Appel à témoins : votre famille a-t-elle quelque chose à raconter ?

Appel à témoins : votre famille a-t-elle quelque chose à raconter ?

Nous recherchons pour un documentaire TV deux ou trois grandes familles qui vont dans les semaines à venir se retrouver pour célébrer un événement particulier comme un mariage, un anniversaire, une cousinade…

À travers différents portraits, l’idée est de comprendre les liens qui unissent les membres d’une même famille en mettant en exergue notamment le regard d’une génération sur une autre, la famille recomposée, les liens entre les enfants, l’organisation quotidienne…

Nous recherchons également des familles qui vivent ensemble, regroupant plusieurs générations dans le même foyer. Il y a un siècle, il n’était pas rare que plusieurs générations vivent ensemble. Aujourd’hui, le phénomène réapparaît ; les grands-parents, les parents et leurs enfants partagent les joies du quotidien.

Si votre famille correspond à un de ces deux cas de figures et si avez envie de témoigner, contactez-nous à elisabeth@myheritage.com.

Commentaires

L'adresse e-mail reste privée et ne sera pas affichée.

  • goffin monique

    19 mars 2014

    je suis goffin monique du temps de la guerre 14-18 mon grand père s’est caché 4 ans dans son propre grenier dans une cache faite par lui avec des (fachines ) petit balot de bois pour allumer le feu j’ai écrit l’histoire de mes grand parents si cela vous interesse contacté moi bien ammicalement
    monique goffin

  • Degironde

    19 mars 2014

    Je n’ai pas connu mes grands Mères. J’ai la photo de l’une d’elles. Il me manque la photo de Marie Gourlier épouse Panin, à Cournon d’Auvergne, 63. Née fin 19è siècle et décédée en 1935 à Clermont Ferrand. Je serais heureuse de la voir. Merci. Jacqueline Angeneau -Degironde. jdegironde@orange.fr

  • mazur

    17 novembre 2014

    Une promesse que j’ai faite avant qu’il parte retrouver sa famille, la famille Mazur Pszonak. Si quelqu’un a des informations sur le village Kramarzowka et son cimetière également, pensez à moi. Merci Mireille.