Les mères cachées

Les mères cachées

Dès la fin du XIXème siècle, la photographie devint pour les familles de la classe moyenne de plus en plus accessible et abordable, et c’est tant mieux pour leurs descendants en général et les généalogistes en particulier. Nos ancêtres nous ont ainsi laissé leurs traits en noir et blanc.

Un photographe du XIXème siècle

Un photographe du XIXème siècle

Prendre une photo était une expérience alors bien différente de ce que nous connaissons aujourd’hui. Il était impensable de prendre une photo en un instant. Cela prenait du temps, il fallait prendre la pose, ne pas bouger et être patient.

Pour un enfant en bas âge, voilà qui se révélait bien difficile. Comment garder un enfant calme le temps nécessaire pour faire son portrait ? Il fallait y penser : que l’enfant soit assis sur les genoux de sa mère, elle-même soigneusement dissimulée sous un beau tissu ! Le tout donne un résultat assez particulier !

Un enfant et sa mère cachée (ridiculouslyinteresting.com)

Un enfant dans les bras de sa mère caché (ridiculouslyinteresting.com)

Un enfant assis sur les genoux de sa mère cachée (ridiculouslyinteresting.com)

Un enfant assis sur les genoux de sa mère cachée (ridiculouslyinteresting.com)

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous de telles photos dans vos archives familiales ?

Commentaires

L'adresse e-mail reste privée et ne sera pas affichée.

  • brisy

    23 juin 2013

    la société était ainsi faite rien de plus à ajouter!!

  • ETIENNE

    24 juin 2013

    Très intéressant ! Merci