10    mar 201467 commentaires

Histoire familiale : Pourquoi faites-vous des recherches ?

Vous connaissez sans doute l'expression ‘Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient’ qui souligne l'importance de connaitre ses racines pour mieux vivre dans le présent et le futur.

Voici quelques variantes de cette même phrase :

‘Il est toujours bon de se rappeler d'où vous venez et de le célébrer. Ne pas oublier d'où vous venez fait partie de l'endroit que vous allez’. Anthony Burgess

Sachez d'où vous venez. Si vous savez d'où vous venez, il n'y a absolument aucune limite à l'endroit où vous pouvez atteindre.’ James Baldwin

Nous vivons actuellement dans une ère de progrès et de changements constants. Nous avons tendance à nous projeter en avant vers nos objectifs futurs, plutôt que de regarder en arrière. Beaucoup pensent que nos ancêtres ont vécu dans des temps si différents qu'il n'y a rien à apprendre d’eux, pour nous aider à appréhender nos propres expériences et nos défis contemporains.

Et pourtant le passé est le fondement sur lequel notre présent est construit. L'histoire de notre famille, de nos ancêtres et des générations passées, a façonné ce que nous sommes en tant qu'unités familiales et en tant qu’individus.

Au niveau macro, le passé commun d'un groupe influe sur la culture commune. Au niveau micro, l'éducation des parents influe sur l’éducation d’un individu.

Découvrir et mieux connaitre nos ancêtres nous aide à comprendre comment et pourquoi ils ont vécu comme ils l'ont fait. Lorsque l'on regarde la grande histoire avec un grand H, on peut voir de quelle façon l’époque dans laquelle ils ont vécue a façonné leurs vies. Les modèles positifs, comme ceux négatifs, peuvent nous inspirer et nous guider.

Nous pouvons faire face à presque tous les défis et prendre des décisions quant à notre avenir, sur la base de la connaissance et de l'expérience de nos prédécesseurs.

Comment la connaissance de vos ancêtres vous aide à vivre dans le présent et à vous projeter dans l’avenir ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires (67) Trackbacks (0)
  1. Ma reponse est ici (; http://rhit-genealogie.blogspot.fr/2012/10/pourquoi-faites-vous-de-la-genealogie.html?m=1
  2. j ai toujours voulu connaitre mes ancêtres pour la mémoire ,pour mes petits enfants
  3. bonjour
    une raison bien simple me concernant, je suis mère de naissance, mère biologique, mon enfant m'a retrouvé 21 ans après l'avoir laissé à la clinique.... afin de connaître sa famille bio, savoir d'où il vient... j'ai décidé de faire cette arbre...
  4. La curiosité m'a poussé à savoir de quel pays venaient mes ancêtres et quels furent leurs métiers.
    Malheureusement je suis bloqué en 1770
  5. Si par hasard un lecteur de ce commentaire connaissait les ancêtres de Jean-Nicolas Houver (ca1770-1841 décès à Lemberg Moselle France) ; épouse Neufink Suzanne, je lui serais reconnaissant de me le dire...
  6. Beaucoup de personnes aiment les histoires (films, livres...) basées sur des faits réels, moi j'ai envie de connaître la vraie histoire de ma propre famille.
  7. porter un nom est bien mais savoir d'où il vient c'est franchement mieux
  8. J'ai toujours voulu connaitre mes ancêtres et on n'a perdu notre maman il y a un an le 9 mars nôtre famille maternel nous a tournée le dos en nous disent que maman était leur Seurre mes on n'en reste la depuis on a compris aucune successions n'a jamais été faite de leurs parents et bien avant non plus sur Le continent et la Corse il on des sociétés immobilières et beaucoup de chose à cacher nous on voulait juste connaitre nos ancêtres et garder notre maman encore un peut plus
  9. J'ai beaucoup de respect pour mes ancêtres. Etant d'une famille de taiseux, j'aimerai découvrir les prénoms, les noms, les origines, car peu de personnes de ma famille peuvent me renseigner.
  10. c'est quelque chose qui m'a toujours interesse grace à internet et aux nombreuses donnees mises en ligne j'ai fait beaucoup de decouvertes mais je n'ai pas menage mes efforts j'y ai passe des heures sans compter sans regrets puisqu'à present mes enfants connaitront leurs origines et pourront à leur tour les transmettre
  11. je ne veux pas remonter tres loin , ni faire de vrai recherche, juste avec la memoire de nos parents encore vivants et les qqs ecrits qu'ils ont à leur disposition. c'est plus pour les enfants et petits enfants à venir que je veux laisser une trace
  12. Depuis plusieurs années je suis inscrite Myheritage; à plusieurs reprises, j'ai soulignée que je le faisais cela pour mes enfants beaux enfants et petits enfants.
    Mon mari a été marié trois, du premier mariage, il a eu 2 enfants; divorcé, puis remarié, il a eu 2 enfants de cette union;
    Veuf, je l'ai épousé et nous avons été unis pendant 35 ans.
    Ces enfants sont les miens et c'est pour cela que j'avais voulu chercher la lignée familiale...
    La fille aînée de mon mari, n'a jamais fait de demande et c’est pourtant son nom qui apparait dans votre correspondance...
    De plus, avec cette famille recomposée, je n'arrive pas à bien réaliser la situation de chaque enfant.
    J'avais déjà signalé cela mais sans retour...
    Désolée de cette remarque, bien cordialement.
  13. je trouve cela passionnant de chercher ses origines; aujourd'hui mes parents seraient de ce monde ,seraient fière que je m intéressent a eux mêmes et a leurs parents ,ceci dit en parcourant leurs chemin, ceci m apporte plus d amour en vers eux et mes ancêtres. comme une force en moi que ne n explique pas ,je vais mettre beaucoup de temps a faire mon arbre , car il se trouve qu' on n a pas toutes les informations pour le compléter donc je me déplacerais en mairie sa s est sur.
  14. Tout petit que l'on peut être, il faut se rappeler .
  15. Moi se qui ma poussé a faire des recherches ses une erreur de l état civil mes grand parents ne portent pas le même nom que moi a une lettre prés il me manque juste un livre d archive pour relier 1640 a 1700 j ai été surpris de voir lors d une génération l erreur ressortir du coté fille
  16. C'est quand j'ai mis le nez dans le livret de famille de mes grands parents paternel que j'ai découvert qu'ils se sont mariés entre cousins au 3° degré en ayant des grands parents communs et sont arrivé au mariage avec le même nom. Comme on peut entendre cela peut entrainer des tares. Et comme un déformation professionelle cela fait une trentaine d'années que je me suis pris de passion et fait partager avec des gens de tout age qui se donnent d'être à la retraite pour le faire. J'ai également créé une section généalogique au sein d'une association de quartier. J'ai fait de même du coté maternel et pour finir j'en suis à faire la même chose du coté de ma belle famille, qui est nombreuse. Suis passé par une cousinade qui est l'apothéose de la généalogie. Passion qui me tiens toujours avec comme programme généatique;
  17. Pour connaître un peu plus ma famille.
  18. Ainé d'une famille nombreuse de huit enfants, avec des origines familiales à la fois paysannes et ouvrières, j'ai voulu rencontrer mes ancêtres en partant des recherches entreprises par mon grand père que j'ai perdu à l'âge de cinq ans.
    Professionnellement, j'ai toujours été passionné par la richesse de l'être humain et rechercher les origines, les époques, les métiers, les lieux de vie de mes ascendants me rend fier et plus fort d'appartenir à cette famille riche de coeur!
  19. Une des principale raison est la recherche d'un père. Mon père ayant disparu lorsque j'avais 6 ans, ma mère ayant perdu son père à l'age de 10 ans je pense que c'est la raison pour chercher ses racines et de ce questionner Pourquoi Moi ?
    n'ayant pas connu le coté ou le comportement d'un homme dans sa famille nous cherchons le bon chemin
  20. De voir les traces qu'ont laissé nos ancêtres sont liées à l'histoire d'une famille, d'un peuple et d'un pays!
  21. Merci de permettre ce commentaire. Nos parents sont décédés "jeunes", comme aînée de 12, je voulais aider les plus jeunes à se re-situer pour continuer la lignée familiale avec de telles racines. Une de mes sœurs a déjà commencé à écrire ce qu'elle vit depuis sa naissance.
  22. je suis à la recherche d'une partie de ma Famille qui à été déporté au Canada, j'ai pu voir qu'ils étaient au moins mille à l'heure actuelle, j'ai beaucoup de peine en pensant combien ils ont souffert au début de leur déportation, ma Famille s'appelle Bourdin, ils sont natif du Perche.
  23. expliquer à mes enfants certains cousinages lointains, que l'amitié rendait proche
  24. J'ai commencé à faire ma biographie pour connaître d'où venaient mes ancêtres. Maintenant, je veux en connaître plus. Savoir comment ils vivaient, s'ils étaient de la haute société, des commerçants, des fermiers ou des coureurs des bois. je veux laisser leurs histoires à mes enfants et petits enfants. Ma mère est née: Tremblay.
  25. Tout simplement parce que enfant j'ai été retirée a ma famille et que plus d'un demi siècle plus tard la souffrance de n'avoir pas connu ma famille est chaque jours plus forte.... j'ai besoin de "savoir" et de voir surtout sur mon père qui est mort quand j'étais enfant
  26. pour connaitre d'ou je viens et aussi pour mes enfants car j'ai remarquée bp de coinsidences dans les métiers que j'ai pu retrouver
  27. J'ai débuté la généalogie il y a plus de deux ans, par curiosité. Mais je me suis vite rendu compte que mes ancêtres et ceux de mon épouse sont liés à l'histoire du Québec, du Canada et assurément de la Nouvelle-France depuis les débuts. Depuis Champlain, Louis Hébert, Abraham Martin et tous leurs contemporains. Ils ont défendus la Nouvelle-France contre les attaques anglaises, ils ont découvert notre grand pays jusqu'en Louisiane, ils ont enduré la conquête en 1759, ils ont subit l'asservissement mais ils n'ont pas baissé les bras et avec le temps ils ont construit le beau pays que nous avons. Et j'en suis très fier. Le Canada c'est mon pays et le Québec c'est ma vie.
  28. L'an passé, mon fils ainé me poses quelques questions sur nos origines, nos ancêtres, notre histoire familiale. Bien que nous avions une série de phots sur nos grands-parents, nos tantes et oncles, il manquait quelque chose d'important, un peu plus loin; il disait. La recherche commence et l'histoire est en train de s'écrire et non sans problèmes de recherches. Les découvertes sont enrichissantes et la curiosité de mes enfants est surprenante.
  29. Tout simplement parceque mes parents ;trop pris par leurs activités ..ou leur vie n'ont pas eu le temps de nous parler de nos ancêtres ;mes connaissances ne remontaient qu'à ma famille proche ...et c'était dommage !!
  30. Depuis plusieurs années je fais des recherches en généalogie et je but toujours pour connaître la date du décès de ma grand-mère Neusy louisa sous les bombardements de Maubeuge 14-18
  31. je recherche l'origine de mon nom , pourquoi le dit aze après marie
  32. pour la bonne raison la recherche de mes ancetres
  33. Comme dit la chanson : "le temps passe et tout s'en va..."
    J'ai un excellent souvenir de mes grands parents, pour la plupart décédés, mais aussi de leurs frères et soeurs.
    J'ai d'abord mieux voulu les connaître et comme je m'intéresse aussi à l'Histoire, je me suis pris au jeu.
    D'autant que dans le village d'où nous sommes originaires, nombreux sont ceux qui peuvent porter au même moment le même prénom avec le même nom.
    Il a fallu reconstituer le village pour y retrouver les miens, puis... découvrant des racines communes à tous ceux qui portent le même nom, je me suis mis à étudier la grande famille sur le village, les villages environnants, la "région" d'origine...
    Bref, me voici avec un arbre de plus de 8 000 personnes qui remonte jusqu'au milieu du 16ème siècle, et il me reste encore tant à explorer !
    Au final, c'est tellement plus simpa que de regarder la télé le soir !
  34. Quelque chose me pousse à rechercher qui étaient mes ancêtres. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je me plonge dans mes recherches avec l'envie de voir toujours plus loin... J'espère aussi que les données collectées intéresseront mes descendants.
  35. decendance de zephirin beaudoin et antonia morinville
  36. je fais des recherches de ma famille car je suis le dernier homme de la famille, et j'ai une bonne mémoire sur la famille. avant que je ferme mes yeux, et pour laisser l'arbre généalogique.

    Famille COTON
  37. Racine Espagnol
  38. Je suis sans enfants. N'ayant personne à qui léguer mon histoire, j'ai décidé de faire la généalogie de toute la famille Bazinet, descendants d'Antoine, arrivé au Québec avec le régiment de Carignan et ayant fait souche ici. J'espère ainsi aider toutes les personnes ayant des Bazinet dans leur arbre à compléter cette branche de leur famille. C'est un travail de longue haleine et j'y bosse depuis plus de deux ans.
  39. Bonjour,
    Je suis passionné par ces recherches mais je me heurte à de nombreux points d'interrogation, à des portes qui restent fermées et pour en ouvrir certaines, il faut se déplacer ce qui n'est pas toujours aisé, les autres resteront fermées, hélas à cause de la bêtise des gens qui souhaitent tout monnayer !
  40. Depuis que j'ai commencé mon arbre généalogique et que j'ai réussi à remonter des branches (difficile ne connaissant ni mes grand-parents paternels et maternels) j'ai l'impression de faire partie d'une famille ! Il était temps !
  41. Pour moi, il est important de connaître d'où on vient si on veut savoir ou on va. Je dois dire que j'ai grandement été aidé par mon grand-père paternel qui nous avais laissé son arbre généalogique fait par la société de généalogie canadienne française et je l'en remercie.
  42. Je ne veux pas oublier d'où je viens. La perte récente de mon grand-père, la vente de la maison de famille après 3 siècles m'ont fortement troublé. Alors pour ne pas oublier, je me rattache au passé si lointain.... Mais pourtant si proche.
  43. Au départ, je voulais trouver la tombe de mon grand-père, décédé quand mon père avait seulement 8 mois. Mon père l'a cherchée sans jamais la trouver et il est maintenant décédé depuis 17 ans. Au décès de ma mère il y a 3 ans, j'ai décidé de refaire le parcours et j'ai trouvé! Je suis allée la voir et la photographier avec ma soeur et j'ai retrouvé toute une famille de cousins oubliés. Depuis je ne peux m'arrêter, ce que je trouve est fantastique et donne un éclairage tout nouveau à l'histoire de ma famille.
  44. Pour récuperer le temps perdu. J'ai quitter mon pays,la Belgique, en 1971, pour aller vive dans le Sud d'Italie, ou je me suis mariée. Depuis je n'ai plus eu de vrai contacts avec ma famille. C'est grace à un ami, qui m'a fait connaitre votre site, et aussi grace à FB, que j'ai pu retrouver un bon nombre de cousin(e)s, Maman étant la première de 14 enfants. J'éprouve une très grande émotion, en essayant de construire mon Arbre !
  45. J'ai écrit un livre avec les renseignements sur les ancêtres et bien sûr j'ai beaucoup romancé afin que ce soit agréable à lire. Il s'intitule " le poids du passé". Il s'agit de l'histoire bien réelle de 4 familles qui ont vécu aux mêmes moments, dans des lieux différents et finalement, sont réunies par le mariage de 2 jeunes gens.Mais je dois à présent trouver un éditeur qui veuille bien l'éditer.Et c'est très difficile car je ne peux avancer beaucoup d'argent. Si vous avez une idée, faites-la moi savoir. je vous remercie.
  46. De multiples facettes de la généalogie suscitent l'intérêt à cette activité.
    En ce qui me concerne, puisque je suis canadien vivant au Québec, et mes ancêtres étant d'origine française, le cheminement géographique des différentes générations représente une première raison de ma recherche au-delà des patronymes. Cette première motivation ne représente pas trop de difficultés, toutefois il est plus difficile de retrouver les métiers ou professions de tous les acteurs particulièrement ceux des premiers colons puisque le documentation est soi inexistente, soi très succincte.
    Une autre motivation serait d'ordre littéraire. En effet l'intérêt de laisser aux générations futures une petite histoire récente documentée de ma famille nécessite l'ajout de documents tel que des certificats, actes de naissance, de mariage ou de sépulture, de photographies etc. Alors plus qu'un arbre généalogique, c'est un livre généalogique illustré que je pourrais laisser en héritage.
    Il est aussi intéressant de juxtaposer l'histoire générale au contexte dans lequel tel ou tel ancêtre vivait dans son époque et si il est difficile de trouver le métier ou profession exercé par celui-ci il peut être révélateur de connaître les métiers, les professions et les coutumes contemporaines à ce dernier.

    Enfin la recherche en soi est une activité passionnante et à elle seule mérite qu'on s'y intéresse.
  47. Mon arbre généalogique remonte à 1435. Je constate qu'il intéresse de nombreux organismes dont le vôtre. Mais je suis hostile à l'exploitation financière de mon travail par quiconque.
  48. bonjour,
    ma mère était polonaise marié à mon père qui était prisonnier en Allemagne lors de la dernière guerre mondiale. Elle était née d'une maman célibataire allemande et d'un père prisonnier russe qui a été fusillé avant sa naissance. c'est pourquoi, j'aurais aimé connaître les racines polonaises de ma grand'mère
  49. ça fait longtemps que je veux faire ma généalogie,pour connaitre mes ancêtres et léguer le tout a mes enfants et petits enfantx
  50. je voudrais savoir la date de naissance de mon grand père Jules Cilote ainsi que le lieu et la date de son décès au environ de 1900
  51. Au décès de ma mère, j'avais 10 ans. Ce sont mes grands-parents paternels qui m'ont recueilli avec mon jeune frère. C'étaient des Napolitains, parents de 12 enfants que je voyais passer avec leurs enfants. Doté d'une bonne mémoire, je suis devenu celle de toute la famille et j'ai les photos de tous. J'ai donc décidé de créer notre arbre généalogique mais aussi celui de ma famille maternelle et celle de mon épouse qui remontent jusqu'au XIX° siècle. Nous sommes allés, avec ma femme, à Naples, à Ercolano, mais aussi dans la région qu'elle ne voulait plus quitter alors qu'elle n'est pas de la même origine. Et pourquoi, me direz-vous ? Eh bien parce que je parle Napolitain et que nous avons été accueillis comme des compatriotes alors que nous avons toujours annoncé notre nationalité. Nous nous sommes sentis vraiment chez nous. Je suis maintenant un vieux monsieur de bientôt 80 ans. Je suis heureux et fière de ce que j'ai fait. Et j'ai vu, aussi, d'où nous venons et où nous nous sommes rendus ; ce que ces deux immigrés illétrés étaient et ce que sont devenus leurs descendants : hauts fonctionnaires français, directeur d'entreprises internationales, ingénieurs, commandant et policiers, expert comptable, agent général d'assurance, enseignants, chanteuse de variétés, commerçants, artisans, mais aussi un champion à l'aviron avec 4 titres nationaux et 1 médaille de bronze au championnat du monde ; alors que leur grand-père étaient un charpentier-menuisier et leur grand-mère une femme au foyer...
  52. Faire ma généalogie ? Je suis plutôt curieuse, et aime bien retrouver des anecdotes, des histoires oubliées, voire des secrets.
  53. Car je sais que mes ancêtres étaient Acadiens et j'ai voulu en savoir plus. Mon nom de famille est ma fierté et je me devais de le comprendre, comprendre son histoire. De plus, je suis la dernière descendante de ma lignée et j'ai sentis le devoir de faire des recherches en mémoire de mon grand-père et en mémoire de tout ceux à qui je dois ce nom.
  54. Mes recherche pour connaitre la famille de mon père que ne connait prèsque pas pour tous dire pas du tout;
  55. C'est l'histoire familiale de ma fille et c'est important pour elle.
  56. j'ai débuté au décès de mon père et cela m'a plu tout suite rechercher dans les archives et pouvoir connaitre ses ancêtres c'est interressant et aussi savoir ce qu'ils fasaient comme metier etc...et mes enfants me l'ont demande et je ne regrette pas
  57. Je me suis intéressé à la généalogie qu'après que mon fils a découvert d'autres noms de famille similaire au nôtre sur internet. Enfin le clan de famille pouvait s'élargir et nous étions plus seul dans notre petite famille. Je me suis intéressé aussi à cause de notre histoire qui semblait invraisemblable et le fait que notre patronyme avait été changé ou modifié au fil du temps. Je voulais connaître le fond de l'histoire pour démystifier le vrai du faux!!! Encore aujourd'hui, les recherches continuent et je me tiens au courant avec d'autres chercheurs en généalogie pour être à l'affût de l'information. Ils semblent y avoir une preuve indéniable tant qu'à nos origines les plus primitives sur nous avec l'ADN...Enfin de compte, pour savoir où regarder vers l'avant il faut savoir d'où l'on vient et mieux comprendre le passé...
  58. J aimerais retrouver ou est enterré le grand père de mon grand père qui est venu travailler a paris avant la mort de sa fille en 1883 il s appelait bue julien était natif de la somme
  59. Bravo a Jeanine qui a retrouvée son enfant après tant d'année ,qu'elle émotion .
    Ma grand mère maternelle a perdue sa maman , a l'âge de 5ans , fille et petite de fille mère . Mon souhait serait de savoir qui a élevé ma grand mère , notre mère nous a dit qu'elle venait de l'Assistance Publique et ne voulait pas en parler ,plus personne ,nous avons perdus nos parents
    Si quelqu'un peut m'orienter ,savoir la marche a suivre je suis preneuse
  60. Pour ma part, j'habite sur une île où presque tout le monde se connait. Aussi, dans mon village, nous n'avons plus le droit de rester avec quelqu'un de la place car nous sommes tous parentés. Au temps de mes parents, ils allaient chercher "ailleurs" et nous aussi et vous comprenez que chacun prend le nom de son papa et donc : français, chinois, d'autres îles, et même des pays plus éloignés. Nous sommes des sangs mêlés avec aucune ressemblance et couleurs aussi. La galère...
  61. je rédige le récit familial plus pointu côté paternel que maternel parce que plus haut dans les recherches des ascendants, pour laisser une trace à ma descendance ;
    également pour occuper mon temps en dehors de mes périodes de travail salarial ;
    et croyez-moi cela occupe ....
  62. J'ai de nombreux souvenirs d'histoires de ma mère et ma grand-mère maternelle, aujourd'hui il me reste une tante et c'est l'histoire de ma famille que je dois inscrire pour mes enfants
  63. Bertrand; Pour retrouver le roi de France..
  64. Bonjour,
    Tentative (maladroite peut-être ?) de ma part pour essayer de reconstituer, au moins sur le plan théorique, une famille pour le moins désunie et qui semble s'être accoutumée de cette situtuation sans apparamment en souffrir. Il est vrai que la recherche généalogique, même modeste, fascine et provoque des sentiments divers, de comprehension, et parfois même de tendresse envers nos ancêtres disparus (trop tôt quelquefois, des enfants.) Et puis qui sommes-nous véritablement dans cet arborescence et où allons nous en fin de compte. Vaste interogation à laquelle la recherche généalogique peut apporter de éléments de réponse non négligeables.
    Cordialement,
    C. Hilbé
  65. tres interresant j'ai essaiyé il y a 2 ANSmais j'ai fait 1erreur etje ne suis pas arrivée alors j'ai renoncé c pas si simple , j'aurai voulu savoir les origines de mon père qui n'en a jamais parlé à ma maman pouquoi? MAIS DEPUIS TTE petite j'aurai aimé connaitre d'ou il descent j'ai 78 ans ça me trotte tjrs ds la tète qd mes petits enfants me demandent je dis je ne sais pas merci d'avoir lu ma triste histoire
  66. Tout a commencé par "l'énigme" de ma grand mère qui bien qu'étant mariée et dont le mari n'était pas décédé avait un enfant (mon père) qui portait son nom de jeune fille. Cette énigme n'est toujours pas résolue mais m'a ouvert les portes pour découvrir mes ancêtres.
  67. je serais désireu de pouvoir retrouver le Nom que je porte aujourd'hui et cela grace a l'adoption par mon arriére grand pére de par son mariage le 12-02-1880 a Rosalie Rosy qui avait recuilli le fils de sa soeur de 5 ans d'age au déces de celle ci,10-2-1872.Ce nom est MONTOISY .Mon arriére grand pére venait de Bruxelles et seul sans famille?

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved