29    nov 20126 commentaires

MyHeritage acquiert Geni.com

Nous sommes très heureux d'annoncer que nous avons acquis Geni.com, le réseau généalogique basé à Los Angeles. Geni.com est l'un des sites généalogiques leaders et il a établi une marque très forte au niveau mondial depuis sa création en 2007. Nous sommes très heureux d'accueillir l'équipe talentueuse de Geni.com dans la famille de MyHeritage.

En tant que grande communauté, les utilisateurs de MyHeritage et de Geni.com peuvent s'attendre à bénéficier grandement de cette acquisition. Les utilisateurs de chaque site recevront désormais des correspondances avec les arbres généalogiques de l'autre site, et les technologies Smart Matching et Record Matching de MyHeritage seront bénéfiques pour les utilisateurs de Geni.com, qui auront accès à des données historiques, jusque-là  non disponibles sur Geni.com.

Il s'agit de notre huitième et plus grande acquisition. Elle intervient à un moment où nous sommes en pleine expansion, en ajoutant plus de contenu, et en offrant des technologies supplémentaires pour vous aider à avancer dans votre histoire familiale.

Les sites de MyHeritage et de Geni.com resteront séparés et les utilisateurs de MyHeritage ne connaîtront aucun changement dans leur façon d’utiliser MyHeritage. Si vous avez déjà un compte sur MyHeritage et un sur Geni.com, ils resteront séparés.

Nous avons pensé que vous pourriez vous poser quelques questions au sujet de cette acquisition et nous espérons que ce post saura y répondre. Pour plus d'informations, vous pouvez lire le communiqué de presse officiel ici.

Lire la suite "MyHeritage acquiert Geni.com" »

29    nov 20120 commentaire

MyHeritage lève 25 millions de dollars

Nous sommes fiers d'annoncer que nous avons conclu un nouveau cycle de financement et levé 25 millions de dollars pour renforcer les opérations de MyHeritage pour les prochaines années et nous permettre de continuer à croître et à fournir les meilleurs services à nos utilisateurs. Le cycle de financement a été mené par Bessemer Venture Partners (BVP), ainsi que par les investisseurs existants Index Ventures, Accel Partners et Hasso Plattner Ventures.

BVP est une société internationale de capital-risque avec des bureaux dans la Silicon Valley, à Cambridge, Massachusetts, à New York, en Inde et en Israël. BVP offre la plus large plate-forme de capital-risque qui s'étend dans des secteurs, des zones géographiques et des stades de croissance d’entreprise différents. De Staples à Skype, de VeriSign à Yelp, de LinkedIn à Pinterest, BVP a contribué à soutenir des entreprises qui ont fourni des changements décisifs dans l'économie. Plus de 100 entreprises avec capitaux BVP ont été introduites en bourse sur les marchés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Le nouveau cycle d’investissements sera utilisé par MyHeritage pour stimuler la croissance de ses services de contenus historiques, étendre ses opérations commerciales dans le monde entier, acquérir des collections de données de l’Europe et mettre en place des projets globaux de crowdsourcing.

Lire la suite "MyHeritage lève 25 millions de dollars" »

27    nov 20120 commentaire

Quelle est la meilleure place dans la fratrie ?

Vaut-il mieux être l’aîné, le cadet (autrefois appelé puîné), ou le benjamin ?

Si dans le passé, il était préférable d’être le premier enfant, notamment dans les familles de la noblesse, aujourd’hui chaque enfant reçoit (en principe) une part égale de l’héritage familial, quel que ce soit l’ordre de naissance ou son sexe.

Vous l’avez certainement déjà lu ou entendu, être l’aîné, l’enfant du milieu, ou le dernier né n’est pas anodin, car l’ordre de naissance influerait sur notre comportement dans la vie.

L’aîné est censé être le leader de la fratrie, le modèle à suivre pour les autres, s’il est capable d’assumer son rôle. L’enfant du milieu peut avoir du mal à trouver sa place, et petit dernier est peut-être celui qui s’en sort le mieux, chouchouté parce qu’il est le petit dernier

Mon frère et moi

Lire la suite "Quelle est la meilleure place dans la fratrie ?" »

26    nov 20120 commentaire

Le plus grand cimetière virtuel de France

Recherchez-vous la tombe d’un ancêtre ? Bientôt vous pourrez peut-être la retrouver sur le site cimetieres-de-France.fr qui a pour ambitieux projet de recenser la totalité des sépultures de France, réparties dans 40 000 cimetières.

La page d'accueil de cimetieres-de-france.fr

Un service donc qui pourrait devenir un outil de travail très apprécié des généalogistes.

Le site, cofinancé par la DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services), met à disposition un inventaire gratuit qui comporte à l’heure actuelle 2 077 cimetières, soit 507 507 sépultures, ce qui représente près de deux millions de défunts.

Un projet à ses débuts, mais bien prometteur.

Qu’en pensez-vous ?

25    nov 20121 commentaire

Livre : Les aventures d’une petite généalogiste

Aujourd’hui je voudrais vous faire part d’un coup de cœur que j’ai eu pour un livre. Coup de cœur partagé par ma fille de (presque) cinq ans.

Vous le savez déjà, je suis récemment allée à la librairie de la Voûte, où j’ai déniché un livre charmant pour enfants, qui permet de leur faire découvrir la généalogie.

Mes chers ancêtres. Antoinette généalogiste, Éditions Gisserot, 2005.

Le livre en question a pour titre ‘Mes chers ancêtres. Antoinette généalogiste’*. Antoinette, a 11 ans, déteste son prénom et commence sa généalogie.

Cette petite chercheuse d’ancêtres apprend ainsi la patience et l’organisation, et nous communique sa passion.

Tous les soirs, au moment du coucher, je lis quelques pages de ce livre (il en compte 45) à ma fille qui s’enthousiasme en suivant l’aventure généalogique de la petite Antoinette, autant pour le récit de Sandrine Brugot Maillard que pour les beaux dessins de Christophe Lazé.

Lire la suite "Livre : Les aventures d’une petite généalogiste" »

22    nov 20125 commentaires

Se reconnaître sur un tableau du XVIe siècle ou comment se mettre à la généalogie !

Il est des raisons peu banales de débuter sa généalogie. Certains, comme moi, ont commencé en écoutant et notant les histoires racontées par un grand-parent, ou en découvrant de vieux papiers de famille au fond d’un tiroir ou dans le grenier, et d’autres après s'être reconnus dans un tableau peint plusieurs siècles auparavant.

C’est l’aventure peu commune qui vient d’arriver à un étudiant américain de 20 ans, Max Galuppo. En compagnie de sa petite amie, le jeune homme, alors qu'il visitait un musée de Philadelphie, a découvert son sosie, ou plutôt un éventuel ancêtre.

Le tableau,  ‘Portrait d'un gentilhomme avec un gantelet de duel’ d’un peintre anonyme de la Renaissance italienne, a été peint non loin de Florence, d’où vient le grand-père de Max.

Lire la suite "Se reconnaître sur un tableau du XVIe siècle ou comment se mettre à la généalogie !" »

21    nov 20123 commentaires

Que représente pour vous la France ?

Qu'est-ce qui vous vient à l'esprit lorsque vous pensez à la France ? A la tour Eiffel, à Edith Piaf, au bon vin ?

Je viens de poser  la question à quelques collègues : ma collègue suédoise pense à la moutarde de Dijon, mon collègue chilien à Carla Bruni (pour nous français, elle représente plutôt l’Italie, mais bon…), mon collègue britannique aux grenouilles, une collègue lituanienne à la haute couture, un collègue vénézuélien à la Tour Eiffel, un américain aux fromages (moi aussi !), et pour finir une collègue française à la ‘bouffe’ !

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Lire la suite "Que représente pour vous la France ?" »

20    nov 20122 commentaires

La librairie de la Voûte

Vous qui aimez la généalogie et l’histoire, voici une adresse parisienne incontournable : 24, rue de la Voûte dans le 12e arrondissement. Dans cette petite rue, vous trouverez la Librairie de la Voûte.

la Librairie de la Voûte

Son histoire remonte en 1945 lorsqu’elle fut ouverte. Gilles Prévost, l’actuel propriétaire depuis 1996, en fait une librairie spécialisée en généalogie lorsqu’il crée en 1999 la librairie généalogique, puis les Éditions de la Voûte en 2000. En 2008 la librairie fusionne avec Gé-magazine (l'ancêtre de Généalogie magazine) et les Éditions Christian.

Gilles Prévost est bien évidemment un amoureux des livres et un généalogiste confirmé. Il commence ses recherches vers l’âge de dix ans lorsqu’il découvre chez ses grands-parents de vieux papiers de famille.

Lire la suite "La librairie de la Voûte" »

19    nov 20121 commentaire

Sondage : citez-vous vos sources ?

Lors du travail de recherche généalogique, les citations des sources sont indispensables.

Veillez à ce que toutes vos données soient correctement citées est une partie essentielle de la recherche, permettant d’authentifier la source et une éventuelle vérification ultérieure.

Les citations sont une référence exacte de la source de la donnée. Pour moi qui suis historienne de formation, la citation est un réflexe, un acte qui accompagne obligatoirement le résultat d’une recherche. Mentionner la source doit s’appliquer à chaque type de donnée. Que ce soient un acte de naissance, une anecdote ou une photo, l’important est de noter la provenance du document.

Si vous recueillez un témoignage, n’hésitez pas à noter toutes les indications possibles, la personne qui a rapporté l’histoire, où et quand, la circonstance s’il y a lieu. Si vous découvrez une nouvelle photo de famille, notez les mêmes détails.


Lire la suite "Sondage : citez-vous vos sources ?" »

15    nov 20120 commentaire

La demeure médiévale à Paris révélée à l’hôtel de Soubise

Si vous habitez Paris ou ses environs, vous avez peut-être fait partie des nombreux visiteurs de Genea@2012, le deuxième Forum national de généalogie qui eut lieu en septembre dernier dans la Cour de l’Hôtel de Soubise, siège des Archives Nationales.

L'hôtel de Soubise ce matin

La majesté de ce monument historique vaut en soi une visite, mais vous avez en ce moment une autre occasion de vous rendre à l’Hôtel de Soubise.

Anciennement hôtel de Clisson, il est construit en 1371 par Olivier de Clisson, connétable de France, avant d’être confisqué par l’occupant anglais entre 1420 et 1435. En 1553, François de Lorraine, duc de Guise, achète l’hôtel à la famille d’Albret. En 1700, François de Rohan-Soubise en est le nouvel acquéreur. En 1808, l’hôtel est finalement acquis par l’État et accueille les archives impériales.

Lire la suite "La demeure médiévale à Paris révélée à l’hôtel de Soubise" »

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved