Un mystère familial levé grâce à MyHeritage ADN

Commentaires3

Sandra Poli est née en Colombie, où elle a été élevée par sa famille adoptive avant de déménager à Miami, en Floride, à l’âge adulte. Sa vie vient d’être chamboulée lorsqu’elle a retrouvé sa demi-sœur en utilisant MyHeritage ADN.

Née d’une mère célibataire en 1975, Sandra a été placée très tôt dans une famille adoptive. Quand elle a eu 9 ans, ses parents lui ont révélé qu’elle n’était pas leur fille biologique.

Sandra Poli enfant.

C’est durant son adolescence qu’elle a commencé à s’intéresser à ses racines. En discutant avec ses amies à l’école, elle s’était rendue compte qu’elle ignorait tout de sa famille biologique. C’est à ce moment-là qu’elle a commencé à poser des questions.

Sandra apprit ainsi que sa mère adoptive ne pouvait pas avoir d’enfants. Malgré les hésitations de son père, ils avaient finalement décidé d’adopter. Sandra a commencé sa recherche avec l’aide et le soutien de son père adoptif, mais ses parents ne disposaient d’informations susceptibles de l’aider. Au fil des ans, elle a essayé, encore et encore, d’en apprendre davantage sur ses racines, en vain.

Plus tard, Sandra est devenue journaliste en Colombie, tout en poursuivant activement ses recherches pour retrouver sa famille biologique. Elle a multiplié les interventions dans des émissions télévisées et les appels dans des journaux pour tenter de recueillir des indices. Chaque piste apportait un nouvel espoir mais aboutissait toujours à une impasse.

Sandra Poli (à droite) avec sa coprésentatrice.

Son mari américain, Michael, lui a conseillé un jour de faire un test ADN pour en savoir plus sur ses origines ethniques. Sandra ne s’attendait pas à obtenir beaucoup de correspondances ADN car elle pensait que peu de Colombiens ont fait un test ADN.

Lorsque ses résultats ADN sont arrivés en juin 2018, Sandra a été surprise de voir une correspondance avec un cousin au 2e degré. Elle a envoyé un message à cette personne via MyHeritage et a appris que cette correspondance avait également des racines dans son pays natal, la Colombie. Ensemble, ils ont reconstitué un arbre généalogique et ont découvert comment les parents de sa correspondance étaient liés à la famille biologique de Sandra. Cela a conduit Sandra à la découverte de 4 demi-sœurs du côté paternel !

Depuis lors, Sandra a noué des liens avec une demi-sœur, Soraya Halaby, qui vit à Paris. Soraya a déménagé en France pour terminer sa maîtrise en sciences sociales à la Sorbonne, où elle prépare actuellement un doctorat en sociologie. Sandra et Soraya se sont rencontrées pour la première fois en Colombie il y a quelques mois. Sandra a ensuite accueilli Soraya chez elle à Miami.

Sandra embrasse sa demi-sœur Soraya.

Sandra est ravie d’avoir retrouvé une partie de sa famille biologique et espère pouvoir renouer avec d’autres membres. « J’aimerais beaucoup aider des personnes en Colombie et leur dire que MyHeritage fonctionne et comment cela a levé mon mystère de manière aussi étonnante ! »

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché

  • André BICHOT


    30 juin 2019

    J’ai retrouvé une fille dont je ne connaissais pas l’existence grâce à l’ADN My Heritage. Elle a aussi 5 enfants, donc j’ai 5 petits-enfants et un certain nombre d’arrière petits-enfants. Elle est venue me voir avec son mari, une de ses filles et son gendre. Tout s’est admirablement passé et nous avons échangé photos et souvenirs, en nous promettant de nous revoir prochainement chez elle. Merci ADN!

  • charles sulas


    16 juillet 2019

    Après un test ADN effectué en décembre 2018, j’ai retrouvé 75 ans après ma naissance mon père biologique, militaire américain décédé en 1980 et j’ai retrouvé ses autres enfants qui sont mes demi- frères et mes demi-soeurs, ainsi que des cousins et des cousines.
    Merci MyHeritage

  • Rio rio


    21 août 2019

    J ai fais le test ADN et en ai reçu les résultats mais ils ne correspondent pas a mon arbre genealogique du moins pour la branche paternel. Pour ce qui est de ma famille maternelle ils descendent du personnage Richard cœur de lion d origine germanique dont l allemagne l autriche la suisse et le nord de l Italie mais pour le reste mystère car d apres mes recherches la branche paternelle descendrait d un explorateur chilien et le nom cartron se traduit par Carretero en espagnol dont les jeunes descendants sont tous en france .
    Pour ce qui est du danemark , de l ecosse de k Irlande de k angleterre du pays de Galles de ce que je sais personne n a ces origines dans la famille encore moins avec les pays de l est . Peut-être s agit il des ancêtres de mon grand-père maternel ne de pere inconnu