4    mai 20100 commentaire

Japon : le pays des centenaires

C'est le 2 mai 2010, une semaine avant son 115ème anniversaire, que s'est éteinte la plus vieille personne au monde, Kama Chinen, à l'âge de 114 ans et 357 jours, sur l'île d'Okinawa. Elle était née le 10 mai 1895.
C'est la française Eugénie Blanchard, domiciliée en Guadeloupe, qui devient ainsi la plus vieille personne au monde, à l'âge de 114 ans. Madame Blanchard serait née le 16 février 1896.

Le Japon, le pays le plus "vieux" du monde, affiche un très haut pourcentage de centenaires, beaucoup d'entre eux vivant sur l'île d'Okinawa.

C'est en 1963 que le gouvernement commença à comptabiliser les centenaires, on en dénombrait alors que 153 ! Une vingtaine d'années plus tard, ils étaient plus de 1000, en 1998 plus de 10 000 !!

Plus de 40 000 japonnais centenaires furent recensés dans le rapport annuel du ministère de la santé nippon publié en septembre dernier, plus de 86 % d'entre eux sont des femmes.

L'île d'Okinawa présenterait les chiffres les plus bas du monde concernant le diabète, les maladies cardiovasculaires et l'obésité. Leurs apports alimentaires quotidiens ralentiraient le processus de vieillesse des Okinawans et favoriseraient une bonne santé.

Une particularité des Japonais de l'île tient en effet dans le Hara Hachi Bu, le fait de rester sur sa faim. De manière plus générale, on associe cette coutume au fameux régime d'Okinawa, ou régime de longue vie.

Cette diète consiste à tout simplement manger moins de produits gras et sucrés tout en consommant des aliments de bonne qualité, faibles en calories et fournissant tous les apports nécessaires.
Si la moyenne de calories ingérées quotidiennement est de 2500 pour un Américain et de 2300 pour un Français, les Okinawans ne consomment que 1800 calories par jour !

C'est en effet la production de radicaux libres lors de la transformation des aliments en énergie qui attaque lentement notre organisme tout au long de notre vie. Ce mécanisme naturel provoque ainsi vieillesse, cancer et autres maladies dégénératives. Ces radicaux n'étant pas tous éliminés par l'organisme, leur présence dans le corps augmente logiquement tout au long d'une vie. Des taux beaucoup bien plus bas de radicaux libres ont ainsi été détectés chez les centenaires Okinawans : jusqu'à 50% de moins que des occidentaux de plus de 70 ans !!!

Comme toute diète saine, celle-ci est bien évidemment accompagnée par une activité physique régulière due à l'environnent et aux traditions d'une population qui fut pendant bien longtemps constituée essentiellement de pêcheurs et qui même aujourd'hui continue parfois à travailler lors de la retraite.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire

Soumettre

Laisser un commentaire
Veuillez entrer un nom
Veuillez entrer une adresse email

Aucun trackbacks pour l'instant

A propos  |  Contact  |  Vie privée  |  Partager cette page  |  Aide  |  Plan du site
Copyright © 2014 MyHeritage Ltd., All rights reserved