Marie Curie, une femme d’exception

Marie Curie, une femme d’exception

Il y a 100 ans, le 7 février 1922, Marie Curie est la première femme à être élue à l’Académie de médecine. Déjà double prix Nobel, elle est élue à une large majorité : 64 voix sur 84 ! Une juste reconnaissance pour sa découverte de la radioactivité et son œuvre pour la faire appliquer dans le domaine de la santé.

Elle est la première femme à avoir reçu le prix Nobel et, à ce jour, la seule femme à en avoir reçu deux. Elle est de même la seule personne à avoir été récompensée dans deux domaines scientifiques distincts. Marie Curie est également la première femme en France directrice d’un laboratoire universitaire, et la première femme professeur à la Sorbonne.

De Varsovie à Paris

Née Maria Salomea Skłodowska le 7 novembre 1867 à Varsovie, elle est la dernière enfant d’une famille de 5 enfants. Avant elle sont nés trois filles et un fils, Zofia (1861-1876), Józef (1863-1937), Bronisława (1865-1939) et Helena (1866-1961). Son père est professeur de mathématiques et de physique, sa mère, qui meurt de la tuberculose lorsque Marie a 10 ans, est institutrice.

Marie avec sa soeur Bronisława vers 1886. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage

Marie avec sa soeur Bronisława vers 1886. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage

Marie Curie, alors Maria Skłodowska (à gauche) avec son père Władysław Skłodowski et ses sœurs Bronisława et Helena en 1890. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Marie Curie, alors Maria Skłodowska (à gauche) avec son père Władysław Skłodowski et ses sœurs Bronisława et Helena en 1890. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Brillante élève, elle désire faire des études supérieures et réalise ce souhait à Paris. Les femmes ne peuvant pas étudier en Pologne, en 1891 elle rejoint sa sœur Bronia qui étudie la médecine à Paris. Elle y suit des études de physique à la faculté des sciences de Paris. Première de sa promotion à la licence de physique en 1893, seconde à la licence de mathématiques en 1894, elle commence à travailler dans le laboratoire des recherches physiques de Gabriel Lippmann la même année, puis avec Pierre Curie.

Désirant vivre près de sa famille, elle retourne à Varsovie mais revient très vite à Paris : Pierre Curie lui a demandé sa main. Ils se marient à Sceaux le 26 juillet 1895.

Marie et Pierre Curie en 1895, l’année de leur mariage. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Marie et Pierre Curie en 1895, l’année de leur mariage. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Marie Curie en 1895. Photo animée avec Deep Notalgia ™ de MyHeritage.

Pierre Curie et Marie Salomée Sklodowska se marient à Sceaux le 26 juillet 1895. Image de l’acte de mariage sur MyHeritage. Cliquez pour agrandir.

Pierre Curie et Marie Salomée Sklodowska se marient à Sceaux le 26 juillet 1895. Image de l’acte de mariage sur MyHeritage. Cliquez pour agrandir.

Deux fois prix Nobel

L’année suivante, elle est reçue première à l’agrégation, et en 1897, elle donne naissance à sa première fille, Irène.

Pour leur travaux sur le phénomène des radiations, Pierre et Marie Curie recoivent en 1903 le prix Nobel de physique. Le couple jouit d’une grande notoriété, qui dépasse la communauté scientique. Le radium, qu’ils ont découvert en 1898, connaît une véritale engouement auprès du public. On lui attribue toutes sortes de bienfaits ; on l’utilse même dans des produits cosmétiques.

Pierre et Marie Curie dans leur laboratoire vers 1904.<br />Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Pierre et Marie Curie dans leur laboratoire vers 1904.
Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Marie Curie en 1903, portrait du prix Nobel.<br />Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Marie Curie en 1903, portrait du prix Nobel.
Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Pierre et Marie Curie avec leur fille Irène vers 1902. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Pierre et Marie Curie avec leur fille Irène vers 1902. Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

A 46 ans, Pierre Curie meurt accidentellement, renversé par un véhicule hippomobile, à Paris le 19 avril 1906. Une perte très douloureuse pour Marie, qui n’a alors que 38 ans et qui restera veuve.

La famille Curie en 1904.<br />Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage .

La famille Curie en 1904.
Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage .

Irène marchera sur les pas de ses parents : en 1935, elle obtient le prix Nobel de chimie conjointement avec son époux Frédéric Joliot.

Les filles de Marie Curie, Irène et Eve, en 1908.<br />Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Les filles de Marie Curie, Irène et Eve, en 1908.
Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Eve Curie, née en 1904, contrairement à ses parents et à sa soeur, ne choisira pas une carrière scientifique. Pianiste et femme de lettres, elle suit en revanche les pas de sa mère, qui avait pris part à la Premiere Guerre mondiale en créant des ‘ambulances radiologiques’. Eve rejoint la France libre dès juin 1940. Engagée dans le corps des volontaires féminines de la France combattante, elle devient ambulancière sur le front d’Italie, avant de débarquer avec les troupes françaises en Provence en août 1944.

Marie Curie et le Marie Curie et Henri Poincaré au premier Congrès Solvay en 1911.<br />Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Marie Curie et le Marie Curie et Henri Poincaré au premier Congrès Solvay en 1911.
Photo améliorée et colorisée par les outils photo de MyHeritage.

Une vie dédiée à la science

En 1911, elle participe au premier Congres Solvay, conférence scientifique en physique et en chimie. Elle est la seule femme parmi les 24 scientifiques présents, l’un deux étant Albert Einstein. Elle reçoit la même année son deuxième prix Nobel, cette fois en chimie.

En 1921 Marie Curie effectue son premier voyage aux Etats-Unis. Alors âgée de 53 ans, elle est accompagnée de ses filles, Irène, 23 ans et Eve 16 ans. Ce séjour américain a pour but d’acheter, grâce à des dons, un gramme de radium pour son institut.

Le 11 mai 1921 Marie Curie et ses filles (lignes 18-20) arrivent à New York. Image des ‘Listes des passagers de Ellis Island et autres listes de New York, 1820-1857’ sur MyHeritage. Cliquez pour agrandir.

Le 11 mai 1921 Marie Curie et ses filles (lignes 18-20) arrivent à New York. Image des ‘Listes des passagers de Ellis Island et autres listes de New York, 1820-1857’ sur MyHeritage. Cliquez pour agrandir.

Affaiblie dès le début des années 20, à cause de son exposition continue aux éléments radioactifs, une leucémie l’emporte le 4 juillet 1934 à l’âge de 66 ans. Depuis 1995, elle repose, avec Pierre Curie, au Panthéon.

Commentaires

L'adresse e-mail reste privée et ne sera pas affichée.

  • SM

    Sylviane Mederic

    19 février 2022

    Marie Curie aura changé le monde par ses découvertes et l’image de la femme dans le monde à travers son extraordinaire parcours scientifique.

  • MC

    Maison C

    27 février 2022

    Une femme exceptionnelle qui grâce à un parcours hors du commun aura marqué son époque et le monde pour toujours.

  • B

    BARRE

    27 février 2022

    respect et admiration pour cette femme géniale au parcours hors du commun