13 façons de savoir si vous êtes un généalogiste

Commentaires5

Que vous soyez un généalogiste confirmé ou simplement quelqu’un qui s’intéresse à l’héritage de sa famille, il y a des choses que seul un généalogiste peut comprendre.

Vous avez attrapé le virus de la généalogie si …

  1. Vous présentez quelqu’un en disant : « c’est le petit-fils de la sœur aînée de ma grand-mère ».
  2. Ce qui s’est passé en 1815 vous intéresse davantage que ce qui s’est passé en 2015.
  3. Des vacances parfaites comprennent des visites de cimetières, des recherches dans des archives et autres bibliothèques.
  4. Vos vacances en famille ont pour destination la ville natale d’un ancêtre.
  5. Lorsque votre médecin vous demande vos antécédents de famille, vous demandez : « combien de générations en arrière ? »
  6. Vos nombreux albums de famille sont remplis de photos d’ancêtres.
  7. Vous avez autant de plaisir à faire la généalogie d’autres personnes que la vôtre.
  8. Vous connaissez mieux vos ancêtres que ceux qui les ont côtoyés.
  9. Vous préservez les vieux objets de famille et leurs histoires.
  10. Votre rêve le plus fou serait d’avoir une machine à remonter le temps pour rencontrer vos ancêtres.
  11. Vous vous sentez malade le matin parce que vous avez passé une grande partie de la nuit à travailler sur votre arbre généalogique.
  12. Vous avez rempli vos impôts au format GEDCOM.
  13. Vos enfants et petits-enfants portent les prénoms de vos ancêtres.

Que voulez-vous ajouter ?

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché

  • Hartmann


    14 août 2017

    Je pense que la généalogie de celui qui a posé les deux dernières questions doit contenir un grand nombre d’implexes …

  • Herrou Bernard


    14 août 2017

    Rechercher ses ancêtres dans un cimetière peu être sujet a des mauvaises surprises. Mes ancêtres HERROU à Tarasteix (65), ont disparu du cimetière communal de Taraeix (65), les caveaux ont été remplacés par de nouveaux caveaux, c’est une généalogiste bénévole qui m’en a informé, peut-être que les restes de ces ancêtres sont dans l’ ossuaire,si il y en a un et si les noms sont indiqués. Le dernier porteur du patronyme HERROU à Tarasteix (65) est décédée en 1900, d’ après ce que j’ai vu sur les Tables décennales de 1893 à 1902.
    Cordialement,
    Bernard Herrou

  • giraud


    14 août 2017

    persevérance et minutie , travail de fourmis

  • Celine Durand


    13 septembre 2017

    Lire un livre historique ou bien regarder un film historique, on se demande si c’est pas un de nos ancêtres qui a fait ça. Ca donne encore plus envie de savoir.