30    jan 20133 commentaires

L’histoire familiale de Frédéric Tamagny, utilisateur français de MyHeritage

Aujourd'hui nous avons le plaisir d’accueillir dans notre rubrique 'Vos histoires' Fréderic Tamagny, père de trois filles et maître d'hôtel de profession. Passionné de menuiserie et de généalogie, il a accepté de nous dévoiler un peu de son histoire familiale. Nous l’en remercions.

Frédéric Tamagny, utilisateur de MyHeritage

Comment vous êtes-vous intéressé à votre histoire familiale ?

Mon père me disait que sa mère était de l'assistance publique et qu'il n'avait pas connu son père ni ses grands-parents. Il avait été élevé par "tante Jeanne", sa mère d'adoption, car sa mère travaillait dur pour subvenir au besoin de ses quatre enfants.

Jusqu'où est allée votre recherche ?

Je suis remonté jusqu'en 1636 dans le Tessin, en Suisse italienne où j'ai pu visiter ce petit village dans la vallée de Morrobia en 2010 et c'est là que j'ai découvert que mon nom de famille était italien. La fin de mon nom de famille a changé du I pour le Y à la naissance de ma grand-mère. Un de mes ancêtres quitta la Suisse vers 1850 pour la Meuse.

Du côté de ma mère je suis remonté jusqu’en 1700 en France.

Depuis combien de temps êtes-vous un utilisateur de MyHeritage ?

Je suis un utilisateur de MyHeritage depuis 4 ans. MyHeritage est ergonomique et m'a permis de trouver des ancêtres avec d'autres utilisateurs.

Votre famille s’implique-t-elle dans votre recherche généalogique ?

Ma mère s'implique un peu en me donnant des dates, des photos et des anecdotes. D'autres personnes que j'ai pu découvrir pendant mes recherches m’ont donné des copies de livrets de famille et de cartes d'identité.

Combien de personnes figurent dans votre arbre généalogique ?

J'ai peu de personnes dans mon arbre, environ 1000. Mais je vérifie toutes mes informations, les acte de naissances, de mariage et de décès avant de les mettre dans mon arbre et d'ajouter des photos. La majorité des personnes sont en France.

Avez-vous découvert des parents inconnus ou des parents que vous cherchiez ?

J'ai découvert surtout côté paternel des cousins germains, des tantes et des oncles que je ne connaissais pas et du côté maternel des demi-frères et sœurs et des cousines.

Une partie des ancêtres suisses sont allés en France, en Belgique, en Australie et aux États-Unis ; j'ai des contacts un peu partout dans le monde.

Pourriez-vous partager avec nous une expérience que vous avez eue lors des recherches sur votre histoire familiale ?

Par téléphone j’ai contacté une cousine au 3° degré et je lui ai fait un beau cadeau : une photocopie de la carte d'identité de son père qu'elle n'avait pas connu ni vu en photo, ainsi que le livret de famille de ses grands-parents.

Toujours par téléphone, un jour j'ai appelé une personne pour obtenir des renseignements mais elle venait de décéder le jour même.

Histoires et secrets de famille abondent : suicide, homicide, mariage entre cousins, des filles mères, une mère infidèle, une personne qui à cinquante ans découvre que son père décédé n'est pas son géniteur mais que son père était un ami de la famille et j'ai une photo de ces "deux pères" ensemble côte à côte.

Quelles recommandations pouvez-vous donner à ceux qui commencent leurs recherches ?

Questionner les anciens de la famille puis les proches, et tout noter : les dates, lieux, noms et prénoms. Demander des photos, des papiers, des objets ; tout qui peut être utilisable. Sur internet recourir à l'annuaire et appeler ces "cousins". Aller sur les archives en ligne pour récupérer les actes (N,M,D) ou en salle de lecture. Et utiliser les réseaux sociaux, les sites de généalogie, les forums....

Surtout bien vérifier les noms et les prénoms car dans une même famille il peut y avoir plusieurs personnes avec des noms similaires.

La généalogie c'est de la patience et beaucoup de découvertes.

Commentaires (3) Trackbacks (0)
  1. Je trouve ton histoire vraiment formidable et passionnante. Ainsi est la généalogie.... et je me rend compte c'est une très belle passion, qui nous amène de découvertes en découvertes ! Avec ce site, j'ai réussi, à, enfin, mettre toutes les données que j'avais des "familles" des branches..... de tout ce qui nous relient. Merci
  2. La partie "secret de famille" de Frédéric a retenu particulièrement mon attention: on s'aperçoit que dans chaque famille il y a beaucoup de non-dits, de secrets (allusion faite "aux deux pères"). Le généalogiste amateur, tel un détective privé, recherche, interroge, recoupe des informations...c'est un des aspects les plus exaltants de la généalogie!
    Continue ainsi Frédéric et bonnes découvertes généalogiques!
  3. Très jolie enquête réalisée (c'est un policier retraité qui vous le dit). Bravo.

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved