9 choses que chaque généalogiste devrait faire une fois par an

Commentaires5

Ceci est une traduction d’un article écrit par Laurence Harris, Chef de Généalogie au Royaume Uni chez MyHeritage. 

Nous n’avons jamais assez de temps pour accomplir tout ce que nous voulons faire au sujet de notre généalogie. Dans la course aux nouvelles informations, des actions essentielles sont facilement oubliées. Ainsi, au moins une fois par an, il est important de faire le point et de vérifier que nous n’avons rien manqué d’important, d’examiner ce que nous devons faire, décider ce qui est important et prendre des résolutions pour travailler sur notre généalogie d’une manière plus efficace, tout en prenant du plaisir.

Voici ci-dessous notre liste de 9 activités généalogiques que vous devriez faire une fois par an, et même plus souvent !

Partagez ce que vous avez trouvé. Une grande partie du plaisir de la recherche généalogique se produit lorsque vous la partagez avec des membres de votre famille. Le partage encourage les autres membres de la famille à partager leurs propres documents et informations. S’ils voient que leurs enfants ou leurs parents sont absents d’un graphique, ou s’ils connaissent un détail manquant comme une date de naissance, ils offrent généralement cette information supplémentaire. Le partage d’informations est souvent la meilleure façon d’encourager les autres à partager leurs informations avec vous. Vous avez un site familial en ligne ? Pensez à inviter les membres de votre famille comme membres de votre site (tout ce dont vous avez besoin est leurs noms et e-mails) pour leur permettre de voir vos découvertes. Pour les membres plus âgés de la famille qui peuvent être moins à l’aise avec les sites en ligne, imprimez l’arbre généalogique et rendez-leur visite pour leur montrer. C’est une excellente façon de découvrir de nouvelles histoires de famille. N’oubliez pas d’ajouter des photos pour le maximum de profils possibles dans votre arbre généalogique car cela le rend plus facile à comprendre et plus attrayant. Utilisez les paramètres de confidentialité pour déterminer l’accès accordé aux autres.

Consultez vos Smart Matches et Records Matches. Si vous avez votre arbre généalogique sur MyHeritage ou si vous utilisez notre logiciel Family Tree Builder, consultez les alertes Smart Match lorsqu’une personne de votre arborescence semble correspondre à une personne dans l’arborescence d’un autre utilisateur de MyHeritage. Consultez les Record Matches où MyHeritage a identifié un document historique qui semble être lié à une personne de votre arbre. Ce document signifie que vous pourriez être en mesure d’ajouter de nouvelles données pertinentes à votre arbre avec un effort minimal. Assurez-vous de vérifier régulièrement ces alertes, de façon à ne pas être submergé par leur nombre. Ces alertes contiennent souvent des informations qui peuvent être facilement ajoutées à votre arbre, il est donc utile d’examiner ces suggestions au moins une fois par an ou plus fréquemment. Pourquoi ne pas profiter en effet de la technologie innovante de MyHeritage qui fait le plus gros du travail ?

Suivez les nouveautés. MyHeritage, comme d’autres grands fournisseurs de données, ajoute régulièrement de nouvelles collections de données à sa base de données et met continuellement à jour d’autres collections. Il est facile de manquer quand de nouvelles collections de données sont ajoutées, alors rendez-vous sur notre blog à https://blog.myheritage.fr/et sélectionnez la catégorie des données historiques pour voir les billets sur les nouvelles collections importantes. Lisez la présentation de ces collections pour voir celles qui sont pertinentes. Par exemple, nous venons d’ajouter un nouvel index aux mariages de New York (1950-1995). D’autres collections de données continuent de croître et sont régulièrement mises à jour. Vous voudrez peut-être relever quelques noms de certaines de vos branches et utiliser SuperSearch pour les vérifier. Vous pourriez être agréablement surpris de trouver de nouvelles données. N’oubliez pas que de nombreuses données sont ajoutées sur d’autres sites tous les jours (payants ou gratuits) qui peuvent être pertinents pour votre recherche.

Allez dans des archives. Malgré les milliards de données historiques sur MyHeritage et les quantités énormes de données en ligne sur d’autres sites, il y a beaucoup plus de données pertinentes pour les généalogistes qui n’ont jamais été numérisées. Beaucoup de données sont accessibles seulement dans des archives. Les généalogistes doivent accéder à ces données pour en savoir plus. Bien que de nombreuses archives aient numérisé leurs données – et continuent de le faire – le nombre de données numérisées et en ligne est encore inférieur à celui des données sur papier ou sur microfilm. Parfois, vous pouvez embaucher un chercheur indépendant, ou recourir à un service payant des archives qui peuvent effectuer des recherches pour vous. Toutefois, si le déplacement aux archives est envisageable, il peut être plus efficace et plus gratifiant de mener vous-même vos recherches dans les archives. Se rendre dans des archives peut être gratifiant et agréable, alors prévoyez une visite pour commencer cette nouvelle année.


Sauvegardez vos données. Il est important de sauvegarder régulièrement votre arbre en ligne et d’avoir également des copies de sauvegarde de tous les documents. Ces données doivent être stockées dans des endroits différents de ceux où sont stockés vos principaux documents et données. Les copies numériques des documents doivent être stockées ailleurs. Si vous n’avez pas fait encore de sauvegarde, estimez-vous chanceux de ne pas avoir déjà perdu des données ou des documents. Si votre arbre est sur MyHeritage, un service mensuel est disponible pour sauvegarder les données, les photos, les vidéos et les documents de l’arbre généalogique. Si vous utilisez Family Tree Builder, créez un site familial MyHeritage privé pour votre usage exclusif et conservez une copie de votre arborescence en ligne, puis utilisez le service de sauvegarde pour sauvegarder votre arbre généalogique. Avant de sauvegarder vos données, effectuez des vérifications de cohérence pour les doublons et les personnes décédées. Ceci peut être fait à partir de Family Tree Builder s’il est lié et synchronisé à votre arborescence en ligne.

Travaillez pour trouver un élément clé manquant. La plupart d’entre nous avons une branche de notre arbre que nous aimerions agrandir. Cependant, il nous manque des informations essentielles pour progresser. N’essayez pas de faire toute votre généalogie d’un coup. Choisissez une pièce manquante dans votre arbre et concentrez-vous dessus pour la trouver. Par exemple, vous pouvez avoir des détails sur votre grand-père paternel et peut-être voulez-vous retracer des générations supplémentaires portant votre nom de famille. Vous devrez trouver les noms des parents, surtout le père, de votre grand-père paternel. Notez tout ce que vous savez qui pourrait être pertinent (par exemple, quand et où votre grand-père est né, les informations sur ses frères et sœurs, quand et où votre grand-père s’est marié). Ensuite, repérez les sources susceptibles de contenir ces informations. Par exemple, les parents de votre grand-père pourraient être nommés sur l’acte de naissance de votre grand-père, ou dans son acte de mariage. Peut-être sont-ils tous nommés dans un recensement ou dans un arbre généalogique compilé par un autre généalogiste. Déterminez laquelle de ces sources est susceptible d’être disponible, s’il est facile d’y accéder, quelle est la probabilité que cette source ait les informations souhaitées et la fiabilité du document. Dans ce cas, le document le plus approprié pourrait bien être l’acte de naissance de votre grand-père, concentrez-vous donc sur l’obtention de ce document.

Numérisez. Au cours de l’année, nous pouvons accumuler de nombreuses photos, lettres, actes et autres documents. Nous les mettons de côté, en nous disant que nous y reviendrons plus tard. Toutefois, si vous n’avez pas régulièrement numérisé et saisi les informations, c’est le bon moment pour le faire avant d’en avoir trop. Numérisez les photos et téléchargez des copies sur votre site familial en ligne. Les informations clés de chaque photo ou document peuvent ensuite être ajoutées pour chaque élément. Enfin liez l’image numérique à la personne adéquate dans votre arbre.

Prenez une résolution de nouvel an pour votre généalogie. Beaucoup d’entre nous prennent une ou plusieurs résolutions en début d’année. Ainsi, une fois par an, envisagez de prendre une résolution qui permettra d’améliorer vos habitudes généalogiques. Par exemple « Je vais numériser et saisir les documents dès que je les reçois » ou «Je vais inclure une source et une description pour chaque image ou élément d’information que je saisis.

Amusez-vous et rencontrez les membres de votre famille. Le plus important est de vous amuser. Allez à une réunion de famille, organisez une cousinade ou tout simplement rendez visite à un parent âgé . N’oubliez pas de prendre une copie imprimée de votre arbre généalogique et beaucoup de photos pour stimuler les souvenirs de famille. Assurez-vous que l’application gratuite de MyHeritage se trouve sur votre téléphone mobile ou votre tablette. Vous pourrez ainsi capturer et partager des photos de famille directement depuis votre appareil et enregistrer les histoires de famille.

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché

  • brevai


    1 février 2017

    Pour cela, il faut savoir bien ce servir savoir de l’ordi pas évident pour moi il faut que MyHeritage prévoit le
    sosa.

  • pinchaud


    1 février 2017

    Bonjour
    oui !! je suis comme la personne precedente
    Je ne suis pas une grande experte en informatique …..et je ne comprends pas toujours les termes,les tenants et aboutissants.
    Heureusement que MyHeritage surveille et que j’ai pu avoir leur aide, grace a leur appel telephonique
    Encore Merci

  • Arturo


    1 février 2017

    Merci pour tout vos conseils, effectivement on oublie souvent l’essentiel, meilleures salutations Arturo

  • Reimar Häuselmann


    2 février 2017

    Comment faut-il faire, lorsqu’on remarque qu’on n’est pas accepté dans la famille de ses propres parents, frères et sœurs, pour ne pas se décourager dans la recherche de généalogie. Comment faut-on se ressourcer quant on a perdu le courage ?

  • Angeneau -Degironde


    6 février 2017

    Bonsoir, Quand j’ai pensé que ma retraite approchait, J’ai pensé noter les renseignements que mes Parents pouvaient me donner ; d’abord, les dates et lieux de naissance de leurs Parents. Pour leurs enfants je savais tout, étant l’aînée de la famille de 4 enfants. Mais pour leurs neveux, c’était plus difficile. Petit à petit, je leur ai posé des questions. Pour mes grands-parents, je savais leurs lieux de naissances. J’ai écrit dans les Mairies. A Paris, la préfecture m’a renseigné sur la date de naissance de mon grand-Père et une Personne m’ aidée gentiment en me disant les dates et lieux de naissances de leurs parents. Une Soeur de mon grand-Père avait même son ascendance lointaine. Elle descendait de Seigneurs du loir et Cher, Jean Angeneau des Fauconnières et son Fils, Jean Angeneau de la Pillonière, né et mort à Vendôme Loir et Cher. Il était Conseiller du Roi Louis XIV.J’ai donc commencer mon arbre généalogique, en commençant par mon Père. Puis j’ai cherché où ce nom pouvait exister. J’ai trouvé la Vendée. Le hasard et la chance m’ont aidée. Un Monsieur, norvégien, m’a proposé de m’aidée. IL travaillait dans la Mer de Norvège, sur un bâteau et la nuit il faisait de la généalogie. Il a cherché mes Ancêtres auvergnats dans les archives nationales ou départementales et m’a envoyé les résultats, petit à petit. Maintenant, j’ai beaucoup de données sur papiers et comme je suis âgée et malade, il me faudrait un Bénévole pour m’aider à tout mettre en place et présentable. Aucun de ma Famille n’a le temps et ne s’intéresse pas à mon énorme travail. Bon courage aux jeunes. Amicalement. Jacqueline Angeneau Degironde. Jdegironde@orange.fr