11    mar 201211 commentaires

Mademoiselle ou Madame?

A l’heure où le terme de ‘mademoiselle’ est de plus en plus remis en cause en France, il est bon de revenir sur l’utilisation de ce mot.

La première chose que ce mot évoque pour tous est le statut marital de la personne : mademoiselle n’est pas mariée. Et c’est bien ce qui dérange aujourd’hui.

Pourquoi y aurait-il une distinction pour la gente féminine, alors qu’il n’y en a pas pour les hommes. Imaginez si monsieur était appelé ‘damoiseau’ !

Désormais  les termes ‘mademoiselle’, ‘nom de jeune fille’ et 'nom d’épouse’ sont censés être supprimés et remplacer par ‘nom de famille’ et ‘nom d’usage’, d’autant plus qu’un homme peut choisir de porter le nom de son épouse.

Tout récemment, en janvier, la commune de Cesson-Sevigné en Bretagne a choisi d’abandonner le terme de ‘mademoiselle’ dans tous les documents administratifs.

Le mois dernier, le gouvernement français a à son tour décidé par une circulaire d’appliquer l’unique titre de civilité ‘madame’ au niveau national. Cependant, notons que deux circulaires dans le passé, en 1967 et 1974, avaient déjà condamné la coutume de la distinction, sans effet.

Quelle que soit le sort de cette dernière circulaire, ce qui est certain c'est que la prochaine génération de femmes françaises se percevra d’une manière différente si à peine sortie de l’enfance on les appellera ‘madame’ et non pas ‘mademoiselle’. Une époque est en train de s’achever ; celle où Marcel Proust pouvait rougir ne sachant pas quel titre il devait donner à une charmante jeune fille.

En Allemagne, le ‘Fraülein’, considéré comme dépassé, a laissé la place au seul ‘Frau’. Même les adolescentes y ont droit. Mais en Italie, 'signora' est toujours réservée aux seules femmes mariées et 'signorina' ne semble pas prêt de disparaître.

Lire la suite "Mademoiselle ou Madame?" »

29    fév 20121 commentaire

Année bissextile: anniversaires & arbres généalogiques

Des millions de personnes dans le monde entier vont célébrer aujourd’hui leur anniversaire unique le 29 février.

Pourquoi avons-nous des années bissextiles? Nous avons appris que chaque année comprend 365 jours, parce que c'est le temps nécessaire à la Terre pour tourner autour du soleil.

En vérité, cela prend un peu plus de temps (365 jours, 5 heures, 48 minutes et 46 secondes, pour être précis) et c'est pourquoi les années bissextiles ont été instituées tous les quatre ans pour faire la différence.

Il y a cependant quelques exceptions à la règle des quatre ans. Il n'y a pas d'année bissextile si l'année en question se termine par un double zéro (1900, 2100), sauf si l'année peut être divisée par 400 (comme 2000) ; c’est alors une année bissextile.

Les natifs du 29 février fêtent leur anniversaire tous les quatre ans. Ceux qui naissent aujourd'hui célébreront leur 16 ans quand ils auront 64 ans.
Lire la suite "Année bissextile: anniversaires & arbres généalogiques" »

23    jan 20120 commentaire

Le Nouvel An chinois, une fête familiale

Le pays le plus peuplé au monde et sa diaspora célèbrent la journée la plus importante de leur calendrier: le Nouvel An chinois.

Le Nouvel An chinois (connu en Chine comme ‘La Fête du Printemps’) marque la fin de l’hiver et accueille le premier terme solaire du calendrier luni-solaire chinois, ‘Lìchūn’. Cette nouvelle année est celle du dragon.

Dans le calendrier traditionnel chinois, la fête commence le premier jour du Lìchūn et se termine le 15ème jour avec la Fête des Lanternes, lorsque les lanternes chinoises traditionnelles ornent les rues et les enfants se rendent dans les temples, tout en portant des lanternes de papier.

La veille du Nouvel An chinois est un moment important pour la famille. Similaires à nos réunions culinaires familiales pour Noël, la veille du Nouvel An chinois (Chúxī) les familles se réunissent pour dîner ensemble.
Lire la suite "Le Nouvel An chinois, une fête familiale" »

15    fév 20111 commentaire

Les remèdes d’autrefois

L'hiver s'éternise et avec lui les grippes, bronchites, maux de gorge et autres rhumes. Parfois, il n'y a rien de mieux que d'écouter les conseils de nos aïeux plutôt que se saturer de médicaments. Voici quelques ouvrages qui pourraient être utiles à certains :

Les Remèdes de nos Grands-Mères


Nos ancêtres voyaient peu le médecin. Leur pharmacie était dans le jardin, l'étable, le long des haies, des talus, dans les bois et les champs. Gestes, pratique, sagesse, observation, ils savaient et se transmettaient de génération en génération de vieilles recettes.

Ainsi la décoction de Pissenlit purge le sang, l'Ail fait baisser la tension, la fumigation de Sureau fait transpirer, le cataplasme de Chou soigne le dos, la Ronce calme les maux de gorge. Parfois en dernier recours, ils faisaient appel aux spécialistes du village : le guérisseur ou le rebouteux invoquaient la clémence d'un saint ou l'eau d'une source miraculeuse.
Lire la suite "Les remèdes d’autrefois" »

11    fév 20110 commentaire

Première vidéo d’une tribu coupée du monde en Amazonie

Vous avez sûrement entendu parler de cette tribu découverte dans la jungle amazonienne par la Fundaçao Nacional do Indio (Fondation nationale des Indiens, Funai) et dont les photos avaient fait le tour du monde en 2008.

Quelque part au Brésil près de la frontière avec le Pérou

Cette communauté ne semble avoir jamais été mise en contact avec le monde moderne et la Funai était parvenue à la localiser et à la photographier depuis un planeur, près de la rivière Envira, dans l'état de l'Acre.

Sur les clichés, ces Amérindiens étaient alors apparus près de leurs huttes, le corps peint et brandissant leurs arcs et leurs flèches vers le planeur. Elle fut alors comptée parmi la centaine de peuplades isolées recensées par l'organisation Survival International.
Lire la suite "Première vidéo d’une tribu coupée du monde en Amazonie" »

4    fév 20110 commentaire

Traditions : L’ouverture du bal de mariage

Les mariages sont toujours une bonne occasion pour célébrer rituels et traditions transmis de générations en générations. L'un de ces rites est bien évidemment l'ouverture du bal de mariage. Même de nos jours, la première danse joue un rôle important dans le mariage, un hommage à l'héritage culturel de chacun des mariés. Quoi de mieux donc que de ce célébrer cet héritage par une danse folklorique ou une valse ?

Ci-dessous, voici quelques vidéos d'ouvertures de bals de mariages nous venant du monde entier :

Danemark : La valse de mariage du Prince Frederik et de la Princesse Mary - 14 Mai 2004


Lire la suite "Traditions : L’ouverture du bal de mariage" »

17    jan 20110 commentaire

Traditions : L’ours et les hommes

Suite à notre post du début du mois "Le loup dans la culture populaire", voici un ouvrage qui pourrait intéresser certains :

"Chassé mais vénéré depuis la préhistoire, l'ours n'est certes pas un animal ordinaire. Les parois des grottes paléolithiques, les traditions populaires de maints pays jusqu'à la vogue moderne de l'ours en peluche, l'attestent suffisamment.

Capable de se dresser sur ses pattes postérieures, l'ours semble mystérieusement proche des hommes, et les montreurs d'ours tziganes ou ariégeois ont naguère exploité ce curieux cousinage. Faits divers ou légendes nous le montrent même séducteur ou ravisseur de femmes, et parfois père de quelque Jean-de-l'Ours à la vigueur exceptionnelle.

Affronté à l'épieu ou au couteau, l'ours fut longtemps pour ceux qui le traquaient un adversaire redoutable. Et de nombreuses chansons de geste, d'anciens rites de guerre ou de chasse prouvent que sa force fut souvent considérée comme une puissances surnaturelle. Lié à la liberté sauvage, à la force vitale, l'ours l'est aussi à la fécondité. Au sortir de son sommeil hivernal, le fameux « pet de l'ours » annoncerait le souffle du printemps, et même, faisant du fauve un messager de l'au-delà, délivrerait l'âme des enfants à naître durant l'année nouvelle.
Lire la suite "Traditions : L’ours et les hommes" »

7    jan 201111 commentaires

Le loup dans la culture traditionnelle

Le loup et la crainte qu’il inspirait à nos ancêtres a fortement marqué la culture traditionnelle. Souvent associé aux ténèbres de la nuit, ce dévoreur de troupeaux a influencé les comportements de l’époque.

Gravures du Traité de physiognomonie de Charles Lebrun et Morel d’Arleux, 1806.

Chiens, chasses organisées et autres techniques d'empoisonnement : il fallait s’en protéger par tous les moyens, la peur obsédante de la dévoration restant toujours ancrée au plus profond de chacun.
Lire la suite "Le loup dans la culture traditionnelle" »

10    déc 20100 commentaire

Prendre le pouls de notre planète

Suite à notre post d'hier, nous allons rester global. Voici un petit site sympathique découvert l'année dernière: WorldOMeters. Cette page vous indique toutes les statistiques mondiales en temps réel. Les visiteurs pourront y découvrir entre autres l’évolution de la population, les tonnes de denrées alimentaires produites ou la quantité d’énergie consommée à l’échelle mondiale.

Cette idée originale dans le cadre d’un projet de statistiques  (Real Time Statistics Project) est dirigée par une équipe d’experts et de chercheurs internationaux. Elle vise à rapprocher le plus large public possible dans le monde par le biais de statistiques en temps réel…..une sorte de prise de pouls de la planète.

Voici les statistiques de la population mondiale aujourd’hui à 18h20 (CET) par exemple :

Notre monde en chiffres

Les données de WorldOMeters proviennent d’organisations et institutions internationales, ainsi que de bureaux de statistique du monde entier. Le compteur traitant les statistiques en temps réel est basé sur des algorithmes mis au point par les créateurs du projet conformément à leurs prévisions sur l’évolution des différents paramètres.

27    sept 20105 commentaires

La petite histoire de la poignée de main

Un geste, plusieurs significations

On pense que la poignée de main est tout d'abord apparue en tant que symbole de paix indiquant qu'aucun des protagonistes ne possède une arme dans la main.

Si deux hommes se rencontraient, chacun ayant la main droite vide, cela impliquait un niveau basique de confiance et qu'aucun des deux ne poignarderait l'autre.

Un autre version de cette histoire veut que la poignée de main ait évolué et provienne en fait d'une palpation du coude au poignet afin de détecter d'éventuels couteau dissimulés sous les vêtements.

Pour d'autre, le mouvement crée par la poignée de main était supposé découvrir tout objet aiguisé contenu dans les manches.

Des ruines archéologiques ainsi que des textes anciens indiquent que la poignée de main était pratiquée dans la Grèce antique au V siècle avant JC, l'image de deux soldats se serrant la main a ainsi été retrouvée sur une stèle funéraire de cette époque, cette même stèle est d'ailleurs exposée au Pergamon Museum de Berlin (qui vaut vraiment le détour au passage).
Lire la suite "La petite histoire de la poignée de main" »

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2016 MyHeritage Ltd., All rights reserved