances entre des utilisateurs qui partagent des séquences génétiques et indiquent une relation familiale.

  • severini


    22 juillet 2018

    C’est fabuleux de pouvoir remonter à la source de nos origines .Science archéologique?

  • Desesquelle Thierry


    22 juillet 2018

    Très bonne initiative,
    Merci.

  • Gislaine


    22 juillet 2018

    Excellent !

  • jean francois lorentz


    22 juillet 2018

    Bonjour
    sauf erreur de ma part, je n’ai pas trouvé vos commentaires sur le DNA des joueurs de foot

  • fromageau


    22 juillet 2018

    Bonjour Les tests IGNEA m’ont appris que mon Y est celui d’un Irlandais E1R1, et ADN mitochondrial haplogroupe europeen, mais le père se ma mère est juif et sa mère de toscane (je pensais aux etrusques), tandis que le grand père paternel vient de Guadeloupe et descend en partie d’africains, j’ai été un peu déçu qu’on ne trouve pas de trace de ces autres ascendances, est il possible d’en trouver?

    • Elisabeth


      23 juillet 2018

      MyHeritage est un test autosomal qui révèlera les origines ethniques des deux côtés de vos parents.

  • Blougny jeanne


    13 octobre 2018

    Je suis adoptée et je souhaiterai moi aussi retrouver ma Mère Biologique un jour.