Entretien avec Thibaud Leroy, généablogueur de ‘Généalogie 101’

Commentaires

Après quelques mois d’interruption, notre rubrique consacrée aux personnalités du monde de la généalogie revient pour accueillir Thibaud Leroy, de Genealogie101.com.

Présentez-vous en quelques lignes.

Je m’appelle Thibaud, originaire de Lorraine où je suis resté jusqu’à ma licence. Je suis ensuite parti en école de commerce dans le Nord avant de m’envoler vers l’Asie où j’ai passé 5 ans à travailler pour différents groupes internationaux. De retour en Europe fin 2011, je suis aujourd’hui installé en Suisse d’où je voyage encore beaucoup. Je suis passionné d’Histoire et j’aime la photographie et tout ce qui a trait aux nouvelles technologies.

 

Quelle est votre activité actuelle ?

Je suis directeur logistique dans un groupe pharmaceutique.

Comment est né votre intérêt pour la généalogie ?

Certainement comme beaucoup d’entre nous, en mettant le nez dans des papiers de famille. Quand ma première grand-mère est décédée elle nous a laissé toutes les recherches généalogiques qu’elle avait faites pendant sa retraite. J’en ai parlé à mon autre grand-mère et sa réponse a été : « ah mais si ça t’intéresse j’ai des cartons complets de vieux papiers familiaux » (qui se sont révélés être une mine d’or généalogique !). Il n’en fallait pas moins pour susciter la passion et que je me retrouve membre de cette grande communauté que sont les amateurs de généalogie.

Quelle est l’origine de votre nom de famille ?

Mon nom de famille est l’un des plus portés en France (9ème ou 14ème selon les différentes sources). Le patronyme Leroy a été attribué comme sobriquet à quelqu’un qui prenait les manières d’un roi ou bien au vainqueur d’un jeu populaire. Par exemple pour un jeu de tir à l’arc, « Les archers se réunissaient lors de compétitions de tir à l’oiseau ou au berceau. L’oiseau était fixé en haut d’une perche. L’abattre n’était pas facile car il fallait le faire complètement. Briser un membre ou la tête n’était pas suffisant, il fallait emporter le corps. C’est pourquoi le jeu pouvait durer plusieurs jours. Celui qui réussissait était nommé « roi » et avait droit à la première place dans les défilés pendant une année. Celui qui était roi deux ans de suite devenait connétable. S’il réussissait une troisième fois, il prenait le titre d’«empereur». (JF. Leblond et Y. Brohard, Vie et traditions populaires en Picardie) ».

Il faut croire qu’un de mes ancêtres se prenait pour plus important qu’il n’était, ou qu’il avait eu de la chance aux jeux une année mais n’a pas été capable de réitérer la performance plusieurs années de suite…

Quelle est votre découverte généalogique la plus marquante ?

Sans conteste l’origine géographique de ma famille « patronymique ». Mes deux grand-mères ont fait un travail généalogique formidable mais pour certaines raisons que j’ignore personne ne s’était intéressé à ma branche patronymique, qui s’arrêtait à mon arrière-grand-père sur lequel on n’avait quasiment aucune information ! J’ai donc retroussé mes manches et me suis focalisé sur cette branche pour quelques semaines. Grâce à toutes les archives en ligne le travail a été long mais relativement facile, et je sais aujourd’hui que ma famille patronymique est originaire des Vosges où l’on retrouve leurs traces depuis 1688. Impossible de remonter plus loin, mais sachant que nous habitons encore dans la région et que nous avons parcouru moins de 200kms en 330 ans, je doute qu’ils aient beaucoup bougé avant ça 😉

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre blog Généalogie 101 ?

C’est très simple, je me suis juste dit que ça serait dommage d’effectuer toutes ces recherches et de ne pas faire profiter ma famille de mes trouvailles et la communauté de mes erreurs / astuces méthodologiques. J’ai toujours eu l’envie d’écrire un blog mais je n’avais jamais le bon sujet pour le faire. Genealogie101.com était né.

La généalogie est une discipline formidable dans le sens où elle permet d’écrire sur plusieurs de mes passions en même temps: l’Histoire, la photographie, les nouvelles technologies. Et en plus, je suis certain que le blog est unique car je ne connais personne d’autre dans le monde qui ferait un blog sur ma famille 😉

Un conseil pour les généalogistes débutants ?

Soyez minutieux et vérifiez toutes vos sources ! Le grand danger avec tous les sites qui existent aujourd’hui est que l’on a accès à plein d’arbres qui à un moment ou à un autre auront un ancêtre commun avec vous. Si vous vous contentez d’un copier/coller vous emporterez avec vous les erreurs potentielles que la personne a pu faire, voire copier/coller elle-même de l’arbre de quelqu’un de peu attentionné. D’autant que les archives départementales font un travail formidable de numérisation des archives, ça serait vraiment dommage de ne pas s’en servir !

Laisser un commentaire

L’email est maintenu privé et ne sera pas affiché