Les premiers selfies de l’histoire

Les premiers selfies de l’histoire

Commentaires

Le selfie n’a de nouveau que le nom. Ce mot qui s’est imposé récemment et qui est rapidement devenu très populaire est tout simplement un autoportrait photographique, pris avec l’appareil photo frontal d’un smartphone ou un appareil photo numérique. Il est le plus souvent partagé sur les réseaux sociaux.

Si le terme selfie est relativement nouveau – il a été ajouté au dictionnaire d’Oxford en 2013 et dans le Larousse en 2015 – cette pratique narcissique ne l’est certainement pas.

Le premier selfie connu est l’œuvre de Robert Cornelius, un pionnier américain de la photographie. Son daguerréotype datant de 1839 est considéré comme le premier autoportrait photographique. Le temps de pose était alors considérable mais il avait su le réduire suffisamment pour rendre possible la prise de son portrait.

Robert Cornelius (Bibliothèque du Congrès)

Les appareils photo Brownies de Kodak, fabriqués dès 1900, étaient simples et bon marché. Le concept de l’instantané était né, et l’autoportrait photographique se répandit.

Autoportrait retouché de la photographe Gertrude Käsebier, 1900

Ce selfie montre une femme inconnue de l’époque édouardienne qui a pris sa propre photo à l’aide d’un miroir et d’un appareil photo visible sur l’image, vers 1901. Notez le nombre de photos sur la droite ; sans aucun doute cette dame était une adepte de la photograhie.

En 1914 la grande-duchesse Anastasia Nikolaïevna fut peut-être la premiere adolescente à faire un selfie à l’aide d’un miroir. Elle avait alors 13 ans. Elle l’envoya à un ami ; dans sa lettre, elle écrivit : ‘J’ai pris cette photo de moi-même en regardant le miroir. C’était très difficile car mes mains tremblaient’.

Anastasia Nikolaïevna de Russie

Anastasia était passionnée de photographie. Si la technique d’alors le lui avait permis, elle aurait certainement multiplié les selfies, documentant encore plus la vie quotidienne de la famille impériale russe. Une vie quotidienne qui est d’ailleurs relativement bien illustrée photographiquement.

On ne peut pas en dire autant de nos ainés hélas. Quelques selfies de plus ne nous auraient point déplus.

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché