31    jan 20136 commentaires

Les premiers souvenirs d’enfance

Nous avons tous des souvenirs d'enfance. Mais qu’en est-il des premiers souvenirs ? C’est dès l’âge de trois ans qu’un enfant commence à  stocker dans sa mémoire les premières images et événements de sa vie.

Du temps où je soignais les poussins !

Récemment, on m’a demandé quel était mon premier souvenir. J’y ai pensé quelques instants et une image précise s'est imposée dans mon esprit :

Lorsque j’étais enfant, nous avions des poules et des canards. Un jour j’ai ramené à la maison un petit poussin que j'avais blessé à la patte par mégarde. Quelques jours après, je ramenai le poussin rejoindre ses compagnons. Une poule, (qui devrait être sa mère), commença aussitôt  à me courir après avec son gros bec menaçant. La scène devait être amusante à voir, mais je me souviens que j’étais plutôt effrayée. Je devais avoir 4 ou 5 ans.

Le premier souvenir est souvent un événement désagréable, voire traumatisant. Ainsi ma collègue Justyna se souvient du plat de petits pois et de carottes cuites qu’elle devait manger (et qu’elle détesta jusqu’à l’âge de 20 ans !).

Les premiers souvenirs sont souvent liés à des animaux et à notre famille, nos parents, grands-parents ou frères et sœurs.

Quel est votre premier souvenir d'enfance? Quel âge aviez-vous ? Racontez-nous votre premier souvenir d’enfance dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires (6) Trackbacks (0)
  1. Mes premiers souvenirs, seraient mes arrières grand-mères (à l'hôpital), ou encore le premier logement de mes parents au-dessus du commerce de chaussures de mes grand-parents (je descendais voir ma grand-mère et je tenais la caisse :-)....
  2. Je me souviens de 2 souvenirs :
    le premier, je devais avoir 3-4 ans. J'étais à l'arrière de la 2CV de mes grands-parents quand un caillou a cassé le pare-brise. Nous nous sommes arrêtés et ma grand-mère, pour me rassurer, m'a donné un bonbon au cassis !
    le second, j'avais 5 ans, et je rendais visite à mon autre grand-père, en phase terminale d'un cancer du pancréas. Ce qui m'a impressionné c'étaient les tuyaux et les sondes qui me semblaient littéralement recouvrir le corps de mon gd-père ...

    Effectivement, les "traumatismes" semblent marquer davantage (ce qui peut se comprendre !)
  3. Je me revois dans le jardin familial taillant une carotte en rondelles avec mon petit couteau à bout rond sur le banc installé devant la maison.
    Plusieurs années et plusieurs déménagements plus tard, ma mère m'a confirmé l'exactitude des lieux que je décrivais. J'avais un peu moins de 3 ans.
  4. Pour moi, c'est dans un escalier sombre et humide, assez inquiétant, et je suis en sécurité dans les bras de mon immense Papa, en plus il n'y a pas de lumière, juste quelques petites lucarnes de ci de là ou perce le jour... j'ai fini par apprendre que ce souvenir date d'une période où je n'avais pas encore 2 ans!
  5. Souvenir ou faux souvenir ? Difficile de faire objectivement la part des choses !
    On dit : pas de souvenir avant deux ans.
    Deux ans à peine : Je crois me souvenir de ma grand-mère maternelle, je la vois dans son lit, mais c'est peut-être un souvenir construit, qu'importe, je l'adorais...
  6. Je confirme le commentaire de Lulu, on peut mémoriser très tôt dès lors que l’événement est ressenti intensément.
    J'ai pour ma part le souvenir de mes premiers pas et de la joie immense que j'en ai eu. Lorsque, bien des années plus tard, j'en ai parlé à ma mère elle ne voulait pas me croire. Les détails de la scène que je lui ai précisé l'ont convaincue de la véracité de mon récit.

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved