11    mar 201211 commentaires

Mademoiselle ou Madame?

A l’heure où le terme de ‘mademoiselle’ est de plus en plus remis en cause en France, il est bon de revenir sur l’utilisation de ce mot.

La première chose que ce mot évoque pour tous est le statut marital de la personne : mademoiselle n’est pas mariée. Et c’est bien ce qui dérange aujourd’hui.

Pourquoi y aurait-il une distinction pour la gente féminine, alors qu’il n’y en a pas pour les hommes. Imaginez si monsieur était appelé ‘damoiseau’ !

Désormais  les termes ‘mademoiselle’, ‘nom de jeune fille’ et 'nom d’épouse’ sont censés être supprimés et remplacer par ‘nom de famille’ et ‘nom d’usage’, d’autant plus qu’un homme peut choisir de porter le nom de son épouse.

Tout récemment, en janvier, la commune de Cesson-Sevigné en Bretagne a choisi d’abandonner le terme de ‘mademoiselle’ dans tous les documents administratifs.

Le mois dernier, le gouvernement français a à son tour décidé par une circulaire d’appliquer l’unique titre de civilité ‘madame’ au niveau national. Cependant, notons que deux circulaires dans le passé, en 1967 et 1974, avaient déjà condamné la coutume de la distinction, sans effet.

Quelle que soit le sort de cette dernière circulaire, ce qui est certain c'est que la prochaine génération de femmes françaises se percevra d’une manière différente si à peine sortie de l’enfance on les appellera ‘madame’ et non pas ‘mademoiselle’. Une époque est en train de s’achever ; celle où Marcel Proust pouvait rougir ne sachant pas quel titre il devait donner à une charmante jeune fille.

En Allemagne, le ‘Fraülein’, considéré comme dépassé, a laissé la place au seul ‘Frau’. Même les adolescentes y ont droit. Mais en Italie, 'signora' est toujours réservée aux seules femmes mariées et 'signorina' ne semble pas prêt de disparaître.

Lire la suite "Mademoiselle ou Madame?" »

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved