6    oct 20100 commentaire

Témoignage : Les allemands dans les bois

Depuis plusieurs années, l'association américaine à but non lucratif StoryCorps enregistre des témoignages d'américains. Anonymes ou pas, ces personnes parlent de leurs expériences de la vie, de moments difficiles ou de la guerre. Quelques-uns des ces témoignages on été mis en image par l'association qui a fait appel aux frère Tim et Mike Rauch pour réaliser des court-métrages animés.

C'est le cas de la vidéo ci-dessous illustrant le témoignage assez émouvant d'un ancien combattant américain tourmenté chaque nuit par le soldat allemand qu'il a abattu. Même si elle reste en anglais, je n'ai pu m'empêcher d'y consacrer un post tant cette histoire me rappelle une histoire similaire dans ma propre généalogie. Elle souligne aussi l'importance de ce type de témoignages, qu'ils soient heureux ... ou plus difficiles à entendre, ce sont des tranches de vies de nos aînés qui valent une oreille attentive. J'ai donc tenté une petite traduction pour les non anglophones, celle-ci se trouve après la vidéo :

Germans in the Woods from StoryCorps on Vimeo.


"J'étais caché derrière un grand arbre couché sur le sol.
Et je pouvais voir ces allemands dans les bois, de l'autre côté de ce grand champ.

J'ai vu ce jeune garçon en train de ramper le long d'un fossé ... il se dirigeait vers mon arbre !
Je l'ai donc laissé ramper ... ne lui ai pas tiré dessus ... mais lorsqu'il s'est relevé à quelques pas de moi, je lui ai hurlé de se rendre.

Mais à la place de se rendre, il a commencé à diriger son arme vers moi ... ce qui a instantanément signifié sa mort.

Mais ce jeune garçon ... il était blond, les yeux bleus, la peau claire ... si beau, il était comme un petit ange ... mais j'ai tout de même dû l'abattre.

Cela ne m'a pas dérangé la première nuit car je me suis couché en étant si fatigué ... mais la nuit suivante je me suis réveillé en pleurant car ce jeune garçon était là !

Et depuis ce jour, je me réveille de nombreuses nuits en pleurant pour lui. Je le vois toujours dans mes rêves ... et je ne sais pas comment l'effacer de mon esprit."

Texte de fin :

Joseph Robertson a enregistré ces souvenirs chez Story Corps avec son gendre, John Fish Jr. en juillet 2005.
Il est décédé en en janvier 2009 à l'âge de 90 ans.
Pour Jospeh, avoir abattu ce jeune garçon représenta l'un des souvenirs les plus tristes de sa vie.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved