9    sept 20125 commentaires

Votre histoire familiale vous a-t-elle inspirée pour écrire?

En recherchant notre histoire familiale, nous trouvons des informations sur nos ancêtres, nous découvrons des parents et de nouvelles histoires sur toutes ces personnes.

Noter et réunir toutes ces informations pour notre arbre familial - et nous assurer que notre famille et nos descendants y auront accès - a d’évidentes conséquences, dont l’une est de nous donner envie d’écrire.

Cet article du Sterling Observer (en anglais) décrit comment l’écossaise Marianne Wheelaghan a attrapé le virus de la généalogie et comment cela l’a amené à l'écriture de son premier roman, The Blue Suitcase (La valise bleue ; le livre n’a pas encore été traduit en français).  Le livre porte sur sa mère et sa tante qui grandirent en Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale.

Marianne savait très peu sur sa mère Gertrude, si ce n’est qu’elle était née et avait grandi en Allemagne, avant de partir vivre en Ecosse après la guerre.

Un jour, une valise remplie de lettres et de pages d’un journal fut découverte par un membre de la famille. Tous les écrits étaient de la tante de Marianne (la sœur de Gertrude) qui avait immigré en Argentine après la guerre. Traduits, ils donnent un aperçu de la vie en Allemagne au temps de la guerre.

Marianne, grâce à ces papiers, s’intéressa à son histoire familiale et commença à écrire son livre.

Est-ce qu’en trouvant des informations sur votre famille, vous avez eu envie de commencer un nouveau passe-temps (la généalogie), ou même de commencer une nouvelle carrière ?

Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires (5) Trackbacks (0)
  1. oui.certainement. je sors un livre sur la communaute juive de bengardane en tunisie la ou mon pere a vecu.
  2. Oui, mais faut il encore avoir suffisamment de matière et de talent d'écrivain, pour écrire un livre.
    Par contre il serait bien de permettre aux membres d'une famille de pouvoir laisser dans l'arbre familial, sur le site la possibilité d'écrire leur histoire, qui n'est pas forcément assez conséquente pour remplir un livre, mais qui pourrais laisser un "témoignage" de leur vécu, ou l'histoire que leur à laissé un ancêtre disparu. Pour ma part j'ai toujours regretté de ne pas avoir pris des notes sur les histoires que me racontais ma grand mère sur sa jeunesse pendant la deuxième guerre mondiale, alors quelle était élevé par un oncle, son père étant mobilisé sur le front.
    Cordialement
  3. On écrit pas forcément pour imprimer un livre mais pour garder le fruit de nos trouvailles mais surtout pour consigner des anecdotes. Nul besoin d'être écrivain, il faut juste l'envie de partager, de transmettre.

    Si plus tard, quelqu'un dans une branche ou l'autre de l' arbre peut organiser ces écrits avec talent tant mieux. Je me fous complètement de la qualité littéraire de ce que j'écris.., je fais ce que je peux.

    L'essentiel pour moi se concentre en deux objectifs: sauvegarder & partager. Sauvegarder pour que le travail ne soit pas vain et partager publiquement dans l'espoir que quelqu'un y trouve des erreurs, des failles, des incohérences qui m'obligeraient à parfaire mon travail.

    Si en plus, une diffusion peut permettre la récolte de nouveaux documents c'est tout "benef" qui profitera à nouveaux à tous les descendants des personnes dont on essaye de narrer l'histoire.

    La mémoire, cela se travaille et l'écriture est un bon moyen pour la stimuler.

    Bien cordialement,
  4. Bonjour
    Oui mon histoire fait tous les deux mois l'objet d'une news letter car j'ai pu remonter mon arbre jusqu'en 1570.
    J'écris donc, génération par génération, la vie de mes ancêtres (tout au moins de tous ceux que j'ai retrouvés : près de 20.000 personnes quand même) avec les éléments que je possède et j'écris en même temps quelques lignes sur l'histoire des villages et des villes qu'ils ont habité.
    Certains cousins m'ont ainsi permis de retrouver des documents des années 30 et je les en remercie encore ici... pour le cas où ils liraient ce message.
    La famille trouve cela très intéressant.
    Bien cordialement
  5. Oui, depuis des années déjà j'ai envie d'écrire un livre sur mon vécu et celui de ma famille.
    - un jour peut être !
    La psychogénéalogie m'intéresse beaucoup !

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved