18    fév 20147 commentaires

Centenaire 14-18 : la Grande Guerre en direct

A quelques mois du centenaire du début de la Première Guerre mondiale, les journaux de l’époque sont une des sources les plus intéressantes pour mieux connaître cette époque qui a marqué l'histoire de nos familles.

Le Temps est un quotidien français, fondé par l’alsacien Auguste Nefftzer, qui fut publié à Paris entre le 25 avril 1861 et le 29 novembre 1942. C’était le journal le plus important sous la Troisième République, avec un tirage de 22000 exemplaires en 1880 et de 30 000 exemplaires en 1914.

Dans notre moteur de recherche SuperSearch, vous pouvez suivre au jour le jour les nouvelles de la guerre.

Le Temps, 18 février 1915 (cliquez pour agrandir)

Le Temps était un journal connu pour couvrir l'actualité internationale. Pendant la guerre,  les nouvelles rapportent les nouvelles des différents camps. Ici les annonces anglaises et allemandes :

Le Temps, 18 février 1915 (cliquez pour agrandir)

La vie de l’arrière est évidemment également illustrée dans les pages du journal. Le lecteur découvre même la vie quotidienne des allemands. En ce 18 février 1915, les français sont informés que désormais les berlinois se nourriront de chétodon, un poisson décrit par les autorités de Berlin comme étant trois fois plus nourrissant que la viande.

À Tours, un ancien boulanger de 63 ans s'est soumis à une transfusion sanguine pour sauver la vie de son fils, un soldat qui avait été gravement blessé à une jambe.

À Bordeaux c’est un espion allemand qui vient d’être exécuté.

Les nouvelles de la guerre dans Le Temps du 15 février 1915 (cliquez pour agrandir)

Témoin d’une vie quotidienne où les événements extraordinaires sont devenus ordinaires, on trouve en février 1918 des encarts publicitaires pour inciter les gens à s’assurer contre les risques de bombardements aériens :

Le Temps, 18 février 1918 (cliquez pour agrandir)

Dès les premiers mois de la guerre, les annonces pour les jambes et les bras artificiels ne manquent pas non plus, encadrant une publicité vantant les douceurs de l'hiver tunisien où 'les habitués de Vichy, Aix et Contrexéville' sont invités à  faire leur cure !

Le Temps, 15 février 1915 (cliquez pour agrandir)

Nous tenons à vous rappeler que notre prochain webinaire qui aura lieu le mercredi 30 avril à 19 heures (CEST) portera sur le thème de la Première Guerre mondiale. Nous aurons le plaisir d'accueillir Jérôme Malhache, généalogiste professionnel, qui vous montrera comment retrouver les traces de vos ancêtres soldats.

Inscrivez-vous dès maintenant à notre prochain webinaire : 'Centenaire 14-18 : comment reconstituer le parcours d'un ancêtre soldat'

Si vous voulez raconter dans notre blog l'histoire d'un ancêtre soldat de la Grande Guerre, n'hésitez pas à nous contacter par courriel à elisabeth@myheritage.com ou dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires (7) Trackbacks (0)
  1. Je cherche en fait un site qui puisse m'indiquer comment trouver l'adresse internet de personnes aux USA seulement à partir de leur nom de famille. Pouvez vous m'aider sur ce point ? (cela vaudra au gagnant un abonnement à son site !!). Merci d'avance !!
    Merci
  2. Plusieurs membres de ma famille sont mort a la grande guerre
  3. Mon grand-père (indépendantiste Normand, c'était à l'époque du Millénaire de la Normandie) avait fait 3 ans de conscription, à la fin de son service, la guerre éclate, il est rappelé, malgré qu'il soit soutient de famille (2 filles jumelles) et fera toute la guerre de Verdun à la Marne dans les tranchées où il sera gazé au sarin, plus 2 ans d'occupation dans la Ruhr... (on l’appelait l’Anglais, parce qu’il parlait aux paysans conscrits anglais du Dorset, en dialecte cauchois du XIXème siècle et ils se comprenaient très bien ; et pourtant il disait: "pourquoi on fait la guerre aux Allemands, c'est le peuple qui nous ressemble le plus!"). Fermier, il perdit la moitié de son cheptel (en vaches et chevaux) durant la grande guerre, suite à son absence (et n'en fut jamais dédommagé). Il fut soigné pour une mauvaise quinte de toux chronique et tous les ans à la même saison pendant un mois, il saignait des pores du cuir chevelu (sic). Il fut soigné durant le reste de sa vie, et en 1950, la sécurité sociale, refusa de poursuivre le remboursement des soins (MERCI la reconnaissance de la France pour ses poilus!), il décédera en 1953...
  4. Mon arrière-père est mort a la grande guerre et ont n'a pas retrouvé sont corps .
  5. Bonjour M. Dovetta, merci pour votre commentaire. Il n'existe pas une telle liste, mais les bases de données pour les Etats-Unis sont très nombreuses dans notre moteur de recherche : http://www.myheritage.fr/research. Vous pouvez y accéder gratuitement et effectuer des recherches pour les personnes que vous recherchez. Un abonnement sera nécessaire dans un second temps si les résultats obtenus vous intéressent.
  6. Bonjour, mon Grand-père est décédé en Lully sous Coucy en 1917 pendant la 1ère Guerre mondiale, je voudrais savoir ou je pourrai trouver des documents photos, textes et surtout comment peut-on avoir une (des) photos de mon grand-père en tenue militaire.
    Merci d'avance.
  7. Bonjour
    Mon grand père Ichoua TAIEB né à Tunis Tunisie en 1890 s'est enrolé dans l'armée française à marseille et a rejoint la France dans l'infanterie des zouaves pour la premiere guerre mondiale
    Il en revenu grace à dieu vivant et sans blessures en tunisie
    Merci à toutes et à tous de m'aider à trouver des documents photos textes et médailles le concernant
    Avec ma plus grande gratitude et mes sincères remerciements

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved