12    juil 20120 commentaire

Alfred Dreyfus, un cri pour la justice


Alfred Dreyfus

Le 12 juillet 1935, Alfred Dreyfus, dont le nom résonne douloureusement dans l’histoire française, décède à Paris.

L’affaire Dreyfus est en effet synonyme d’une erreur judiciaire qui provoqua une crise politique majeure et divisa l’opinion publique du pays en deux camps : les dreyfusards et les antidreyfusards.

Il était né le 9 octobre 1859 à Mulhouse, benjamin de neuf enfants. Lorsque l’Alsace-Lorraine devint allemande en 1871, ses parents, Raphael Dreyfus, industriel, et Jeannette Libmann-Weill, ne voulant pas prendre la nationalité allemande, partirent à Paris.

Alfred entra à l’Ecole polytechnique en 1878 et devient officier d’artillerie, avant d’intégrer l’Ecole de Guerre en 1890. La même année, il épouse Lucie Hadamard avec qui il aura deux enfants, Pierre et Jeanne, nés respectivement en 1891 et 1893.

Trois ans plus tard, on le retrouve au ministère de la guerre en tant qu’attaché à l’état-major de l’armée comme capitaine-stagiaire. En septembre 1894, le service de contre-espionnage intercepte un bordereau contenant des secrets militaires français qui aurait été envoyé à l’ambassade allemande. Les origines alsaciennes et juives d’Alfred Dreyfus le désignent aussitôt comme suspect idéal.

Lire la suite "Alfred Dreyfus, un cri pour la justice" »

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved