30    mar 20143 commentaires

Dix inventions remarquables qui ne sont jamais arrivées sur le marché !

1. Le piano pliable, spécialement conçu pour les personnes alitées. Angleterre, 1935.

National Archives / Spaarnestad Photo / Photographer unknown, SFA008001012

2. Les verres Hamblin, pour faciliter la lecture au lit. Angleterre, 1936. Lire la suite "Dix inventions remarquables qui ne sont jamais arrivées sur le marché !" »

26    mar 20140 commentaire

MyHeritage dans Paris Match : recourir à la généalogie pour restituer les oeuvres spoliées

Guillaume de Morant et Gilad Japhet

Cette semaine dans Paris Match, Guillaume de Morant, bien connu dans le monde de l’histoire familiale pour sa plume dans La Revue Française de Généalogie, signe un excellent article sur un thème ô combien sensible : la restitution des tableaux spoliés en France durant la Seconde Guerre mondiale.

En février dernier,  Gilad Japhet, fondateur et PDG de MyHeritage, et Guillaume de Morant se sont rencontrés à un congrès généalogique. C’est là que Gilad a raconté à Guillaume ses dernières recherches. Une quête qui lui tient particulièrement à coeur et que le dirigeant de MyHeritage accomplit de façon bénévole, par seul souci d'aider les autres.

L’histoire remonte plusieurs mois auparavant lorsque Gilad avait été contacté par Doreen Carjaval, correspondante américaine à Paris du New York Times. Désireuse de retrouver les possibles héritiers de quatre tableaux spoliés durant l’occupation allemande, elle s’adressa à Gilad pour réclamer son aide. Elle espérait obtenir de sa part quelques informations pour au moins un des tableaux. Gilad fit bien plus. À la surprise de la journaliste, il réussit très rapidement à localiser les héritiers des quatre tableaux.

Plus de 2000 œuvres d’art estampillées MNR (Musées nationaux récupération) sont exposées dans une cinquantaine de musées français, en attendant d’être restituées à leurs légitimes propriétaires. Près de 70 ans se sont écoulés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Que font les pouvoirs publics français ? Si la CIVS (Commission pour l’Indemnisation des victimes de spoliations intervenues du fait des législations antisémites pendant l’Occupation) déclare être limitée par le manque de moyens juridiques, il n’en reste pas moins que les œuvres figurant sur la liste MNR peuvent être réclamées par les héritiers des propriétaires spoliés. Or il y a beaucoup d’héritiers qui s’ignorent.

C’est précisément le cas des personnes que Gilad, présenté comme un 'nouveau Sherlock Holmes' a identifiées si facilement. Grâce à son expérience personnelle en généalogie, combinée aux technologies et bases de données historiques de MyHeritage, il a permis à ces personnes de recouvrer un pan méconnu de leur histoire familiale.

Lisez ici l’article de Guillaume de Morant dans Paris Match pour savoir comment la généalogie peut réparer 70 ans d'injustice.

25    mar 20147 commentaires

La quête de Gisèle O’Neill : sur les traces de son grand-père en Pennsylvanie

Aujourd’hui dans le cadre de notre série ‘Vos histoires’, ouverte aux membres de MyHeritage, nous vous emmenons au Québec, en passant par la Belgique et avec un détour par les États-Unis. Gisèle, belge de naissance, québécoise d'adoption, a entrepris une quête pour retrouver sa famille américaine. Une aventure qui s'est révélée riche en émotions. Voici son histoire.

Mon nom est Gisèle O'Neill mais je suis née Van Lautem. Je suis âgée de bientôt 64 ans. Je suis née en Belgique et j'ai émigré avec mes parents à Montréal, Québec, Canada en 1967. J'ai un fils, Patrick, et un petit-fils, Henry qui demeurent au Québec aussi. J'ai fait carrière dans les ressources humaines et je suis retraitée depuis 3 ans. J'ai également une sœur, Anne-Marie, qui demeure en Belgique. Elle ne nous a pas suivis au Canada car elle était déjà à l'époque mariée et mère de famille. Mon père, Louis Van Lautem, est né en Pennsylvanie (USA) en 1921, mais il a été élevé en Belgique, s'y est marié et y a vécu jusqu'en 1967. Il est décédé depuis déjà 17 ans, ainsi que ma mère il y a 3 ans. C'est ce qui m'a portée à m'intéresser à la généalogie.

En effet, lorsque Maman est décédée en février 2011, elle nous avait laissé ses « mémoires » dans lesquels elle décrivait l'histoire dans les derniers 100 ans de sa famille, mais aussi, partiellement, celle de Papa. En lisant et relisant ces histoires, je me suis rendu compte que j'avais de la difficulté à faire les liens entre toutes ces personnes et il y avait des trous importants, des informations et des dates manquants, surtout dans l'histoire de Papa. Ma sœur et moi disposions de plusieurs photos, des lettres, des faire-part de décès, des livrets de mariage; nos parents gardaient tout !  Alors, pour mettre un peu d'ordre dans tout ça, j'ai pensé à bâtir un arbre généalogique en suivant ligne par ligne les mémoires de Maman et en y insérant les informations retirées des documents. Ça a pris forme, mais il manquait encore beaucoup d'informations.

Nos parents

Lire la suite "La quête de Gisèle O’Neill : sur les traces de son grand-père en Pennsylvanie" »

23    mar 201468 commentaires

Concours : gagnez un abonnement annuel PremiumPlus !

Nous lançons aujourd’hui notre nouveau concours pour gagner un abonnement annuel PremiumPlus de MyHeritage.

Tout ce que vous avez à faire est de répondre dans les commentaires à la question ci-dessous. Le gagnant sera sélectionné parmi les personnes qui auront répondu correctement.

Un abonnement à un site familial PremiumPlus  vous donne notamment un accès complet aux fonctionnalités de MyHeritage comme les Smart Matches et les Record Matches, un nombre illimité de personnes dans l’arbre généalogique… Vous pouvez utiliser toutes les fonctionnalités PremiumPlus  dans notre logiciel de généalogie Family Tree Builder.

Lire la suite "Concours : gagnez un abonnement annuel PremiumPlus !" »

18    mar 20142 commentaires

Appel à témoins : votre famille a-t-elle quelque chose à raconter ?

Nous recherchons pour un documentaire TV deux ou trois grandes familles qui vont dans les semaines à venir se retrouver pour célébrer un événement particulier comme un mariage, un anniversaire, une cousinade...

Lire la suite "Appel à témoins : votre famille a-t-elle quelque chose à raconter ?" »

16    mar 20143 commentaires

Le siège de Montségur

Il y a 770 ans, le 16 mars 1244, s’achevait le siège de Montségur.

Le siège du château de Montségur avait débuté dix mois plus tôt, en mai 1243, sous le commandement de Hughes des Arcis, alors sénéchal de Carcassonne. Montségur était alors un centre cathare important, étant le refuge pour des centaines de ‘Parfaits’, les Bons Hommes et les Bonnes Dames cathares.

Le château de Montségur (source : officiel-galeries-musees.com)

Le pape Innocent III, qui avait été l’instigateur de la croisade des Albigeois, afin d’éradiquer l’hérésie cathare, était décédé en 1216. Simon de Monfort, chef temporel de la croisade des Albigeois, avait été tué au siège de Toulouse en 1218. La machine de l'Inquisition était cependant bien lancée et se révélait redoutable.

En 1430, alors que le château était probablement en ruines, l’évêque cathare Guilhabert de Castres avait demandé et obtenu du seigneur Raimond de Péreille l’autorisation de faire de Montségur une place cathare.

Les Bons Chrétiens vécurent à Montségur plus de dix ans sans y être vraiment inquiétés. C’est de Montségur que partirent les hommes qui, le 28 mai 1242, tuèrent à Avignonnet, en Lauragais, les inquisiteurs qui s’y trouvaient. L’Église de Rome décida alors de faire tomber Montségur.

Le 1er mars, voyant que leur situation était sans espoir, les assiégés commencèrent les pourparlers. Raimond de Péreille demanda et obtint de Hughes des Arcis les conditions suivantes :

  • La forteresse se rendra au bout de quinze jours.
  • Le pardon sera accordé à tous les défenseurs, y compris ceux qui ont participé au massacre d’Avignonnet.
  • La vie sauve sera accordée à tous les autres habitants du château à condition qu'ils abjurent leur foi cathare.
  • ceux qui refuseront d’abjurer leur foi seront brûlés.

Le monument commémorant les Parfaits brûlés à l'issue du siège (photo : Yeza)

Le 16 mars 1244, plus de 200 cathares périrent sur le bûcher. Les deux semaines de répit demandées par les cathares suscitent encore bien des interrogations, qui renvoient sans cesse au Trésor des cathares.

12    mar 20140 commentaire

Paternité : les papas d’aujourd’hui

La paternité évolue au fil du temps. Aujourd'hui, nous savons que le rôle du père dans l'éducation de l'enfant a un rôle essentiel. Une relation étroite a un impact positif sur l’enfant, en particulier durant l'adolescence.

Il y a deux décennies, il était encore rare de trouver des pères dans la cuisine et prendre une part active dans l’éducation de l'enfant. Désormais, les pères prennent part à l’éduction de l’enfant, mais également aux tâches ménagères. Il arrive même que papa s’occupe de la maison pendant que maman s’investit dans son travail.

Si les mères sont encore considérées comme le pilier de la famille, les pères acquièrent une place de plus en plus importante. Dans certains pays où les femmes ont évidemment droit à un congé maternité, les pères peuvent également prendre une période de temps similaire hors du travail, ce qui leur permet de construire une relation privilégiée avec l'enfant, dès les premiers mois.

En France, les pères disposent de onze jours calendaires de congé de paternité, en plus des trois jours légaux de congé de naissance.  En Belgique, les pères ont droit à dix jours de congé à prendre dans les quatre mois suivant la naissance. C’est bien peu si on compare avec la Norvège, qui fut le premier pays à instaurer le congé de paternité. Le père norvégien dispose de quatorze semaines de congé pour s’occuper de son bébé !

Que pensez-vous des pères d’aujourd’hui ? Quelles différences voyez-vous entre les pères d’autrefois et ceux d’aujourd’hui ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

10    mar 201467 commentaires

Histoire familiale : Pourquoi faites-vous des recherches ?

Vous connaissez sans doute l'expression ‘Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient’ qui souligne l'importance de connaitre ses racines pour mieux vivre dans le présent et le futur.

Voici quelques variantes de cette même phrase :

Lire la suite "Histoire familiale : Pourquoi faites-vous des recherches ?" »

8    mar 20142 commentaires

Journée internationale de la femme : cinq femmes à l’honneur

En ce samedi nous célébrons la Journée internationale de la femme, l’occasion de mettre à l’honneur toutes les femmes.

Nous avons choisi de mettre en avant cinq femmes qui se sont distinguées dans leur domaine et sont devenues une source d’inspiration.

Marie Curie (1867-1934)

Physicienne et chimiste d'origine polonaise, Marie Curie, qui travailla sur la radioactivité en France. Elle fut la première femme à avoir reçu un prix Nobel, la première personne et seule femme à avoir reçu deux prix Nobel, et la seule personne à le recevoir dans deux domaines scientifiques (physique en 1903 et chimie en 1911). Son travail a servi de base pour la physique moderne. Elle a brisé les barrières et ouvert la voie des sciences aux autres femmes.

Lire la suite "Journée internationale de la femme : cinq femmes à l’honneur" »

6    mar 201414 commentaires

Main dans la main pour l’éternité

Dans la ville de Ruremonde, aux Pays-Bas, se trouve un cimetière dont les différentes sections sont délimitées par des murs de pierre. Les tombes y sont regroupées selon l’appartenance religieuse.

Une des sépultures défie cette séparation entre les croyants. Elle se trouve à la fois dans la section catholique et dans la section protestante, unie par une main en signe d’amour et d’unité, au-delà du mur. La sépulture est connue comme la tombe aux deux mains.

La pierre tombale de Jacob Werner Constantin van Gorkum (photo : cc -by-sa -3.0- Frank_Janssen).

Cette sépulture double perpétue l’union de deux êtres, séparés après la mort de par leurs confessions respectives.

Lire la suite "Main dans la main pour l’éternité" »

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved