16    mar 20143 commentaires

Le siège de Montségur

Il y a 770 ans, le 16 mars 1244, s’achevait le siège de Montségur.

Le siège du château de Montségur avait débuté dix mois plus tôt, en mai 1243, sous le commandement de Hughes des Arcis, alors sénéchal de Carcassonne. Montségur était alors un centre cathare important, étant le refuge pour des centaines de ‘Parfaits’, les Bons Hommes et les Bonnes Dames cathares.

Le château de Montségur (source : officiel-galeries-musees.com)

Le pape Innocent III, qui avait été l’instigateur de la croisade des Albigeois, afin d’éradiquer l’hérésie cathare, était décédé en 1216. Simon de Monfort, chef temporel de la croisade des Albigeois, avait été tué au siège de Toulouse en 1218. La machine de l'Inquisition était cependant bien lancée et se révélait redoutable.

En 1430, alors que le château était probablement en ruines, l’évêque cathare Guilhabert de Castres avait demandé et obtenu du seigneur Raimond de Péreille l’autorisation de faire de Montségur une place cathare.

Les Bons Chrétiens vécurent à Montségur plus de dix ans sans y être vraiment inquiétés. C’est de Montségur que partirent les hommes qui, le 28 mai 1242, tuèrent à Avignonnet, en Lauragais, les inquisiteurs qui s’y trouvaient. L’Église de Rome décida alors de faire tomber Montségur.

Le 1er mars, voyant que leur situation était sans espoir, les assiégés commencèrent les pourparlers. Raimond de Péreille demanda et obtint de Hughes des Arcis les conditions suivantes :

  • La forteresse se rendra au bout de quinze jours.
  • Le pardon sera accordé à tous les défenseurs, y compris ceux qui ont participé au massacre d’Avignonnet.
  • La vie sauve sera accordée à tous les autres habitants du château à condition qu'ils abjurent leur foi cathare.
  • ceux qui refuseront d’abjurer leur foi seront brûlés.

Le monument commémorant les Parfaits brûlés à l'issue du siège (photo : Yeza)

Le 16 mars 1244, plus de 200 cathares périrent sur le bûcher. Les deux semaines de répit demandées par les cathares suscitent encore bien des interrogations, qui renvoient sans cesse au Trésor des cathares.

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved