22    avr 20123 commentaires

Vos histoires – Une virée dans le nord de la France sur les traces de la famille de Patrick

Patrick Genelle et sa fille ainée

Récemment un de nos utilisateurs français, Patrick Genelle, nous a contactés pour nous raconter son aventure généalogique. Nous la partageons avec vous aujourd’hui. Son histoire familiale nous amène dans le nord de la France, et même sur les routes du Tour de France.

Patrick se présente ainsi : ‘Issu d'une famille du Pas-de-Calais dans le bassin minier, j'ai toujours cru que ma famille était des paysans venus dans le charbon après la découverte de celui-ci dans les années 1840-50, mais quelle ne fut ma surprise lorsque j'ai trouvé des propriétaires terriens, et même des gens de la  noblesse.'

Patrick découvra durant ses recherches l'héritage de ses ancêtres dans l'armée française de Napoléon I. Son ancêtre direct (6 arrières) , Fidèle Armand Genelle, était grognard et garde d'honneur de l'Impératrice. Le père de Patrick fit une brillante carrière dans l'armée française, lui-même est officier, et son fils s’est engagé: l’héritage militaire de la famille Genelle perdure donc encore aujourd’hui.

Patrick raconte comment il s’est intéressé à la généalogie et à son histoire familiale : 'Par hasard il y a près de vingt ans, après avoir écouté mon grand-père paternel raconter ses souvenir, j'ai voulu en apprendre plus sur mon histoire, mais à l'époque faire des recherches étaient bien plus compliquées. Il n’y avait pas internet, pas de fichiers numérisés, pas de logiciel… Il y a deux ans j'ai décidé de mettre de l'ordre dans mes documents et j'ai adhéré à MyHéritage. Depuis je fais découverte sur découverte, tout devient plus facile. Il faut tout de même faire des vérifications, mais c'est bien plus facile et intéressant.'

Un grand-oncle de notre utilisateur s’appelle Maurice Garin. Il fut le premier vainqueur du Tour de France, qui déroula du 1er au 19 juillet 1903. Il était le frère de mon arrière-grand-mère paternelle Elisabeth Garin. Au cours de mes recherches j'ai pu retrouver la coupe qui lui fut offert le 19 juillet 1903, coupe qui fait aujourd'hui partie des trophées de la famille.

Hector et Elisabeth Genelle

Patrick évoque l’implication de sa famille dans ses recherches généalogiques : 'Aujourd'hui avec internet nous communiquons plus facilement, notamment pour les anniversaires grâce aux alertes, et ce aussi avec les nombreux cousins redécouverts et qui se trouvent en Australie, aux Etats-Unis, en Inde, en Italie, en Angleterre. MyHeritage est un formidable outil qui permet d'abolir les frontières lorsqu'on a des ancêtres venant de l'étranger.

J'ai longtemps été bloqué sur les parents de mon arrière-grand-père, Emile Perry, né en Picardie. C’est en faisant appel à la solidarité des généalogistes, notamment en Angleterre, que j'ai pu retrouver la trace de cette branche d’origine anglaise et j’ai ainsi découvert des cousins anglais mais aussi américains avec qui je suis aujourd'hui en contact.

J'ai ensuite découvert non seulement des photos de famille mais surtout l'éloge funeste lu par le président du cycliste de Bruay-en Artois dans le Pas-de-Calais lors de l'enterrement de mon arrière-grand-père Emile le 19 septembre 1931. L’éloge retrace sa vie, et cela fut pour moi une grande émotion, et ma permis d'apprendre ce qu'avais été sa vie.’

Parmi les photos retrouvées par Patrick, celle-ci prise en 1929 montre son arrière-grand-père Emile mais aussi son arrière-grand-mère Virginie dont il garde le souvenir d'une très vielle dame, et sa grand-mère Renée à gauche vers l’âge de 12 ans qui décéda quelques mois avant sa naissance.

De gauche à droite: Virginie, Renée, Emile Martial, Emile Benoît, Emilia.

Patrick conclut en conseillant ‘de ne jamais perdre l'espoir quand une recherche semble bloquée, et de faire appel à la solidarité des généalogistes car quelqu'un a toujours une clef pour ouvrir la porte sur le passé.’

Nous remercions Patrick d'avoir partagé avec nous un pan de son histoire familiale. Grâce à MyHeritage il a pu construire un arbre généalogique contenant des milliers de personnes, entrer en contact avec des cousins dispersés sur plusieurs continents, et créer une voie unique de communication avec l'ensemble de sa famille.

Commentaires (3) Trackbacks (0)
  1. Bravo! La fille aînée de Patrick s'appelle aussi Virginie, bientôt maman, la relève est assurée.V G-N
  2. Correction :
    - Patrick découvra durant ses recherches l'héritage de ses ancêtres dans l'armée française de Napoléon I. Son arrière-grand-père, Fidèle Armand Genelle : arrière-grand-père à 6 générations
  3. Merci Patrick! C'est rectifié! Et félicitations pour le bébé qui arrive!

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved