27    oct 201011 commentaires

II. Origines

Voici la deuxième partie de l'histoire de la famille de Madame Madina Touré publiée hier :

Une famille dispersée

"Notre présence à Kayhaydi est en quelque sorte le fruit du hasard dans la mesure où mon grand-père paternel n’était pas originaire de cette ville. Il était venu retrouver un de ses parents commerçant pour y travailler avec lui. Comme le hasard fait souvent bien les choses, il va trouver sur place son ex-marâtre, une soninké, mère de deux de ses demi-sœurs, remariée dans cette ville. Il épousera la fille de celle-ci, issue de ce second mariage. Cette fille deviendra ma grand-mère : Mah Thilla Diagana. Les autres membres de sa famille ont dû se déplacer pour diverses raisons pour aller s’implanter ailleurs.

Kayhaydi, localisation Afrique - Image Google Earth - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Kayhaydi au bord du fleuve Sénégal - Image Google Earth - cliquez sur l'image pour l'agrandir


Nos origines

Ma famille paternelle est originaire de Wocci (Wothie pour les Français), un village de la province du Laaw, situé à environ 85 Km à l’Ouest de Kayhaydi. Elle se rattache à un ancêtre éponyme nommé Hamet Habiballah, de patronyme Touré, qui serait le premier Ceerno (Thierno= Marabout) Wocci, titre que nous portons quelque soit l’endroit où nous vivons.

Carte du Fouta-Toro - cliquez ici pour agrandir et obtenir la source

Certains membres de ma famille nous font venir de Tor, dans le Sinaï. D’autres font de nous des arabo-berbères implantés dans le Fouta à la suite de la pénétration de l’Islam et qui se seraient métissés aux contacts des populations noires. Certains chroniqueurs pensent que nous faisons partie d’une colonne de Soninké perdue par l’ancien Empire du Ghana, et qui serait venue se fondre dans le milieu peul.

Quoiqu’il en soit, nous nous rattachons à Wocci où il faut remarquer la quasi-absence des membres de la famille actuellement. Et pourtant, la tradition retient l’influence plus que millénaire des Ceerno Wocci dans cette province.

Les raisons de cette migration ?

Il y a un adage peul qui dit : "Il a fallu des empêchements au Nord pour se résoudre à s’implanter au Sud". Le Nord et le Sud ici se référant au fleuve Sénégal. Quels sont ces empêchements ? Ils sont certainement de divers ordres :

  • économiques : les terres de cultures et l’accès à l’eau en sont les principaux enjeux ;
  • sécuritaires : éviter les razzias sur les biens et les personnes ;
  • politiques : les conflits pour le pouvoir ;
  • religieux : la volonté de répandre le message divin, d’élargir les cercles confrériques ;
  • familial : rejoindre des proches installés ailleurs
  • etc."

A suivre ...

... la troisième et dernière partie du récit de Madina sera mise en ligne demain !

Commentaires (11) Trackbacks (1)
  1. mes félicitations nédho yo andou iwdimoum seydi touré
  2. merci raki
  3. il faut aussi te rappeler qu'il ya une grande partie des thierno Wothi à thilogne j'ai d'ailleurs mon cousin direct mamoudou touré le fils de ma tante coudiyelle il avait un petit frère qui est décédé à l'âge très jeune. ma grand-mère bintou wabine touré( l'épouse de mon grand père thierno saidou) est aussi de la famille c'est la mère de mes oncles et tantes
  4. Bourana, j'attends avec impatience la suite de ce récit. Mi salminii Neene am Jeynaba(mbiyaa mo yo yaafomi, mi hevaani waynondiride e makko. Seydi Tuure
  5. Je hate aussi de voir la suite cousine, je connais pas toute l'histoire.
  6. Tout le monde dit que nous ne sommes pas de Wothie, qu'il appartiens aux Aw, Dieng, Komé...Cette histoire va leur permettre de savoir que même si nous n'y sommes plus, nous y venons.Nous, nos descendants comme nos ancêtres porterons toujours ce titre, titre que n'ont pas ses habitants actuels
  7. merci à raki, baabayel et à mon homonyme. le récit n'est pas approfondi, et que ceux qui sont restés sur leur fin me pardonne. ns aurons peut etre l'occasion de le faire une prochaine fois, incha'Allah. Tokara, si on dit que ns ne sommes pas de Wocci, qu'ils ns prennent le titre alors...
  8. Madina/ Raki
    Je sais que vous etes des parents tres proches. En effet, je m'appelle Mamoudou Toure fils de Feu Alpha ( grand frere de Feu Gogo Bintou Wabine toure de Thilogne). Les wothies c'est une longie hoisoire qui merite d'etre eclaircie. Pas plus tard que la semaine passe il y avait une reunion a Dakar a la Zone A( chez notre pere Abou Toure) dont l'objet etait de creer une association. Donc si vous etes a Dakar please renseigner pour adherer a cette association.
    Bien des choses vous tous
  9. Mamoudou Touré, merci pour ce message. C'est vrai que nous sommes tes parentes et tu as raison de dire que c'est une longue histoire que celle des Touré. Merci aussi pour l'invitation mais, nous ne vivons pas au Sénégal, nous sommes des mauritaniennes. Bien des choses et bon courage pour le renforcement de la parenté.
  10. je suis moussa oumar touré de ganki ou de belinaabé mais on nous dit que nos origines vient de wothie.
    est ce que vous confirmez ?
  11. Bonjour Moussa, je suis désolée de ne pouvoir répondre à votre question. En réalité, je ne connais pas toutes les branches des Ceerno Wocci. Il faut demander à vos parents âgés pour qu'ils vous disent à quelle branche vous appartenez. Merci pour votre compréhension.

Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email
A propos  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved