14    fév 20121 commentaire

Saint Valentin: L’amour à travers le prisme de l’histoire des familles

Des millions de couples célèbrent aujourd’hui le jour le plus romantique de l'année, la Saint-Valentin. L'amour est dans l'air et les histoires d'amour abondent.


Il y a quelques semaines, MyHeritage a demandé à ses lecteurs de raconter les histoires d'amour de leurs ancêtres ou d’envoyer les photos qui illustrent ces histoires. Nous avons reçu de belles histoires et des photos du monde entier. Il a été difficile de choisir trois gagnants ; toutes les histoires sont belles et spéciales. Nous avons donc décidé de doubler le nombre des gagnants à six!

Voici ces belles histoires:

États-Unis

Tiffany - Le jour de la Saint-Valentin 1940, Eugène Victor, mon grand-père alors âgé de 19 ans et qui ressemblait à Clark Gable, prit Eva, ma ravissante grand-mère, par la main sur un petit pont dans les environs de Vernal, dans l’Utah. Ma grand-mère se souvient qu'il faisait froid et que la pleine lune se levait au-dessus de Split Mountain Gorge. Ils s'assirent sur la rambarde, et grand-père a sorti un médaillon en forme de cœur en or avec un minuscule diamant à l’intérieur. Il le passa autour du cou de ma grand-mère et lui demanda de l'épouser. Elle a aujourd’hui 91 ans et elle a encore ce médaillon.

Gene était de l'Ohio, mais il avait été affecté à Vernal en tant que membre du Corps civil de protection de l’environnement en 1939. Il avait rencontré Eva sept mois plus tôt alors que leurs groupes d'amis respectifs s’étaient croisés dans la rue. Ma grand-mère avait alors dit à ses amis que si elle épousait ce jeune homme prénommé Eugene Victor et si elle avait une fille, elle l’aurait appelée Victoria Jeen. Ma mère est née sept ans plus tard.

Suède

Inger Johansson a raconté la rencontre de ses grands-parents. Elle était un peu particulière et très en avance sur leur temps. En 1918, Augusta Maria Nilsson a envoyé une annonce personnelle à un journal, à la recherche d'un homme pour se marier. Evald Hilding Danielsson a répondu. Après huit mois de correspondance - et un rendez-vous -, ils se sont unis et ils ont vécu ensemble une vie longue et heureuse.

Pologne

Viola Zakrzewska a raconté la belle et mystérieuse histoire d'amour de sa grand-mère Anna Domagałówna et de son bien-aimé Sieroży. "Cette photo a été prise en juin 1919 à Czeladź. Sieroży était dans le Second Régiment d'Infanterie. Ma grand-mère était alors âgée de 21 ans et vivait également à Czeladź, qui faisait alors partie de la partition russe. Toutefois, Sieroży n'était certainement pas russe.

Je ne connais que quelques détails à son sujet, je ne connais ni son prénom complet ni son nom de famille. Je ne sais pas ce qu’il est advenu de lui, parce qu'il ... disparut de la vie de ma grand-mère. Et ils s'aimèrent beaucoup ; j'ai trouvé beaucoup de preuves dans nos photos de famille et dans le journal de ma grand-mère. Nous avons gardé quelques photos avec des dédicaces au dos des photos, qu’il avait données à ma grand-mère. Des dédicaces telles ‘Niuteńce ma bien-aimée’, ‘avec tout mon amour pour Niuteńka’. Soit dit en passant, si je ne savais pas que le nom de ma grand-mère était Anna, il serait difficile de déchiffrer ce surnom: ‘Niuteńka’"


Argentine

Le père de Maria Nicolasa s’était rendu en Argentine depuis l'Italie en 1930 avec deux amis, à la recherche d'un avenir meilleur. Après un certain temps, un de ses amis fit venir sa sœur. L'histoire d'amour commença, et finit par un mariage trois mois plus tard qui dura plus de 40 ans.

Twitter

Christine - Ma grand-mère quitta l’Écosse en 1902, à l’âge de 18 ans. Elle rencontra son futur mari sur le bateau. Arrivée au Canada, elle dut travailler comme nounou pour payer son passage.

Facebook

Kazza Dee - Mon père avait une permission de quelques heures le jour de la Saint-Valentin 1945, (il était en Irlande du Nord) et il demanda ma mère en mariage dans une barque. Maman travaillait comme couturière mais en fait il s’agissait d’une usine fabriquant des bombes qui ne fut jamais découverte. Maman aimait cette photo, et elle pleurait à chaque fois qu’elle la regardait. Leur amour a duré près de 60 ans jusqu'à ce que papa décède en 2005. Mon premier et le plus précieux souvenir de mes parents.

Si vous êtes un des gagnants veuillez nous contacter à marketing@myheritage.com pour recevoir votre prix: un coupon d’une valeur de 20€ à utiliser dans notre service d'impression de posters. Le montant comprend l'impression et l'expédition
C’est beau de voir que l'amour dure dans le temps. Des histoires étonnantes comme celles-ci nous incitent à croire à la puissance de l'amour.

Joyeuse Saint-Valentin!

Crédit carte postale: femmes-en-1900.over-blog.com

Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. J'aime les histoires d'amour qui commence un peu de façon originale et qui se termine bien.

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved