21    fév 201620 commentaires

Centenaire de la bataille de Verdun

En ce jour qui marque le début du centenaire de la bataille de Verdun, un doute m’assaille : mon arrière-grand-père a-t-il participé à cette bataille ? Si ma mère et ma grand-mère disent se souvenir qu’il racontait avoir été dans les tranchées de Verdun, au stade premier de ma recherche, ce qui nous reste de sa correspondance avec mon arrière-grand-mère ne permet pas de l’établir. Et son appartenance au 215e Régiment d’Infanterie non plus.

Léon, vous le connaissez déjà. Je vous ai parlé des cartes qu’il a laissées, de son registre matricule et de sa captivité en Allemagne durant les derniers mois de la guerre.

Je ne vais pas m’attarder sur les détails de cette bataille mythique qui a eu lieu du 21 février au 19 décembre 1916 ; les journaux et  la télévision nous la présentent ces jours derniers sous tous les angles. Je vous conseille de regarder  la vidéo dans cet article du Figaro Histoire que j’ai trouvée très intéressante :

Selon son registre matricule, Léon est incorporé dans le 20e régiment d’Infanterie le 7 septembre 1907, soldat de 1ere classe le 29 mai 1908 et son certificat de bonne conduite ‘Accordé’, il passe dans la réserve de l’armée active le 1er octobre 1909. Lire la suite "Centenaire de la bataille de Verdun" »

6    avr 20154 commentaires

Voyage généalogique : visiter les villes de nos ancêtres

Quand j’étais adolescente, je demandais souvent à ma grand-mère paternelle de me raconter sa vie d’avant la France. Son Italie qu’elle avait quittée à l’âge de 18 ans. Elle aimait se souvenir et raconter ses premières années de jeunesse. Elle était à vrai dire intarissable et je ne me lassai pas de l’écouter des heures durant. Je me plaisais à imaginer les lieux qu’elle chérissait (l’un d’eux était Motta de Livenza) et les proches qu’elle évoquait, tel son père mort à la fin de la Grande Guerre alors qu’elle n’avait que 4 ans.

À l’âge de 20 ans, je suis partie 3 mois sur ses terres d’origine, puis quelques années plus tard, je suis retournée en Italie dans le cadre d’une année d’études universitaire. Finalement j’y suis restée 10 ans. Une immersion totale et prolongée dans le pays d’origine de ma grand-mère.

Lire la suite "Voyage généalogique : visiter les villes de nos ancêtres" »

15    mar 20152 commentaires

Centenaire 14-18 : le cheval que les Allemands ne pouvaient pas tuer

Il y a quelques mois, nous avions mis à l'honneur avec une gallerie de photographies les chevaux qui ont participé à la Grande Guerre. Aujourd'hui c'est l'histoire d'un de ces chevaux que nous voulons mettre en lumière.

Jack Seely et son cheval Warrior

Si les chevaux ont joué un rôle incontournable durant la Grande Guerre, tout comme les hommes qui se sont battus, certains équidés se sont démarqués des autres. Le dernier conflit majeur qui eut recours à la plus noble conquête de l’homme a également ses héros sur quatre jambes.

L’un deux s’appelait Warrior, un nom prédestiné signifiant guerrier en anglais. Pendant que des millions de ces congénères déplacèrent les armes, les munitions et le ravitaillement dans l’anonymat (huit millions d’équidés moururent au cours du conflit), Warrior bravait les balles et les obus sous la selle du général britannique Jack Seely, qui l’appelait ‘le cheval que les allemands ne peuvent pas tuer’.

Pourtant général lui-même, son cavalier n’aurait certainement pas contredit Abraham Lincoln déclarant : ‘Je peux faire un général en cinq minutes mais un bon cheval est difficile à remplacer’.

Lire la suite "Centenaire 14-18 : le cheval que les Allemands ne pouvaient pas tuer" »

8    mar 20156 commentaires

Emilienne Moreau, une héroïne française

En cette journée internationale des femmes, nous avons choisi de mettre à l’honneur une femme qui s’est particulièrement illustrée durant les deux Guerres Mondiales : Émilienne Moreau-Évrard.

Émilienne Moreau

Emilienne naquit le 4 juin 1898 à Wingles dans le Pas-de-Calais dans une famille de mineurs qui comptera 4 enfants. À l’aube de la Grande Guerre, la famille vit Loos-en-Gohelle. Le frère ainé d’Emilienne est mobilisé. Il sera tué au front.

Dès octobre 1914, Loos-en-Gohelle est occupé par les Allemands. En septembre 1915 les Britanniques lancent une attaque pour reprendre la ville aux Allemands. Emilienne, âgée seulement de 17 ans, leur fournit des informations cruciales sur les positions allemandes. Elle transforme sa maison en  poste médical, et revolver au poing et armée de grenades, elle prend une part active dans la libération de la ville. Citée à l'ordre de l'armée par le général Foch la même année, elle est reçue par le président de la République, Raymond Poincaré et par le roi George V à Londres.

Lire la suite "Emilienne Moreau, une héroïne française" »

10    déc 20140 commentaire

La Trêve de Noël de 1914

Il y a 100 ans eut lieu le premier Noël de la Première Guerre mondiale. Le premier et loin d’être le dernier, mais la particularité de celui-ci est qu’il fut marqué par la fraternisation entre soldats. Cet épisode singulier a été le sujet d’un beau film en 2005 signé Christian Carion avec Guillaume Canet. Le jour de Noël, ils choisirent spontanément de baisser leurs armes.

A la grande surprise de certains, et ceux qui en entendirent parler avaient du mal à le croire, des soldats britanniques, français et allemands échangèrent des signes d’amitiés et de paix le temps de cette journée particulière. Une journée où tous ces soldats auraient mille fois préféré être dans leur foyer avec leurs proches.

Pendant quelques heures, la veille et le jour de Noël, le silence est tombé sur les tranchées. Les armes se sont tues pour laisser la place aux chants de Noël.

Les soldats allemands avaient placés des arbres de Noël le long de leurs tranchées, ils avaient chanté des chants de Noël, puis ils étaient sortis de leurs tranchées. C’est dans le No man’s land (terre sans homme en anglais), cette zone si inhospitalière, située entre les deux lignes de front que les ennemis, amis d’un jour, eurent le courage de se rencontrer.

Certains se virent offrir, par ceux qui leur tiraient dessus la veille des cigarettes, des plaques de chocolat, du tabac... D’autres se montraient les photos de leurs tendre moitiés.

Soldats allemands et britanniques dans le No man’s land le 26 décembre 1914

Lire la suite "La Trêve de Noël de 1914" »

12    oct 20143 commentaires

Grande Guerre : racontez votre recherche sur un ancêtre soldat

Vous êtes nombreux à faire des recherches sur un ancêtre soldat de la Première Guerre mondiale. Dans notre blog une rubrique dédiée à la Grande Guerre vous est ouverte.

Que ce soit un grand-père, un oncle ou un grand-oncle, le blog de MyHeritage vous permet de leur rendre hommage en relatant la recherche que vous faites.

Vous avez fait ou vous faites actuellement des recherches sur un ancêtre soldat ? Vous avez envie de raconter l’histoire de votre grand-père ou arrière-grand-père durant ce qui devait être la Der des Ders ? C’est le moment de de le faire.

Les membres de MyHeritage dont les histoires seront publiées recevront un abonnement PremiumPlus de 6 mois.

Découvrez aussi notre tableau ‘La Grande Guerre’ sur Pinterest

Contactez-nous par courriel à stories@myheritage.com ou dans les commentaires ci-dessous. Vos histoires seront publiées dans ce blog.

7    oct 201413 commentaires

Prisonniers de la Grande Guerre : les archives du CICR

Les généalogistes qui cherchent les traces d’un ancêtre soldat prisonnier de guerre durant la Grande Guerre l’attendaient avec impatience.  En août dernier le CICR a, comme il l’avait annoncé, mis en ligne les fonds d’archives de l’Agence Internationale des prisonniers de guerre de la Première guerre mondiale.

Si vous n’avez pas encore consulté cette nouvelle mine d’informations, sachez que la recherche est très simple.

Je me suis rendue sur le site du CICR dès que j’ai su que les fonds étaient en ligne. Mon espoir était de finalement découvrir où mon arrière-grand-père avait passé sa captivité en Allemagne entre avril et novembre 1918.

Avant de commencer, il convient de consulter les exemples de fiches. Clairs et exhaustifs, ils vous montrent comment effectuer votre recherche.

Exemples de fiches (cliquer pour agrandir)

Lire la suite "Prisonniers de la Grande Guerre : les archives du CICR" »

29    juil 20146 commentaires

Les chevaux de la Grande Guerre

Les hommes ne furent pas les seules victimes de la Première Guerre mondiale. Durant les longues années de ce conflit, les animaux ont payé eux aussi un lourd tribut. Ils furent des millions de chevaux, de mulets, d’ânes, et de pigeons à être entraînés par les hommes dans cette folie meurtrière.

Ils transportèrent le matériel ou les hommes, ils informaient les mouvements de l’ennemi… Sans compter les moutons qui déminaient les terrains, les chiens et les chats qui se trouvaient sur le front et qui devinrent souvent les compagnons des soldats, ou les rats qui les malmenaient…

Voici un gros plan en photos sur les chevaux de la Grande Guerre :

Cuirassiers français se rendant sur le front le 2 août 1914

Lire la suite "Les chevaux de la Grande Guerre" »

23    juin 20146 commentaires

Centenaire 14-18 : les prisonniers de guerre en Allemagne

Enfin l’été est arrivé ! Pour beaucoup il est synonyme de vacances et certains comptent les jours qui les séparent du départ tant attendu. Pour d’autres comme pour moi, l’été est synonyme d’une attente qui devrait prendre fin.

En août, le CICR mettra en ligne les fonds d’archives de l’Agence Internationale des prisonniers de guerre de la Première guerre mondiale. Classé au registre de la Mémoire du Monde de l'Unesco, le fonds comporte environ 500 000 pages, ainsi que des fichiers d'index qui comptent 6 millions de cartes au total.

Le travail de restauration et de numérisation de ce fonds qui a débuté il y a 6 ans arrive ainsi à son terme, en plein centenaire de la Grande Guerre. Jusqu’alors le CICR établissait des attestations de captivité. Désormais la mise en ligne permettra une recherche et un accès direct aux informations sur les prisonniers de guerre de la Première Guerre mondiale.

Léon Dubuc (1e rangée à gauche) et ses compagnons . Reconnaissez-vous un de vos ancêtres soldats ?

Léon Dubuc (1e rangée à gauche) et ses compagnons . Reconnaissez-vous un de vos ancêtres soldats ?

Lire la suite "Centenaire 14-18 : les prisonniers de guerre en Allemagne" »

5    mai 201414 commentaires

Webinaire : l’enregistrement de ‘Centenaire 14-18 : comment reconstituer le parcours d’un ancêtre soldat’

La semaine dernière a eu lieu notre quatrième webinaire intitulé ‘Centenaire 14-18 : comment reconstituer le parcours d'un ancêtre soldat'.

Nous avons eu le grand plaisir d’accueillir le généalogiste Jérôme Malhache. Nous remercions tous ceux qui étaient présents au rendez-vous.

Pour ceux qui l’ont manqué ou qui veulent le revoir, la vidéo est déjà en ligne :

À chacun de nos webinaires, un cadeau attend les participants. Vous pouvez encore en profiter si vous regardez la vidéo avant le 14 mai !

Lire la suite "Webinaire : l’enregistrement de ‘Centenaire 14-18 : comment reconstituer le parcours d’un ancêtre soldat’" »

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2016 MyHeritage Ltd., All rights reserved