Elle retrouve un demi-frère à 73 ans

Commentaires

Il y a quelques mois Nadia Crebiller a décidé de faire un test ADN de MyHeritage pour en savoir plus sur ses origines ethniques. Elle a découvert bien plus ; un demi-frère !

Nadia enfant

Née de parents d’origine russe, le test de MyHeritage a confirmé ses origines, mais pas seulement !

La curiosité de Nadia était motivée par une histoire familiale particulière. Si elle connait l’identité de son père, elle ne l’a jamais connu. Elle a d’abord grandi auprès de sa mère qui n’avait que 17 ans quand elle l’a mise au monde. A l’âge de 2 ans, elle est retirée de la garde de sa mère et mise en pensionnat. Sept années vont s’écouler avant qu’elle puisse aller vivre chez son grand-père maternel, qui va enfin offrir à Nadia la chaleur d’un foyer.

Le grand-père maternel de Nadia

Nadia ne revit brièvement sa mère qu’à l’âge de 20 ans, sans pouvoir renouer avec elle une relation mère-fille. Nadia cependant sut qu’elle avait eu d’autres enfants.

Lorsque Nadia reçut ses résultats ADN, il y avait bien plus que la confirmation de ses origines slaves.

Une correspondance ADN de 10,4% indiquait une parenté proche avec Séverine, une éventuelle cousine germaine ou petite nièce. En la contactant sur MyHeritage, Nadia apprit que le père de Séverine était né sous X dans le Midi de la France soixante-trois ans plus tôt.

Séverine, la correspondance ADN à l’origine des retrouvailles

Nadia ne tarda pas à faire le trajet entre la région parisienne où elle habite et le sud de France pour rencontrer Jacky, le père de Séverine .

Nadia fut tout de suite frappée par la ressemblance : Jacky est le portrait craché de son grand-père paternel. Une résolution fut rapidement prise. Jacky allait faire lui aussi le test de MyHeritage. Né sous X, c’est à l’âge de 12 ans qu’il avait appris avoir été adopté à 2 ans.

Les résultats de ce test confirmèrent le lien de parenté : Jacky est bien le demi-frère de Nadia.

Nadia et Jacky réunis

‘Je suis très heureuse d’avoir retrouvé Jacky. Je n’ai plus l’impression d’être seule’ a déclaré Nadia.

Ils peuvent désormais rattraper le temps perdu, tout comme Sévérine et les deux enfants de Nadia. Une nouvelle famille formée grâce à un simple test ADN généalogique.

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché