J’ai trouvé une photo de mon arrière-arrière-grand-mère grâce à une correspondance ADN sur MyHeritage

J’ai trouvé une photo de mon arrière-arrière-grand-mère grâce à une correspondance ADN sur MyHeritage

Commentaires

Karla Saravia, 54 ans, une utilisatrice new-yorkaise de MyHeritage, a écrit un commentaire sur l’une de nos sessions Facebook Live mentionnant une photo qu’elle a découverte grâce à une correspondance ADN sur MyHeritage. Voici son histoire :

J’ai reçu une correspondance ADN avec un cousin éloigné. Un jour, j’ai reçu un message de lui, et en utilisant les noms de famille que nous avions en commun, nous avons pu déterminer que nous étions apparentés par l’intermédiaire de mes arrière-grands-parents – il est leur arrière-petit-fils.

Nous avons continué à échanger, puis il a partagé une photo de notre arrière-arrière-grand-mère commune. Au moment où je l’ai vu, j’ai remarqué une ressemblance claire avec ma mère. C’était assez excitant de voir cette photo, car c’était la première fois que je « faisais la connaissance » de cette ancêtre !

La photo que le cousin de Karla a partagée était celle de leur arrière-arrière-grand-mère Maria Francisca Aristizabal (née Perez)

J’ai colorisé la photo avec la fonctionnalité MyHeritage In Color™ et je l’ai envoyée à toute ma famille, qui a été ravie.

Cette branche de la famille vient de Colombie. En fait, ma mère était chanteuse d’opéra – elle avait un contrat de chant qui l’a amenée aux États-Unis, et elle est restée. C’est comme ça que nous nous sommes retrouvés aux Etats-Unis. Ma mère a 90 ans cette année, elle a pu voir la photo et elle l’adore. Elle aime la généalogie, et chaque fois que je partage avec elle toutes ces choses, elle est très heureuse.

In the pic: Karla’s mother Dolly Cadavid
Dolly Cadavid, la mère de Karla

Ce qui est vraiment bien, c’est que ce cousin avec lequel j’ai eu une correspondance ADN vit près de chez moi. Il vit dans le New Jersey, et je suis dans le nord de l’État de New York ; à environ une heure de route. Nous voulions nous rencontrer, mais nous n’avons pas pu à cause du Covid. Il a plus de choses à me montrer sur notre branche ; j’ai donc hâte de le rencontrer.

 Pic: Karla Saravia
Karla Saravia

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché