Accès gratuit à tous les recensements américains sur MyHeritage

Commentaires1

NB : Nous prolongeons l’accès gratuit à tous les documents des recensements américains sur MyHeritage d’une semaine. La recherche et la visualisation de toutes nos collections des recensements américains sont entièrement gratuites jusqu’au 12 avril 2020.

Le recensement américain de 2020 est actuellement en cours et les familles des Etats-Unis répondent déjà par Internet, par téléphone ou par questionnaire papier.

Pour marquer ce jalon qui survient une fois par décennie, la recherche et la visualisation de toutes nos collections de recensement américains sont entièrement gratuites du 29 mars au 5 avril 2020.

Recherchez dans tous les recensements américains sur MyHeritage

Les recensements américains ont lieu tous les dix ans depuis le tout premier recensement américain en 1790, après la révolution américaine. Depuis, il y a eu 22 recensements fédéraux.

Que peuvent révéler les registres du recensement sur votre famille ?

Les documents des recensements contiennent des informations précieuses qui ne demandent qu’à être découvertes. Ils offrent une vue unique sur la vie de vos ancêtres au moment du recensement, ce qui en fait une base fondamentale de la recherche généalogique.

Les documents du recensement peuvent également conduire à de nouvelles connexions avec de nouveaux parents. Vous recherchez peut-être un ancêtre et découvrez d’autres membres de la famille ou des amis vivant dans le même ménage que vous ne connaissiez pas.

Si vous avez des ancêtres qui ont émigré aux Etats-Unis, c’est le moment de chercher dans plus de 700 millions de documents provenant de 54 collections au total : 18 collections de recensements fédéraux et 36 collections de recensements d’États.

Nous espérons que vous apprécierez la recherche gratuite de ces collections et que cela améliorera votre recherche généalogique.

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché

  • Pudelko


    12 avril 2020

    je recherche un frère de mon beau père François Pudelko