30    juin 20100 commentaire

Alejandro rend hommage à son père en découvrant le passé de sa famille

Ce post est une traduction de l'histoire originale publiée sur notre blog hispanophone.

"C'est un honneur pour moi de travailler avec MyHeritage et je suis toujours étonné de l'attention que vous accordez à vos utilisateurs. Il est agréable de se faire accompagner par votre personnel dans toutes nos questions, cela donne immédiatement une autre vision du site, ceci nous dispose à plonger dans notre histoire familiale."

C'est sur ces mots que Alejandro répond à notre invitation lancée il y a plusieurs semaines aux utilisateurs de MyHeritage. Alejandro vit en Argentine et nous raconte avec beaucoup d'émotions comment est né son intérêt pour la généalogie :

"Mon intérêt pour l'histoire de ma famille a commencé très tôt car ma nona (grand-mère maternelle), mon nono (grand-père maternel), ma mère et mon père racontaient des histoires fascinantes comme le faisaient les ménestrels d'autrefois, et j'adorais les écouter. Mais mes recherches généalogiques ont vraiment débuté à la mort de mon PÈRE, le papa en lettre capitale, un père géant avec un coeur immense. Sur son lit de mort, il me dit : Fils, je n'ai pas d'argent à te léguer, mais je te laisse la chose la plus sacrée dont j'ai tant pris soin dans cette vie : notre nom de famille. Je savais qu'il en était ainsi, parce c'était un homme qui nous quittait sans posséder aucune richesse matérielle mais qui mourait avec la fierté d'être un BARAGIOLA."

Alejandro a commencé ses recherches familiales sur Internet et en consultant les divers actes de naissance et de décès disponibles au Museo Nacional Argentino (Musée national Argentin) où sont conservés les legs des immigrants, puisque en Italie de nombreuses archives avaient été perdues durant les guerres. Il nous raconte ses découvertes:

"Ce que je viens de vous raconter m'a obligé à rechercher l'origine de mon nom et même si il y a bien des points manquants dans histoire de ma famille, je peux aujourd'hui parler de COGNOMIS (nom italien) dérivé de noms de lieux, patronymes, comme cela est le cas pour d'autres noms de famille étudiés. Ces recherches m'ont aussi permis de découvrir que Rodríguez peut être écrit Rodrigues et que celui-ci signifie "fils de Rodrigo" par sa terminaison en  EZ ou ES.  Le nom  Casalet est un diminutif de Casal, et Barbero en Italie peut être dérivé de Barbieri ou être Barbero d'un canton de Lombardie.

De nombreux descendants d'Italiens vivant à l'étranger, indiquent seulement être les descendants "de", mais dans mon cas les questions sont nombreuses. Par exemple, si une ancêtre était bien née dans une mine au nord de la Lombardie en 1790, elle n'était pas pour autant italienne car elle était née dans l'empire Austro-Hongrois, comme j'ai pu m'en apercevoir grâce aux cartes de l'époque. Les changements effectués par la domination des empires concurrents font que les ancêtres présentent des variantes dans leurs nationalités. Dans le cas de mon nom Baragiola, beaucoup se demandent si il y a eu un changement dans le nom du fait de l'unique G, mais cette question n'a pas lieu d'être posée, Baragiola est en fait un nom de lieu. C'est au VIIIe et Xe siècle que furent produits les premiers écrits constituant notre nom. "

Alejandro a ainsi poursuivit les recherches sur sa famille et s'est trouvé d'autant plus motivé en découvrant le site MyHeritage il y a dix mois. Après avoir recueilli suffisamment d'informations pour créer un arbre généalogique, il a ouvert un compte sur le site.

Jusqu'à présent, son arbre compte 53 personnes et il y invite progressivement sa famille à faire partie de ce grand projet. Grâce à MyHeritage, des similitudes entre sa généalogie et celles d'autres familles ont été détectées. Pour  Alejandro : "J'ai ainsi pu trouver et contacter des personnes avec le nom de famille FAVERSANI et d'autres familles en ligne directe vivant en Espagne et portant le nom de famille Baragiola. "

Alejandro a par la suite  organisé une réunion de famille où il a pu partager avec tous les informations recueillies sur le site de MyHeritage. Tout le monde a été émerveillés et très émus de ses découvertes. En lui demandant si MyHeritage a changé sa relation avec sa famille, il nous dit : "J'apporte à la famille plus de thèmes de discussions et ceux-ci engendrent par la suite plus de questions. Les gens sont à la recherche de réponses, y compris des parents qui n'étaient pas du tout intéressés par ces thèmes."

Quand on lui demande quelle fut l'expérience la plus émouvante qu'il ait vécu, il nous dit . "Le fait d'être en face de l'écran et de regarder l'arbre tout entier m'a donné les larmes aux yeux. Sachant que chacune de ces personnes, et je me réfère ici aux ancêtres, a eu des émotions, a cherché un avenir et s'est battu pour pouvoir être heureuse, la question qui me viens à l'esprit est : pourquoi? La réponse est que aujourd'hui, moi, Baragiola Miguel Alejandro, je suis fier de mes ancêtres, des hommes et femmes qui ont forgé mes racines. Comme on le dit souvent : un arbre sans bonnes racines n'a pas d'avenir. "

Nous tenons à remercier Alejandro pour avoir partagé avec nous l'histoire de sa famille. Si vous souhaitez partager les vôtres, n'hésitez pas à nous envoyer un email à joss(a)myheritage.fr

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved