7    oct 20102 commentaires

Quand les turcs n’avaient pas de noms de famille

Monsieur Chevalier, Madame Meunier et autres Lefrançois ou Lesage; autrefois, il était possible de connaître l’ordre social, le métier, l’origine ou le caractère d’une personne rien qu’en se basant sur son nom de famille. Avec le temps, ces noms ont été déformés et ont perdu leur sens.

En Turquie au contraire, jusqu’au début du XX e siècle, les turcs n’avaient en effet pas de noms de famille.

Ce fut Kemal Atatürk, fondateur de la république turque qui introduisit les noms de famille dans le pays.

En 1934, Atatürk approuva une loi obligeant tous les citoyens à disposer d’un noms de famille sur le modèle européen.

Mais comment s’identifiaient les turcs avant cette réforme ? Et bien c’est relativement simple : ils ajoutaient le titre professionnel, académique, familial ou religieux des personnes comme par exemple „Ahmet Pasha“, „Ahmet Hoca“ ou “Vezir-i Azam“ (le grand vizir) ou ils étaient nommés selon leur status informels comme par exemple “Ahmet Bey” (Monsieur Ahmet), “Aysel Hanim” (Madame Aysel) ou “Mehmet Efendi“ (Monsieur Mehmet).

Ces titres étaient aussi conservés au civil. Un „Pasha“, titre le plus élevé des fonctionnaires et militaires sous l’empire ottoman, ne serait jamais nommé „Bey“, qui signifie “Monsieur”, dans la vie civile. Cette situation a par la suite conduit à une division de la société et généré un certain chaos dans les administrations.

Aujourd’hui, la majorité des noms des familles turques sont facilement compréhensibles car beaucoup d’entre eux furent créés à partir d’un vocabulaire standard. Les plus populaires suggèrent des valeurs masculines et combatives :

  • Ates = feu, chaleur
  • Çelik = acier
  • Çetin = dur
  • Coskun = ardent, vigoureux
  • Demir = fer
  • Erol = soit un homme

Certains proviennent de mythologies et légendes :

  • Aslan = Alp Arslan (sultan de l’empire)
  • Cengiz = Gengis Kahn
  • Dede = Dede Korkut (personnage du cycle narratif turque)
  • Yildirim = surnom du sultan Bayazid I
Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Est-ce à cette occasion que les turcs imposèrent
    aux grecs des terminaisons en os
    aux arméniens des terminaisons en ian ?
  2. Mercii Pour Les info

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved