18    jan 20110 commentaire

En Bolivie, les parents peuvent désormais choisir l’ordre des noms de famille

Le gouvernement bolivien a décidé de modifier la législation concernant l'État Civil afin d'éliminer le patriarcat dans l'ordre des noms de famille.

Les parents peuvent ainsi désormais choisir l'ordre des noms de famille de leurs enfants. De plus, les jeunes ayant atteint la majorité peuvent retirer un patronyme ou modifier l'ordre de leurs noms de famille.

Pour la petite histoire, à l'époque inca, les filles héritaient du nom de famille de la mère et les fils celui du père !

Dans d'autres pays d'Amérique du Sud ou hispanophones, le système est le suivant :

Au Brésil, le premier des noms de famille est celui de la mère.

En Argentine, seul peut être porté le premier nom de famille paternel. Il n'est pas permis d'utiliser des noms de famille inventés, il doivent être choisis dans une liste officielle.

En Espagne, et depuis peu, les parents peuvent désormais choisir l'ordre des ces noms, dans le cas contraire, c'est l'ordre alphabétique qui prime.

En Équateur, les noms de famille paternel et maternel sont portés.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved